Publié dans Panaché

Errons de blog en blog #4

Montage créé avec bloggif

Contente de vous retrouver une 4ème fois pour une balade de blog en blog. Je suis allée en promenade et je ne suis pas revenue les mains vides; j’ai déniché plein de coups de cœur que je vous invite à découvrir.

Dimanche

J’ai été ravie d’apprendre que la Bande Dessinée de l’Attentat était disponible. J’ai beaucoup aimé ce roman de Yasmina Khadra. Merci Ju lit les mots pour la diffusion de cette bonne nouvelle.

Lundi

 Seulement si tu en as envie de Bruno Combes est un coup de cœur de Rose.

C’est un roman magnifique, qui dès les premières pages nous entraîne dans l’histoire de Camille pour ne plus pouvoir  lâcher le livre, avant d’avoir lu le mot fin. C’est écrit avec beaucoup de délicatesse et de douceur, j’ai beaucoup aimé la plume et le style de l’auteur.

Mardi

Que la lumière soit ! Que Justice  soit lu !

Qu’y-a-t-il de commun entre « rester vivant, les éleveurs de chèvres afghans, Bill Clinton et Kant » ?
Réponse : le philosophe Michael J. Sandel.
Professeur de philosophie à l’Université de Harvard, il excelle à interroger les questions contemporaines du droit, de la politique, de la moralité, de la liberté…
Si vous cherchez une réflexion sur la société humaine et le genre humain, butinez ce qui vous intéresse à travers les mille anecdotes et réflexions de ce livre…

Mercredi

Sandra Ganneval… J’ignorais ce nom jusqu’à ce jour. Kobo Writing Life a interviewé cette auteure et vous pouvez la lire ici.

Vendredi

Mamzelle Doc se livre à un récapitulatif de ces coups de cœur de l’année et elle le fait avec de jolis mots. 

N. Vogt Osli, Mon heure viendra

On pressent la fin dans le dernier tiers du roman mais elle reste tout de même saisissante et invite à réfléchir sur l’influence de l’enfance dans le devenir des hommes mais aussi sur tous ces petits riens du quotidien qui font déraper une vie … ou pas. Moi qui ne suis pas très adepte de science-fiction, j’ai dévoré ce livre ! Mon seul regret est que la couverture, même si elle prend tout son sens à la lecture du roman, n’est ni très jolie ni très attractive.

C.L. Marguier, Le faire ou mourir

J’ai surtout aimé que la fin soit très originale et qu’elle nous fasse toucher du doigt la fragile frontière entre l’horreur et l’espoir, frontière qui peut décider de tout un destin. Le faire ou mourir est un premier roman étonnant pour une jeune romancière, c’est un roman à la fois sensible et sombre dont l’étrange titre prend tout son sens à la fin.

S. Germain, L’Inaperçu

Dans L’Inaperçu, tout est affaire de re-construction, au sens premier du terme : que ce soit après un deuil, ou après un drame comme seule la grande Histoire sait si bien en provoquer, ou tout simplement après  les ratés de la vie, chacun des personnages est mu par une quête de son Moi profond, indispensable à re-trouver, indispensable à « réparer » pour vivre encore, coûte que coûte.

L. Christopher, Lettre à mon ravisseur

J’ai adoré ce récit qui m’a fait vibrer avec les deux protagonistes. L’auteur, Lucie Christopher, réussit le tour de force de nous plonger en quelques mots dans ce désert dont, a priori, nous lecteurs occidentaux ne connaissons pas grand chose mais dont nous ressentons presque l’écrasante chaleur. Ainsi, on se retrouve dans le même désarroi que Gemma, à devoir apprendre de manière empirique comment on (sur)vit et à surmonter nos peurs les plus enfouies. Le dispositif narratif mis en place (une longue lettre de Gemma à Ty) nous place dans le plus intime d’une relation complexe entre deux êtres seuls au monde que tout oppose et que tout relie en même temps. Lettre à mon ravisseur est un  texte organique, vibrant, qui dépeint la pire des horreurs dans le plus époustouflant des paysages.

Journée coup de cœur également  pour Hammaily avec IN THE AFTER de  DEMITRIA LUNETTA

J’ai beaucoup aimé ce livre. Non. Je l’ai même adoré ! J’ai trouvé que l’intrigue était bien menée, que la plume de l’auteure était agréable, légère et facile à lire. L’histoire est totalement addictive et on ne voit absolument pas les pages passer ! A chaque fin de chapitre je voulais commencer le suivant !

J’espère que cette promenade vous a plu. Lequel de ces livres allez-vous certainement acheter ? 

fleur v1

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

4 commentaires sur « Errons de blog en blog #4 »

  1. Bonsoir, Grace, juste un petit mot pour te remercier du partage ! Il est toujours agréable de gagner, ne serait-ce qu’un tout petit peu, en visibilité lorsque l’on est auteur indépendant. Très cordialement. Sandra

    Aimé par 1 personne

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s