Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Demain j’aurai vingt ans

Demainjaurai

Pointe-Noire, capitale économique du Congo, dans les années 1970. Le narrateur, Michel, est un garçon d’une dizaine d’années qui fait l’apprentissage de la vie, de l’amitié et de l’amour, tandis que le Congo vit sa première décennie d’indépendance sous la houlette de « l’immortel Marien Ngouabi », chef charismatique marxiste.

Les épisodes d’une chronique familiale truculente et joyeuse se succèdent, avec ses situations burlesques, ses personnages hauts en couleurs : le père adoptif de Michel, réceptionniste au Victory Palace ; maman Pauline, qui a parfois du mal à éduquer son turbulent fils unique ; l’oncle René, fort en gueule, riche et néanmoins opportunément communiste ; l’ami Lounès, dont la sœur Caroline provoque chez Michel un furieux remue-ménage d’hormones ; bien d’autres encore.

Mais voilà que Michel est soupçonné, peut-être à raison, de détenir certains sortilèges…

Mon Mabanckou aimé, mon Mabanckou à moi, toi qui me fais porter la main à la bouche afin d’éviter d’éclater de rire dans le bus

Que pourrais-je dire sur  ce livre que l’on ne sait déjà?

Il fait si doux quand avec ironie tu fais l’état des lieux de la politique africaine, l’impérialisme et la religion.

Je me sens joyeuse, je me sens revigorée quand je parcours tes livres.

D’après Grâce Minlibé

Un poème revisité de Maurice Carême pour exprimer tout le plaisir que m’a procuré la lecture de Demain j’aurai vingt ans.

Le style de l’auteur est fluide, les personnages attachants, les dialogues vivants; les lignes de ce livre regorgent d’humour, de soleil, de douceur, de tendresse, de vie.

Moi, je te garderai aussi dans mes châteaux qui sont dans mon cœur, là où personne ne viendra te faire du mal…

Maman Pauline m’a d’abord dit d’aller me doucher, de bien frotter les aisselles, les fesses et là où on fait pipi. Je n’aime pas quand elle dit ça. Est-ce que quelqu’un de normal peut se doucher sans laver ses aisselles, ses fesses et là où il fait pipi? Si quelqu’un ne lave pas ces parties, pourquoi donc il se douche?

Avec ce livre, on retombe en enfance, on retrouve l’innocence, on se rend compte combien l’amour , l’amitié et la famille sont si importants pour la construction d’une vie.

Les clins d’œil répétitifs faits à la politique peuvent lasser mais quand on arrive aux passages où la fleur de l’amour éclot, on oublie tout…

Aidez-moi à trouver une oeuvre passionnante à lire sinon je risque de dévorer un autre livre d’Alain Mabanckou 🙂

Grâce Minlibé

Auteur de Chimères de verre

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s