Publié dans Panaché

RDVBAM 7 : En avant pour le changement de cap

Ah les amis, c’est triste quand la muse vous fait prendre des congés forcés !

Le challenge RDVBAM a repris et le thème de ce mois est : Changement de cap (mariage, nouveau boulot, nouvelle saison, enfant…).

J’ai eu du mal à donner une orientation à mon article pour ce challenge. J’ai voulu remettre ma participation au mois prochain mais c’est ma copine Afrolyne qui a été l’organisatrice du challenge ce mois. Elle s’est donnée à fond pour remotiver les troupes, je ne pouvais pas la laisser comme ça.

J’ai alors concocté ce petit récit…

 

 

Dessine-moi une autre vie

Le vent de l’ennui souffle intensément dans ma chambre. Je ne sais que faire de mon après-midi. J’ai déjà lu la dernière chronique de Leila Marmelade sur Facebook, mon passe-temps favori depuis mon entrée officielle dans l’antre des chômeurs, il y a six mois. Je suis titulaire d’un BTS en gestion commerciale, une filière populaire puisque la majeure partie des bacheliers en Côte d’Ivoire optent pour elle. 

Aucune émission télévisée ne captant mon attention, je vais sur mon site de téléchargement favori. Que les auteurs veuillent bien me pardonner, je suis au chômage, sans aucun revenu. Avec quoi pourrais-je payer leurs livres ? Les cauris ne sont plus acceptés comme moyen de paiement.

Le livre est mon moyen privilégié d’évasion. Grâce à lui, je peux être dans la peau d’une autre, je peux vivre mille et une vies :

Je peux être Caroline dans Le Pari de l’amour et être multimillionnaire. Cent vingt millions de francs CFA, ça change une vie, surtout la mienne ! Une nouvelle saison s’ouvrirait à moi. Je pourrais voyager, acheter des terrains, construire des immeubles et être rentière à vie. Je confierais les encaissements des loyers à mon père. Il a toujours désiré être à la place de notre propriétaire. 

Je peux aussi être Deanna dans En souvenir du passé. Avoir une vie professionnelle bien remplie, jouer un rôle important dans une société. Prévoir tout dans ma vie sauf l’adoption d’un enfant. Accepter ce gros imprévu, accepter qu’un enfant dépende de moi, accepter d’avoir peur, de douter, ne pas chercher à être la maman parfaite. 

Je peux être un homme, prendre l’aspect d’Archer dans Archer’s Voice. Un homme coupé du reste des hommes suite à une catastrophe. L’irruption de Bree dans ma vie fera vaciller mon petit monde et m’entraîner beaucoup plus loin que ce que j’aurais pu imaginer.

 

J’envie ces personnages de livre. Ils ont la chance de vivre des aventures, de quitter la routine. Un, deux, trois soupirs. Je finis par arrêter de les compter, ils s’enchaînent.

Allez, quittons cette vie d’ennui. dis-je en ouvrant ma bibliothèque virtuelle. Lire « Demain est un autre jour » de Lori Spielman ou  « Heroes » de Battista Tarantini ?

La sonnerie de mon téléphone me distrait. Quelqu’un essaie de me joindre via un numéro fixe. C’est l’indicatif de la commune du Plateau, le centre des affaires. Est-ce une entreprise qui m’appelle ? Je porte rapidement mon téléphone à l’oreille, les battements de mon cœur s’affolent. Cet appel donnera-t-il une nouvelle orientation à ma vie ? 

 


Vous avez aimé ? N’hésitez pas à me donner votre avis sur les livres cités dans le récit si vous les avez lus.

Pour découvrir les participations des autres membres de la communauté, cliquez sur leurs liens : 

N’hésitez pas à rejoindre la communauté des blogueurs afro-métissés.
GM signature

 

 

Auteur :

En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteure du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » En 2017, mon 1er roman "Tristesse au paradis" voit le jour aux éditions Vallesse et me permet d'avoir plusieurs prix dont le Prix Horizon 2018. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

6 commentaires sur « RDVBAM 7 : En avant pour le changement de cap »

  1. Ah, le téléphone qui nous rappelle à la réalité … je connais bien cela et fait parfois exprès de le bouder … et parfois je m’empresse de rejoindre la réalité … cela dépend de mon humeur et de la situation !
    Excellente fiction du rêve à la réalité ! J’aime beaucoup !
    Merci pour le clin d’oeil du début, j’ai fait ce que j’ai pu 😉
    Bisous ma belle !

    Aimé par 1 personne

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.