Publié dans Interviews, Quand on est célib'

Rencontre avec Anne-ju, une célib’ épanouie

De nombreuses femmes sont célibataires, chacune pour des raisons différentes.  J’ai eu envie de les rencontrer, de parler de leur célibat et de vous faire partager cette rencontre.

La première à se prêter au jeu est Anne-ju. Bonne lecture !

célibataire indépendante

Anne-ju, voilà le petit bout de femme qui se présente à vous. Bientôt âgée de 37 ans, je suis une célibataire qui s’assume et qui le vit très bien. J’ai eu une relation de 5 ans ( de mes 20 à 25 ans) avec qui j’ai vécu avec pendant 4 ans. Ensuite, une autre relation de 9 mois (1 ou 2 ans après). Ma dernière relation date de juillet 2010 qui s’est achevé en Février 2012 avec beaucoup, beaucoup de hauts et de bas. Donc elle était vouée à l’échec et je le savais au fond de moi. Sinon voilà les 3 relations sérieuses que j’ai eues.

Comment te décrirais-tu ?

Je suis une de celle que l’on nomme une « célibattante ». J’adore séduire et les Hommes. Mais quand je veux ! Je suis une passionnée et j’aime vivre des passions. Je ne suis pas faite pour vivre avec quelqu’un. Je n’aime pas m’endormir avec un homme dans mon lit. J’aime mon indépendance. Je ne me sens pas seule et je n’ai pas peur du tout de la solitude. Rentrer chez moi et savoir qu’il n’y a pas personne ne me pose aucun souci.

Comment définis-tu la solitude ?

Eh bien, je ne l’ai pas fait exprès ! Mais quelle transition !!! La solitude est pour moi une plénitude. Je me ressource. Je suis une personne active dans ma vie privée : 3 soirs par semaine j’ai sport, ensuite des sorties avec des amies etc… Donc je ne suis pas seule. Je m’occupe. Même si je ne fais rien, je ne m’ennuie pas. J’aime savoir que je n’ai aucun compte à rendre à personne… uniquement à moi.

Dirais-tu que tu es bien dans ta peau ?

Je suis bien dans mes baskets par rapport à mon mode de vie. Je l’assume et j’aimerai tellement dire à certaines personnes que le célibat ce n’est pas la mort ! Après, physiquement, on a toujours quelque chose que l’on n’aime pas ;-). Mais dans mon mode de vie, ma ligne de conduite, de pensées, je me dis que je ne suis pas née à la bonne époque.

Quelle activité te procure un sentiment d’accomplissement ?

Le sport : je fais 3 h de zumba par semaine ainsi que du cardio et du renforcement musculaire. J’y vois des copines, je me lâche, je m’éclate. Mais j’ai aussi la lecture, que j’adore !

Quelle est ta fierté en tant que femme ?

D’être indépendante financièrement !

As-tu l’impression d’être différente des autres femmes parce que tu es célibataire ?

Je ne pense pas. Mais je sais que c’est pas évident que les gens comprennent que j’aime mon célibat et que j’aspire pas à avoir des enfants et une vie de famille. Pour moi, ce n’est pas un accomplissement en soi !

Dirais-tu du célibat : c’est un mal pour un bien ?

Pour moi, c’est un bien. Mais c’est mon caractère ! Après, il s’adapte à chaque personne, chaque personnalité.

Comment ta famille ou tes amis perçoivent ton célibat ?

Ma famille le comprend tout à fait. Aucun jugement de ma famille proche. Mes amis, je pense que certains peuvent envier car il y a une certaine liberté dans le célibat ! Mais c’est rare ! Tous les gens qui m’entourent, trouvent que ça me va bien ! Que ça fait partie de moi !

Quelle est ta fidèle habitude depuis que tu es célibataire ?

Passer une tenue confortable dès que je rentre le soir sans aucun apparat et traîner le dimanche matin en me faisant un big petit déjeuner devant un film ou une série !

Quel est ton secret pour être une heureuse célibataire ?

A vrai dire, je n’y pense pas que je suis célibataire. Ça fait tellement partie de moi. Mon secret : me dire que j’essaye de vivre la vie que je veux … et le célibat me va tellement bien.

Que dirais-tu aux femmes qui vivent mal leur célibat ?

Ce n’est pas une fatalité. Il ne faut pas rester à se morfondre… il y a tellement de choses que la vie nous propose que ça serait dommage de passer à côté ! Prenez un chat lol

Quelle est ta conception du bonheur ?

Assumer mes choix ! M’ouvrir aux autres et surtout se dire que ce n’est pas grave, que je vais trouver le +.

Si tu croisais la femme que tu étais hier dans la rue qu’est-ce que tu lui dirais ?

Souris et continue, tu es sur la bonne voie !

Propos recueillis par Grâce Minlibé

Copie interdite sans autorisation de l’auteur et de l’interviewée.

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

3 commentaires sur « Rencontre avec Anne-ju, une célib’ épanouie »

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s