Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Tsubaki – LE POIDS DES SECRETS

téléchargement (1)

Dans une lettre laissée à sa fille après sa mort, Yukiko raconte le quotidien d’une adolescente pendant la Seconde Guerre mondiale, son déménagement à Nagasaki avec ses parents, le travail à l’usine, les amitiés et les amours naissantes avec son voisin. En révélant peu à peu une trame familiale nouée par les mensonges de son père, elle confesse les motifs qui l’ont poussée à commettre un meurtre, quelques heures avant que la bombe atomique tombe sur sa ville.

Je me suis présentée au comptoir de l’une des librairies de ma ville avec un besoin précis: avoir un livre intéressant qui se lit vite. Le libraire m’a alors présenté Tsubaki de Aki Shimazaki, premier roman d’une série intitulée le Poids des secrets.

Le livre fait 115 pages, la quatrième de couverture donne envie et c’est de la littérature nippone, littérature qui m’est étrangère. Ces facteurs combinés m’ont poussée à l’achat.

Fan de la narration à la première personne, j’ai trouvé mon compte dans ce livre. Dès les premières pages, on se laisse emporter par l’écriture délicate de l’auteur. Il nous livre plusieurs conceptions du patriotisme, de l’union maritale.

Il nous invite à écouter la conversation qu’a Yukiko avec son petit-fils et qui porte sur l’envoi des deux bombes atomiques sur le Japon. On écoute Yukiko nous donner son point de vue assez neutre sur ce conflit mondial puis nous partager son quotidien et ce terrible secret de famille qui la poussera à commettre l’irréparable.

Le secret de famille dévoilé n’est pas singulier, il est le vécu de centaines d’hommes et de femmes à travers le monde. Il part d’un sentiment égoïste, sème des grains de discorde et de chagrin, met en péril des amours, bouleverse des vies le plus souvent de façon négative…

Un mot pour résumer ma lecture: délicat.

Lisez-vous de la littérature nippone? Quel livre vous a marqué?

Grâce Minlibé

Auteur de Chimères de verre

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

5 commentaires sur « Tsubaki – LE POIDS DES SECRETS »

  1. Coucou 🙂 ! J’ai déjà entendu parler de cet auteur et comme j’aime beaucoup la culture nippone, je me suis toujours dis que j’y jetterai un jour un coup d’oeil ! Puis comme tu l’as dis, c’est une lecture rapide, j’aurais forcément de quoi la caser entre deux gros pavés LOL !

    Aimé par 1 personne

      1. si je le trouve à mon retour de vacances mais je suis lente pour la lecture mais je te diras ce que j’en pense

        Aimé par 1 personne

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s