Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Le congrès universel des arbres

Je vous retrouve aujourd’hui pour une chronique non pas d’un roman ou d’un recueil de poèmes mais du théâtre moderne à travers « Le congrès universel des arbres« .

Ce livre m’a été donné par mon père (GOD bless him) et je l’ai reçu avec l’enthousiasme des premières fois. 

Le congrès universel des arbres

C’est le premier congrès universel des arbres, Dame Nature en est la marraine. Toutes les espèces sont représentées : les résineux et les feuillus, des plus jeunes aux plus vieux, des plus grands aux plus petits, des plus gros aux plus minces, ceux des villes et ceux des campagnes, ceux des zones froides et ceux des zones chaudes. 

Ce congrès a un but : révéler à tout l’Univers les agressions incontrôlées et inadmissibles des hommes contre les arbres et écouter l’auto-défense des deux bûcherons, pris en flagrant délit d’abattage d’arbres. 

L’ouverture du congrès, les travaux en commission, les résolutions du congrès constituent le premier tableau de l’oeuvre. 

Le deuxième tableau, partie la plus dense de l’oeuvre, présente le procès : les chefs d’accusation, l’audition des témoins à charge, l’audition des accusés, le verdict. 

Les arbres ont des droits et cette oeuvre soutient cette affirmation. Ce congrès des arbres nous fait réaliser la négligence dont l’humain use vis-à-vis de ces êtres vivants avec qui l’on partage la planète terre. On se rend compte à quel point l’homme n’est plus en phase avec ses responsabilités premières. 

J’ai appris en lisant l’audition des témoins à charge : le palmier-dattier, l’Acajou, le Sapin, le marronnier d’Inde, le Teck et l’Eau, le témoin exceptionnel. 

J’ai souri en lisant l’audition des accusés et le verdict. Qu’est-ce qu’il est difficile pour l’homme de reconnaître ouvertement ses fautes !

L’auteur partage sa maîtrise en matière de protection de l’environnement, nous incite à nous repentir de nos multiples gaspillages et à prendre une part active dans la protection de l’environnement. 

Ce livre évoque le respect de la vie, il offre détente et éveil de conscience. Il est à lire et à faire lire à nos enfants, la prochaine génération d’hommes.

Homme ! 

Je suis la chaleur de ton foyer par les froides nuits d’hiver,

L’ombre qui te protège lorsque brûle le soleil d’été,

Je suis la charpente de ta maison, la planche de ta table,

Je suis le lit dans lequel tu dors et le bois dont tu fais les navires,

Je suis le manche de ta houe et la porte de ton enclos.

Ecoute ma prière :

Homme ; 

Laisse-moi vivre pour temporiser les climats et favoriser l’éclosion des fleurs,

Laisse-moi vivre pour arrêter les typhons et empêcher les vents de sable, 

Ecoute ma prière, 

Ne me détruis plus

Quelques détails de l’oeuvre

Nombre de pages : 86

Maison d’édition : Nouvelles Editions Balafons

Date de publication : Mars 2016

Biographie de l’auteur 

Homme d’expérience en matière d’Education-Formation, Yaro Kou est co-auteur de plusieurs manuels scolaires et parascolaires. Il a également contribué à l’écriture des nouveaux programmes d’enseignement du secondaire basés sur l’Approche par compétence (APC).

Très sensible aux problèmes environnementaux, il a acquis lors de multiples stages de formation, une expertise en matière de protection de l’environnement. A ce titre, il anime avec beaucoup de dynamisme depuis 1997 une ONG baptisée : « Action des professeurs pour la sauvegarde de l’environnement « . 

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

5 commentaires sur « Le congrès universel des arbres »

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s