Publié dans Interviews

Komara Constance Mariam, une passion, une ambition, une vision

Inspecteur d’Education en poste au Ministère de l’Education Nationale et écrivain, KOMARA Constance Mariam, est passionnée de  lecture. Depuis une dizaine d’années, elle s’adonne à l’écriture. Elle a en librairie trois recueils de nouvelles qui méritent d’être lus dont Obsession que j’ai pris plaisir à chroniquer.

Cette passionnée a décidé de briguer la présidence de l’Association des Écrivains de Côte d’Ivoire (AECI) dont le VIe congrès se déroulera le 02 Avril 2016.

En quelques lignes, elle nous expose la raison de sa candidature, sa vision, son ambition.

constance

1. Pourquoi une femme à la tête de l’association ?

Une femme à la présidence de l’association pour créer une alternance et aussi pour redynamiser et faire rayonner la littérature ivoirienne.

Il y a seize ans qu’une femme a cédé les rennes de l’association à un homme et depuis lors, trois présidents se sont succédé.

2. Pensez-vous être capable de tenir les rênes de cette association ?

Oui. Je m’en sens capable. J’ai enseigné durant vingt ans dans des lycées et collèges. J’ai vu au fil des ans le désintérêt des élèves pour la lecture. Je suis écrivaine depuis une dizaine d’années et je constante que les adultes aussi lisent peu. Je connais donc parfaitement le mal de la littérature ivoirienne. Pour palier à cela, j’ai décidé de réunir tous les acteurs du livre pour ensemble sortir notre littérature de sa léthargie.

3. Quelle est votre vision pour l’association ?

Ma vision se résume dans mon slogan : «  RASSEMBLERREDYNAMISERRAYONNER »

4. Quels sont vos objectifs ?

Le premier objectif que je vise c’est de rassembler tous les écrivains au sein d’un siège digne de ce nom pour des échanges fructueux pour l’avenir de la littérature ivoirienne.

5. Concrètement qu’envisagez-vous pour améliorer la situation des écrivains en Côte d’Ivoire ?

Dans notre programme, il y a un volet socioprofessionnel pour défendre nos droits et créer un environnement où nos doléances sociales seront prises en compte. Pour se faire, nous allons prendre attache avec les autorités compétentes pour nous instruire et nous permettre de vivre mieux de notre art.

6. Qu’envisagez-vous pour inscrire la lecture aux habitudes des ivoiriens ?

Nous nous déplacerons vers les ivoiriens pour des échanges pour leur montrer les bienfaits de la lecture à eux et à leurs enfants.

Le programme de Komara Constance Mariam est disponible en intégralité via ce blog dédié : http://constancekomaraprsidente.wordpress.com/

Pour en savoir encore plus sur la candidature de Komara Constance Mariam, cliquez ici

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

2 commentaires sur « Komara Constance Mariam, une passion, une ambition, une vision »

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s