Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Throwback Thursday Livresque #1 : à lire sous la couette

throwbacthursday.jpg

Coucou les amis ! Merci d’être fidèle à la chaîne Grâce Minlibé. Votre enthousiasme m’a poussé à vous proposer un nouveau programme pour le jeudi : le Throwback Thursday Livresque. 🙂

Organisé par Bettie Rose Books, le but est de parler d’une « ancienne » lecture (pas la toute dernière ou l’actuelle) autour d’un thème qu’elle aura au préalable défini. 

Le thème de cette semaine està lire sous la couette

souslacouette

Ce thème m’a automatiquement fait penser au froid, aux frissons. J’ai cherché dans mes souvenirs livresques une histoire qui m’avait fait frissonner et j’ai sorti ….

Dix Petits Nègres !!! 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "les dix petits nègres"

Dix petits Nègres s’en allèrent dîner.
L’un d’eux s’étrangla et il n’en resta plus que
Neuf.
Neuf petits Nègres veillèrent très tard.
L’un d’eux oublia de se réveiller et il n’en resta plus que
Huit.
Huit petits Nègres voyagèrent dans le Devon.
L’un d’eux voulut y demeurer et il n’en resta plus que
Sept.
Sept petits Nègres cassèrent du bois avec une hachette.
Un se coupa en deux et il n’en resta plus que
Six
Six petits Nègres jouèrent avec une ruche.
Un bourdon piqua l’un d’eux et il n’en resta plus que
Cinq.
Cinq petits Nègres étudièrent le droit.
L’un d’eux devint avocat et il n’en resta plus que
Quatre.
Quatre petits Nègres s’en allèrent en mer.
Un hareng saur avala l’un d’eux et il n’en resta plus que
Trois.
Trois petits Nègres se promenèrent au zoo.
Un gros ours en étouffa un et il n’en resta plus que
Deux.
Deux petits Nègres s’assirent au soleil.
L’un d’eux fut grillé et il n’en resta plus que
Un.
Un petit Nègre se trouva tout seul.
Il alla se pendre et il n’en resta plus
Aucun.

Dix personnes n’ayant aucun point commun entre elles se retrouvent sur l’île du Nègre sous le prétexte d’invitations ou d’offres d’emplois : le général John Macarthur, Véra Claythorne, Emily Brent, le juge Lawrence Wargrave, Philip Lombard, le docteur Edward Armstrong, Henry Blore, Anthony Marston, invités par un mystérieux M. O’Nyme, malheureusement absent. Un couple de domestiques, récemment engagé, Thomas et Ethel Rogers veille au confort des invités. Sur une table du salon, dix statuettes de nègres. 

Dans les chambres, une comptine racontant l’élimination minutieuse de dix petits nègres. Après le premier repas, une voix mystérieuse s’élève dans la maison, reprochant à chacun un ou plusieurs crimes.

Un des convives s’étrangle et meurt, comme la première victime de la comptine. Une statuette disparaît. Et les morts se succèdent, suivant le texte à la lettre. La psychose monte. Le coupable se cache-t-il dans l’île, parmi les convives ?

J’ai lu ce bouquin au collège et je me rappelle encore des émotions qui m’ont traversée en le lisant. 

L’ambiance est angoissante, que ce soit le lieu, la comptine ou les personnages. On a la chair de poule en lisant. On tourne les pages sans s’en rendre compte… On se plaît à faire des suppositions sur les différents protagonistes et leur mobile…

L’intrigue est bien ficelée,  le suspense dure jusqu’à la fin, le dénouement laisse sans voix. 

C’est une magnifique histoire, un huis-clos captivant, époustouflant , intense, effrayant.

Si vous ne deviez lire qu’un Agatha Christie dans toute votre vie, lisez  celui-ci.

Quel livre recommanderiez-vous pour une lecture sous la couette ? 

signature coeur graceminlibe

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

9 commentaires sur « Throwback Thursday Livresque #1 : à lire sous la couette »

  1. Il faut absolument que je le lise, depuis le temps qu’on me dit qu’il est fantastique. Le pire c’est que si ça se trouve je l’ai lu à l’école mais n’en garde pas vraiment le souvenir. Bienvenue en tout cas dans notre aventure du jeudi, merci de ta participation.

    Aimé par 1 personne

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s