Publié dans Quand on est célib'

Wanted : Jeune femme mariée comblée et surexcitée

l'arrogance de la femme mariée

Oyé ! Oyé ! Elles sont mariées et comblées !

Oyé ! Oyé ! Elles sont mariées à des hommes capables !

Oyé ! Oyé ! Elles ont le secret pour un mariage réussi !

Oyé ! Oyé ! Venez donc boire au nectar inépuisable !

Regardez-les ! Admirez-les ! Prenez-en de la graine !

Elles sont mariées depuis peu, elles sont encore à l’époque « Franklin et Roosevelt version Adam et Ève », le nirvana est leur ombre.

Elles sont comblées par leur mari, elles l’exposent nuit et jour sur Facebook. Tout le bonheur de l’univers est concentré dans leur union maritale alors elles s’en réjouissent nuit et jour,

jour et nuit,

incessamment…

A nos oreilles gracieuses, cela sonne comme une litanie.

Tel un peintre chevronné qui parvient à faire un tableau avec quelques coups de pinceaux, elles donnent des conseils à celles qui n’ont pu échapper aux flots impétueux du célibat.

Elles, elles ont pu se hisser au sommet de la pyramide (si l’on considère le mariage comme le besoin ultime de la femme). Dans leur magnanimité, elles jettent un regard en bas, sont prises de compassion pour celles qui se débattent au bas de la pyramide. Dans un élan de générosité, elles donnent des conseils aux défavorisées de la rue des sentiments.

Diantre ! Elles n’ont pas encore comptabilisé 5 années de mariage !

Il y a quelques mois, une fidèle amie m’a montré le témoignage de Boris Kodjoe et Nicole Ari Parker qui évoquaient leurs sept années de mariage (ils sont sortis 3 ou 4 ans ensemble avant de se marier) et donnaient leurs secrets pour une vie de couple réussie. J’avais apprécié leur témoignage.

J’estime qu’il faut avoir 10 ans de vie maritale (je ne parle pas de « copinage ») avant de s’ériger en conseillère, avoir le temps de se forger une réelle expérience avant de prodiguer des conseils aux jeunes mariés ou célibataires. Je sais que rien n’est acquis et qu’on peut divorcer après 30 ans de mariage mais je pense qu’il faut avoir quelque chose de consistant à transmettre quand on veut prétendre au titre de conseillère.

On peut partager son expérience sans pour autant indiquer une ligne de vie à suivre aux autres. C’est mon avis et il n’a pas la valeur d’une parole d’évangile.

Mais là n’est pas le vrai souci. Le problème majeur c’est de croire que tout est acquis, de tirer une certaine suffisance de son statut marital et de se croire meilleure que les autres femmes.

Voilà le danger qui guette ces jeunes femmes mariées éblouies par la couleur rose bonbon de leurs premières années de noces.

Que leur conseiller ?

  • Revenir sur terre, là où chaque chose évolue conjointement avec son contraire : le bonheur et le malheur / l’échec et la réussite / la joie et la tristesse.
  • Arrêter de dire que leur KINDER SURPRISE contient un billet d’avion pour DISNEYLAND ou les îles Seychelles. Le mariage n’est pas fait que de haut, on le sait tous.
  • Cesser d’exister à travers leur mariage et Facebook (Marc Zuckerberg ne passe pas toute sa vie sur un produit qu’il a lui-même créé. Il fait autre chose de son temps, il cherche à encore plus impacter son monde avec des produits innovants.)
  • « Qui veut aller loin ménage sa monture. » Tu veux réussir ton mariage ? Évite de trop en parler.

 

Une petite piqûre de rappel sur les bienfaits de l’humilité

« Beaucoup d’hommes ont un orgueil qui les pousse à cacher leurs combats et à ne se montrer que victorieux. » Honoré de Balzac

“On a toujours assez d’humilité pour supporter sa propre réussite.” Maurice Toesca 

“L’humilité épargne les affres de l’humiliation.”  Georges Bernanos

« Sois modeste ! C’est le genre d’orgueil qui déplaît le moins ! » Jules Renard

« Crier son bonheur sur  les toits c’est n’avoir jamais été convaincu qu’il pouvait arriver. » Grâce Minlibé.

« Quand tu es nouvelle dans le quartier, ne cours pas dès que quelqu’un te demande de lui montrer la maison principale de tonton Zadi, laisse ça aux anciens. » Grâce Minlibé

Avez-vous d’autres conseils à leur prodiguer ? Allez, elles font l’effort de nous donner des conseils, renvoyons donc l’ascenseur ! 😀

© Grâce Minlibé

Auteur de Chimères de verre

Jeune femme refusant d’exister à travers un statut marital

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s