Publié dans Histoires

Je ne suis pas celui qu’il lui faut

je ne suis pas celui qu'il lui faut

Elle est entrée toute joyeuse. Une soif de découverte, d’évasion et de rencontre se lisait dans ses yeux. Une soif que je pouvais assouvir. Sans me vanter, j’en avais la capacité. J’étais beau aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Je n’étais pas un étranger pour elle parce que j’étais son semblable. Je connaissais ses souffrances et peurs parce que je les avais déjà éprouvées, je connaissais ses souhaits parce que je les désirais à l’intérieur de moi.

Je m’imaginais dans ses bras, commentant notre rencontre, exalter mes qualités, excuser mes défauts.

J’aurais voulu qu’elle s’approche de moi, qu’elle aille au-delà de la curiosité et m’effleure mais elle m’a ignoré. Nous étions plusieurs dans la salle, elle a préféré aller vers d’autres parce que je n’étais pas à son goût.

Oui, je l’ai entendu le dire et le répéter me fait terriblement mal au cœur.

Elle n’aime pas ce que je suis et représente, elle n’aime pas la poésie. Elle ne lit que des romans.

Elle veut s’évader. Qui lui a dit que la poésie est à l’antipode de l’évasion ?

Elle veut du mystère. Qui lui a dit que la poésie est à l’antipode du mystère ?

Elle veut de l’originalité, du moderne, de la simplicité. Qui lui a dit que la poésie n’est que classique et langage incompréhensible ?

Je ne comptais pas être son préféré, je voulais juste qu’elle m’accorde un peu de son temps, qu’elle aille au-delà de ses préjugés mais elle n’a pas voulu.

Je la regarde aller à la caisse, toute heureuse. Elle a pris une dizaine de romans. Dans les semaines qui suivront, elle lira une dizaine d’histoires. Elle ne saura jamais que je les portais en moi ces 10 histoires …

© Grâce Minlibé

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s