Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Le silence de mes cris

le silence de mes cris

Lucie, belle jeune femme de vingt-six ans, équilibrée, souriante, perd toute sa joie de vivre à l’arrivée d’une lettre lui annonçant l’héritage d’une maison. Cet héritage met en doute jusqu’à son identité. Commence alors un voyage qui la mène dans le Trégor-Goëlo, magnifique région bretonne emplie de légendes. Accompagnée de sa meilleure et pétillante amie, Anne-Laure, Lucie devra faire preuve de volonté et de courage pour découvrir sa véritable histoire.

Un livre est un monde inconnu dans lequel on se plonge souvent les yeux fermés, souvent en pesant le pour et le contre… Un monde inconnu qui nous révèle de belles surprises ou pas.

En entrant dans le monde inconnu du silence de mes cris, je m’étais apprêté à rencontrer une belle histoire d’amitié, une terrible histoire de famille mais pas à rencontrer de la romance et des médiums. L’auteur mélange les genres, varie les décors et ce n’est pas déplaisant.

Le silence de mes cris est une histoire ancrée dans la tradition culturelle et culinaire de la Bretagne. C’est une sympathique histoire d’amitié entre Lucie et Anne-Laure. L’humour d’Anne-Laure apporte d’ailleurs une touche de fraîcheur à l’histoire.

Le silence de mes cris détient ce genre de mystère qui donne envie d’aller jusqu’au bout de l’histoire mais… il m’a manqué un élément que je n’arrive pas à définir. Peut-être une certaine intensité et un attachement aux personnages. Ce manque ne m’a pas permis d’être complètement absorbée par l’histoire au point de m’interdire toute interruption de lecture et de fermer le livre avec une pointe de tristesse. 

J’aime bien les romances mais celles du livre ne m’ont pas fait rêver, vibrer. Je les ai trouvées assez simples et linéaires.

Les derniers événements de l’histoire m’ont laissée dans la confusion. Je ne suis pas arrivée à faire la distinction entre les mensonges de Roger (le père de Lucie) et la vérité. En fermant le livre, j’étais incapable de dire s’il était le responsable des meurtres des mères célibataires, s’il est vraiment le père de Lucie. J’ai relu quelques passages pensant avoir raté quelque chose mais je n’ai pas eu de réponse à mes questions.

Conclusion : le livre ne vaut pas la peine d’être lu ?

Une réponse affirmative à cette question ne franchira jamais la porte de mes lèvres. Les quelques bémols soulignés ne rendent pas l’histoire inintéressante. Le silence de mes cris est une sympathique histoire écrite avec des mots simples qui mêle douces histoires d’amour et sombres secrets de famille. 

Ce livre aurait fait partie de mes coups de cœur s’il y avait eu plus d’intensité dans la romance et s’il n’y avait pas ce silence aux cris de ma confusion.

Biographie de l’auteur 

Née en champagne, Carole Kauffmann vit actuellement en Normandie. Adolescente, elle écrit déjà de nombreux poèmes. Elle est aussi, durant sa jeunesse, auteur interprète dans divers groupes de musique. Elle aime déjà écrire et lire, en plus de sa passion pour la musique et le chant.
Il y a quelques années, elle se lance dans l’écriture d’un roman, suite à une boutade de son mari.

Détails de l’oeuvre 

Publié par Edilivre 

Nombre de pages : 240

Date de publication : 27 mai 2016

signature coeur graceminlibe

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s