Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Avez-vous déjà joué au Jeu de patience ?

resume-de-loeuvre

Ne jamais ôter son bracelet, être ponctuelle, ne pas attirer l’attention : tels sont les trois préceptes qu’Avery s’est imposé pour son entrée à la fac. Une stratégie que le séduisant Cameron Hamilton pourrait bien déjouer à coups de regard pénétrant et de sourire enjôleur. Patient et obstiné, lorsque Cam a jeté son dévolu sur quelqu’un, il ne recule devant rien – rien, excepté peut-être le passé d’Avery, qui semble s’acharner à resurgir… Ensemble, seront-ils capables d’affronter le souvenir de cette terrible nuit qui, cinq ans auparavant et à des kilomètres de là, a tout changé ?

 Montage créé avec bloggif

 

Parfois nous allons vers un livre, parfois il vient à nous. Jeu de patience est venu à moi grâce à la chroniqueuse Akissi que je vous avais présentée via une interview.

J’ai plongé dans ce livre sans lire la 4eme de couverture, je voulais aller en terre inconnue, entretenir le mystère. Mon exploration a duré une dizaine d’heures. Ai-je vu des choses insolites, mémorables ? Ai-je apprécié ?

 

Résultat de recherche d'images pour "suspense"

 

J’ai apprécié  Jeu de patience pour plusieurs raisons …

  • Avery se montre telle qu’elle est dès les premières lignes du livre : jeune femme effacée, apeurée, lâche, cachant un lourd secret. L’auteur joue sur ce secret pour maintenir l’attention du lecteur qui voudrait autre chose que de la romance ; elle le dévoile morceau par morceau. La lâcheté d’Avery peut agacer mais on la comprend quand on se met à sa place. Son expérience douloureuse a eu lieu à 14 ans. Ce n’est pas aisé de la vivre à 30 ans alors imaginez quand on la vit à 14 ans !
  • Le style fluide de l’auteure et la cadence des chapitres. Le ton est léger, il y a de belles tournures de phrase et de belles descriptions. Les chapitres sont courts et facilitent la lecture.
  • La tendresse de Cameron. Il est si doux, si attachant ! Il donne  l’envie d’être aimée. 
  • Les scènes de sexe ne sont pas exagérées, vulgaires. Ça change de 50 shades of Grey et ses confrères. 
  • La relation non chaleureuse entre Avery et sa famille m’a  touchée. C’est rageant de voir qu’il y a des parents aussi insensibles ! 
  • Au-delà de la romance, il y a une leçon à tirer. Il faut dominer son passé pour ne pas qu’il gâche notre présent et enterre notre futur. 

 

… mais il n’est pas un coup de cœur pour les raisons suivantes :

  • L’excès de longueurs. J’ai dormi à deux reprises en lisant ce roman. Quand est-ce que les auteurs vont comprendre qu’on peut faire de la qualité avec très peu de mots ? 
  • La ligne continue du récit. Mis à part le passé douloureux d’Avery, il n’ y a aucun rebondissement, aucune surprise. 
  • Des personnages pas très originaux. Cameron est parfait sous tous les angles. Il n’a aucun défaut physique. Diantre ! Un homme n’a pas besoin d’abdos pour être sexy ! Il n’a aucun défaut moral. On achète ce genre d’hommes où ? Dans les livres. J’ai été un peu déçue, je m’attendais à un homme plus épicé. Pas un bad boy mais un homme constitué normalement avec des qualités et des défauts. 
  • Le personnage cliché de Jacob. C’est un personnage assez drôle mais sa grossièreté était excessive pour moi. 

 

Conclusion : Est-ce que je recommande ce livre ?

Oui mais qu’aux jeunes filles entre 18 et 25 ans. Elles doivent nourrir leurs rêves sur le prince charmant. 😉

Extrait 

_ A ton avis, Avery ? Tu as de gros problèmes, et non, ne me regarde pas comme si je venais de balancer un coup de pied à ton chien. Tu penses que je romprais avec toi à cause de ce qui a pu t’arriver dans le passé ? Comme tu pensais que mon opinion sur toi évoluerait après que j’ai vu la cicatrice à ton poignet ? Je sais que c’est ce que tu crois, mais permets-moi de te dire que c’est n’importe quoi. (Un mélange  de chagrin et de colère crue modulait sa voix.) Comment peut-on espérer avoir le moindre avenir commun si tu n’es pas capable d’être honnête avec moi ? Si tu refuses d’admettre que ce que j’éprouve pour toi est suffisamment fort pour tout endurer, alors je laisse tomber. C’est ce genre de conneries qui fout en l’air une relation, Avery. Pas le passé, mais le présent. 

 

des-details-sur-loeuvre

  • Poche: 445 pages
  • Editeur : J’ai lu (19 février 2014)
  • Titre original : Wait for You

 

lauteur

Jennifer L. Armentrout est une jeune auteure qui vit à Martinsburg, Virginie-Occidentale. Quand elle n’écrit pas, elle regarde des zombies ou bien passe la plupart de son temps avec son mari !

Ses rêves de devenir auteur ont commencé en classe d’algèbre, où elle écrivait déjà des histoires courtes.

Elle écrit dans le genre de la science-fiction, le fantastique, la romance contemporaine ou encore des romans pour jeunes adultes.

Elle a écrit beaucoup de romans pour jeunes adultes sous le nom de J. Lynn.

 

Allez, je file ! J’ai 2 autres tomes de l’auteur à lire ! Que les dieux des lectures bouleversantes  soient avec moi cette fois-ci. 

fleur v1

 

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

4 commentaires sur « Avez-vous déjà joué au Jeu de patience ? »

  1. dis donc, que tu es courageuse de lire tout cela ! j’ai commencé à lire « Americanah » de Chimanda Ngozie Adichie, depuis quasiment 1 mois et je n’ai même pas encore dépassé la moitié. Pas que je trouve le livre ennuyeux, au connaitre; mais j’ai beaucoup de mal à lire des livres, surement avec le développement de l’accès à internet sur nos smartphones… Comment tu fais?

    Pour en revenir au livre « Wait for you » : au titre, j’imagine encore un livre à l’eau de rose pour les jeunes ados 🙂 à mon âge, début de trentaine, je recherche des livres plus « vrais », natures et entiers.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui « Wait for you » c’est vraiment pour jeune adulte, le décor de l’histoire est l’université.
      Comment je fais ? J’adore lire ! C’est mon moyen d’évasion favori. Et le blog me permet d’avoir un certain rythme de lecture.

      J'aime

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s