Publié dans Quand on est célib'

Confessions d’une célibataire obèse

Montage créé avec bloggif

On peut être mince et obèse à la fois. Oui, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, je l’ai été. Physiquement, je suis mince mais j’étais obèse intérieurement. Je portais en moi une graisse d’émotions et de pensées négatives. 

Je n’ai pas toujours été une célibataire épanouie. Il y a 5 ans, je n’aurais pas tenu les propos que je tiens aujourd’hui sur le célibat ; il y a 7 ans, je vivais mal mon célibat. Je détestais ma minceur parce que les hommes que je convoitais recherchaient des femmes bien en chair. Je détestais mon visage parce qu’il était loin de ressembler à celui de Barbie. Mon dialogue intérieur était nourri de plaintes parce que j’attirais des hommes qui ne me plaisaient pas.

J’étais pleine de pensées négatives : « Je n’attire que ce que je mérite. J’ai trop de défaut physique, je ne suis pas belle à plein temps. » Ces paroles passaient en boucle dans le lecteur de mon esprit. Je ne me comprenais pas ;  je me dévalorisais sans cesse parce que je ne me connaissais pas. Je m’en voulais même de ne pas être une autre. Cette fausse perception m’avait éloignée de moi.

J’ai entassé cette mauvaise graisse, j’ai accumulé toute cette dévalorisation, ce mal-être. Je portais en moi toutes mes mauvaises expériences sentimentales, je me regardais tout le temps à travers leur miroir. Elles étaient mes compagnes.  

Je promenais beaucoup mes regards, identifiant en chaque homme qui me plaisait un potentiel compagnon. Disons les choses telles qu’elles sont : j’étais instable émotionnellement. Je vivais un désordre émotionnel. Extérieurement, cela ne se voyait pas.

Je sais cacher ce qui ne va pas mais ce qu’on ne montre pas extérieurement s’entasse à l’intérieur de soi et peut être un frein à notre épanouissement.

En 2012, j’ai fait une rencontre. Je connaissais déjà cette personne mais je l’ai redécouverte cette année-là. La rencontre a été intense et m’a poussée à prendre une décision : entrer dans le repos. Ne plus faire de ma vie sentimentale un objet d’inquiétude.

J’ai arrêté de voir mon avenir qu’à travers le prisme du mariage. J’ai reconsidéré le but de ma vie.  Ma vie doit compter, peu importe que je sois engagée dans le chemin du célibat ou du mariage. 

Ma vie en Christ a renouvelé mon intelligence émotionnelle, éliminé le superflu d’émotion. Christ m’a appris que l’épanouissement se trouve dans le repos. Depuis cette découverte, j’ai quitté petit à petit le désordre émotionnel. 

J’ai appris à ne pas faire de mon enveloppe charnelle, un sujet d’inquiétude. Je ne serai jamais miss univers mais qu’est-ce que ça change à ma destinée ? Je suis célibataire mais qu’est-ce que cela change à mes ambitions ? Je ne suis pas incomplète, vidée de tous mes talents, de ce que je dois apporter au monde. 

J’ai vidé mon âme de tout ce qui l’encombrait et pouvait l’empoisonner. Je fais attention à tout ce qui nourrit mes pensées, tout ce que je vois, tout ce qui entre dans mon cœur.  Je ne veux plus retrouver cette obésité émotionnelle.

Vous êtes peut-être en obésité émotionnelle. Si vous n’éliminez pas cette graisse de pensée négative, vous finirez par vous empoisonner. Entrez dans le repos. Retrouvez votre sérénité, balayez toutes ces pensées négatives, ces émotions qui vous font plus de mal que de bien. Soyez une célibataire en forme : ni maigre, ni obèse. 

Etes-vous une célibataire épanouie ? Comment y êtes-vous arrivée ? Ma foi chrétienne m’a permis d’atteindre l’épanouissement et vous, comment vous faites ? Je serai ravie de lire votre expérience.  

signature coeur graceminlibe

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

3 commentaires sur « Confessions d’une célibataire obèse »

  1. Ah qu’est-ce que je comprends ta situation. Moi, je vis depuis des années avec des kilos en trop et j’ai du mal. Je ne suis pas obèse mais je suis bien en chair. On a beau me dire que je plais aux hommes et je le sais car je n’ai pas de souci de ce côté. Je suis une célibataire et fière de l’être (ça tu le sais déjà ;-)). Mais voilà c’est pas toujours évident de vivre avec ça surtout quand je sais que j’ai déjà maigri une phot et que j’étais super bien dans ma peau.

    Aimé par 1 personne

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s