Publié dans Arrêt sur une oeuvre

J’ai lu Terra Incognita, finaliste prix ivoire 2017

J’ai découvert ce livre grâce à la sélection finale du Prix Ivoire 2017. J’ai cherché à en savoir plus sur les 5 livres finalistes étant donné que j’avais déjà lu American Dreamer

J’ai été attirée par les éloges faites à Terra Incognita sur les sites de la Fnac et Amazon. L’un des commentaires disait qu’il méritait un prix. J’ai voulu le vérifier. 

Résumé de l'oeuvre

Nous sommes en 1919. Lors d’un voyage en Afrique, Wilton Lloyd, jeune homme d’origine anglaise, se retrouve soudain confronté à la fatalité d’évènements qui surviennent dans sa vie et sur lesquels il n’a aucune prise. Livré à lui-même et happé dans une spirale continue d’extrêmes mésaventures, il découvre un monde jusqu’alors inconnu de lui et devra, dans cet univers hostile, lutter pour sa survie. Rescapé de l’enfer, et témoin d’une époque en pleine mutation, il est le spectateur impuissant d’un continent qui se métamorphose et qui, au fil des décennies, semble inexorablement sombrer dans le chaos. Cet ouvrage est un voyage à travers cette Afrique du 20e siècle qui, chamboulée et déboussolée face à l’invasion de la culture occidentale, se cherche une voie de salut qu’elle peine à trouver. Rencontre avec des peuples aux pratiques encore anciennes et barbares, décadence des derniers royaumes établis, amour, haine et lutte pour le pouvoir sont les maîtres mots du récit qui traverse un siècle d’histoire. L’auteur, Sylvestre S. Samb, nous offre une nouvelle saga africaine.

l'Afrique écrit

L’Afrique coloniale. Une Afrique conquise, dominée par l’Occident où certains natifs se sont soumis et cohabitent avec les envahisseurs étrangers. D’autres par contre ont résisté à l’intrus, ont lutté, résisté pour ne pas que s’éteigne leur civilisation.

Terra Incognita traduit fidèlement l’univers des romans d’aventures des années 1850-1950 : on assiste à des péripéties plutôt violentes, notre jeune héros a une quête : retrouver sa soeur. Les personnages sont nombreux mais simplifiés, il y a des références fonctionnelles à une réalité aussi bien historique que géographique souvent exotique. Les hommes sont divisés en deux camps : les bons et les méchants. 

J’ai assisté à chacune des mésaventures de Wilton Llyod : cambriolage, kidnapping, combats, etc… J’ai eu peur qu’il y laisse sa vie, qu’il ne retrouve pas sa soeur Gwen. Avec lui, j’ai découvert la jungle africaine, les tribus sauvages comme les Baaynols, les Shaugnaths et les tribus paisibles comme celle des Coyeens. 

Avec lui, j’ai assisté au déclin du royaume du Sahel, admiré la force, le courage, l’abnégation de la princesse Taliana. Quelle guerrière !

A chaque page tournée, je me demandais dans quel pétrin Wilton allait encore se retrouver.

La lassitude a pointé de temps en temps le bout de son nez quand on parlait idéologie, anarchisme, communisme, actualité politique. J’étais en manque de suspense, de rebondissement.

J’ai beaucoup aimé les 150 dernières pages du roman. Le récit s’est plus concentré sur les jeunes natifs de FreeCity : Reyna, Darell, Momoh, Shadd qui vont porter leur pays vers l’indépendance.

J’ai été touchée par Kinky, cette jeune fille timide qui va subir les affres de l’amour, va perdre des batailles mais ne va jamais s’avouer vaincue. Mon cœur s’est réjoui de savoir qu’elle a eu ce qu’elle avait désiré pendant tant d’années. 

Il est d’ailleurs important de souligner que les femmes dans ce roman sont libres et ont un pouvoir de décision même quand on leur fait subir certaines circonstances. Elles n’hésitent pas à dire NON. 

Ce roman a été une agréable lecture pour les multitudes d’histoires qu’il raconte. La plume de l’auteur est sans fioritures, le registre de langue approprié au contexte de l’oeuvre. Les chapitres sont courts et apportent une touche dynamique au récit. Il y a quelques coquilles mais elles ne gâchent pas la lecture.

J’ai apprécié les notes de mystique, beaucoup aimé l’exotisme des prénoms de ce roman : Eyhna, Taliana, Elyeni, Leyrann, Reyna, Nayala. 

Je recommande cette oeuvre à ceux qui aiment les romans d’aventures.

des-details-sur-loeuvre

 

  • Broché: 378 pages
  • Editeur : Spinelle
  • Date de publication : Mars 2017
  • Prix : 18 euros
  • Existe en format numérique
  • Extrait

Moi, je dis qu’il n’ y a pas un seul individu semblable à l’autre, que tous les hommes sont différents et que la couleur de peau aussi bien que les origines ne devraient être un facteur pour considérer que l’ensemble des membres d’une communauté donnée méritent damnation ou doivent être sanctifiés !

 

Avez-vous en tête un roman d’aventures qui vous a marqué ?

signature coeur graceminlibe

 

Auteur :

En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteure du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » En 2017, mon 1er roman "Tristesse au paradis" voit le jour aux éditions Vallesse et me permet d'avoir plusieurs prix dont le Prix Horizon 2018. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.