Publié dans Interviews

Interview d’un poète, Richard Chaigneau

Poème de Richard Chaigneau

Richard Chaigneau est membre du groupe Poètes à l’honneur sur Facebook.

Rencontre avec « un homme de cœur sur le chemin de l’éveil et de l’amour inconditionnel, exerçant les métiers de découvreur de talents, coach, consultant, formateur, thérapeute, animateur de séminaires et conférencier sur des relations humaines. »

 

Comment êtes-vous arrivé à la poésie ?

J’ai toujours aimé l’écriture, tout petit, je recopiais des lettres du Moyen-Âge et les coloriait. Dès l’adolescence, j’ai beaucoup écrit, surtout dans la révolte puis j’ai arrêté pendant presque dix ans et j’ai repris en travaillant sur moi, au début pour rendre hommage aux femmes blessées, puis assez vite centré sur l’amour et l’amour inconditionnel.

Le « poète », vous le définissez comment ?

Homme qui ouvre son cœur à son être de lumière, cette part de soi plus grande que soi, pour exprimer son ressenti dans l’instant présent, se laisser traverser par l’inspiration…

La poésie n’est pas un genre plébiscité aujourd’hui. Pourquoi selon vous et que faut-il faire pour y remédier ?

Le matérialisme de notre société nous éloigne de l’imaginaire et du subjectif, seules les traditions anciennes africaines ont gardé cette capacité à se relier grâce aux chamans et aux griots…
Le seul remède (mais faut-il un remède ?) serait d’éduquer les enfants à la créativité et au lâcher prise, pour apprendre à vivre dans le ressenti du présent…

« On ne peut trouver de poésie nulle part, quand on n’en porte pas en soi. » Que pensez-vous de cette citation de Joseph Joubert ?


Plutôt juste, car nous ne voyons et comprenons que ce que nous avons vécu, et c’est bien là le problème, car pour évoluer et assimiler, il faut d’abord expérimenter les difficultés et les dépasser.
Toutefois, je crois que l’école joue un rôle important pour éduquer les enfants à la poésie les faire réfléchir sur le sens des mots, leur musique, leurs images évocatrices et les émotions que véhiculent les poèmes.

Quels sont vos livres préférés, les poètes qui influencent votre écriture ?


C’est compliqué, car j’ai beaucoup lu dans ma jeunesse, et j’ai dévoré beaucoup de thématiques : science-fiction et fantastique (Van Vogt, Asimov, Lovecraft, Edgar Poe…), bandes dessinées (j’ai été parmi les premiers à lire les Marvel interdits à l’époque en France !), romans policiers (Ellery Queen…), puis à l’adolescence tout ce que j’ai pu trouver sur le surréaliste et dadaïste, le grand jeu avec René Daumal, et ensuite lecture plus professionnelle sur le développement personnel, l’alchimie.
Pour la poésie Baudelaire, Rimbaud (qui m’a particulièrement impressionné et touché), Apollinaire (j’aime beaucoup sa musique), les poètes surréalistes bien entendu…
Mais mon écriture n’est pas influencée par les autres, car je ne parle que de mes ressentis et vécus.

Comment qualifierez-vous votre poésie ? 

Engagée dans le sens que je veille à rester positif et à tirer les autres vers le haut.
Romantique, sans doute un peu.
Plus simplement, je laisse parler mon cœur, sans chercher à faire des phrases avec des mots compliqués, je suis un poète du ressenti, du toucher, poésie des sens et de l’amour, de la douceur et de la tendresse…

 

Si vous ne deviez retenir qu’un mot de la langue française ?
Aimer

 

Un petit mot de fin ?

Je suis toujours surpris de l’impact de mes poèmes, de leur aspect thérapeutique…, et cela m’oblige à bien discerner le sens de mes propos avant de les publier, car 98% d’entre eux, sont écrits en trois minutes, voire moins !

Propos recueillis par signature coeur graceminlibe

Grand merci à Richard Chaigneau pour sa disponibilité et son amabilité. Je lui ai proposé d’écrire un texte sur l’attente d’un enfant et voici le résultat :

Poème pour Grâce Minlibé

Ce texte est à lire en écoutant la musique du film « Le premier cri« 

Pour aller plus loin

Bibliographie du poète 

– Le miroir aux clins d’œil (recueil de jeux de mots sur la connaissance de soi) publié en 2004 – 400 pages

– Coll. L’Amour restauré publié en 2014 – 72 pages chacun

  • Océan d’amour
  • La vie est amour
  • Le chemin du cœur
  • S’aimer pour mieux aimer

– Contes pour se découvrir – 10 contes sur les émotions

 L’auteur est sur Facebook et met régulièrement des poèmes en ligne. Régalez-vous en cliquant ici

Pour en savoir plus sur ses ouvrages qui paraissent, les avis sur les couvertures, cliquez ici  

Pour l’achat d’ouvrages, contactez l’auteur par email  richard.chaigneau@gmail.com

 

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

5 commentaires sur « Interview d’un poète, Richard Chaigneau »

  1. Belle interview ! Merci Grâce. Richard est un poète que j’apprécie beaucoup.
    Une interview que je publierais volontiers sur Poètes à L’honneur si tu me le permets.

    Aimé par 1 personne

  2. Bravo Grâce pour cette belle interview ! Richard est un poète que j’aime beaucoup.
    Interview que j’aimerais partager sur Poètes à L’honneur si tu me le permets.

    Aimé par 1 personne

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s