Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Mon père ce bébé, une douce lecture

Mon père ce bébé

Au début, ce fut une succession de bonheurs, de découvertes toutes plus surprenantes les unes que les autres. Mon premier mot, mon premier vélo, Papa et Maman, toujours à mes côtés, mon grand-frère Jimmy et surtout Coucou, mon canari. Puis il y eut l’incendie. Aujourd’hui, Coucou n’est plus et malgré Coucou 2, mon nouveau compagnon canin, plus rien n’est comme avant. La cour de l’école, qui résonnait de rires, a laissé place aux couloirs inhospitaliers du collège. Jimmy est parti, loin, avec l’armée. Et maintenant, c’est mon père qui s’absente, de plus en plus souvent, avant de disparaître pour de bon, seul sur un lit d’hôpital. Mais où est-il allé ? A-t-il rejoint Coucou ? Et si, en y croyant très fort, je pouvais le faire revenir ?

Je n’ai pas choisi ce livre c’est lui qui m’a choisi. J’ai « liké » un post de son auteur, Sébastien Tache, dans l’un des groupes de promotion d’auteurs sur Facebook et il a eu la gentillesse de m’offrir la version numérique du livre. 

De quoi parle ce livre ? J’ai préféré ne pas lire son résumé, j’ai voulu me laisser surprendre par l’histoire. 

Le narrateur, Patrick, évoque ses premiers jours sur terre, les petits et grands moments de bonheur en famille. Comme tout être vivant, sa vie évolue ; des événements la bouleversent : le premier amour, la découverte des secrets amoureux de son père, la mort de ce dernier.

Avec une écriture douce, un style fluide, le narrateur nous raconte comment son frère, sa mère et lui ont vécu la perte de cet être si cher.

Ce roman qui se lit très vite est un tableau de l’amour sous toutes ses formes : l’amour filial, l’amour paternel, l’amour  pur ; un amour qui nous choisit. 

Il montre également qu’il y a une joie après la souffrance, une vie après la mort. 

Je ne crois pas en la réincarnation, le fait qu’il y en ait une dans l’histoire m’a légèrement embarrassée mais ça n’ôte rien au charme de la lecture.  

Quelques détails sur l’auteur

Sébastien Tache est un jeune homme de 29 ans qui vit dans le sud de la France. Il travaille dans le monde de la grande distribution. Mon père, ce bébé est son premier roman.

Quelques détails sur l’oeuvre

Nombre de pages : 132

Date de publication : mars 2016

Disponible sur Fnac.com

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

3 commentaires sur « Mon père ce bébé, une douce lecture »

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s