Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Coup de cœur pour un amour interdit ?

En pleine guerre de Sécession, Ellen Burns, une affranchie qui sert la cause abolitionniste, accepte une mission d’infiltration dans le Sud. Se faisant passer pour une esclave, elle est envoyée dans une riche plantation de Virginie où elle rencontre Malcolm McCall. Bien qu’il porte l’uniforme confédéré tant haï, Ellen se rend vite compte qu’ils sont du même bord. Peu à peu l’étau se resserre sur les deux espions que lie un amour passionné et interdit. Coûte que coûte, ils défendront leur idéal, même s’ils doivent se séparer à jamais.

 

l'Afrique écrit

On part à la rencontre des livres mais il y a certains livres qui sûrs de l’émoi qu’ils susciteront en vous viennent à votre rencontre.

C’est le cas d’un amour interdit d’Alyssa Cole, romance historique découverte grâce à une lectrice sur Livraddict. Aussitôt son commentaire lu, aussitôt le livre téléchargé.

Ce livre est addictif, je ne l’ai lâché qu’à la dernière ligne et encore… Je n’avais pas envie que ça finisse, je voulais lire Ellen et Malcom s’aimer encore et encore. J’ai relu quelques passages avec la même frénésie.

J’ai adoré leur tendresse passionnée, leur détermination à protéger l’autre. Ils réveillent en l’autre ce qu’il y a de meilleur. Ils sont émouvants, des personnages tels que je les aime. Ils sont rentrés dans ma liste très restreinte de couples favoris. Ellen est une femme déterminée, une femme au caractère bien trempé.

Un amour interdit est une très belle romance, pas très loin du coup de cœur. Le style de l’auteur est captivant. Une écriture maîtrisée avec des descriptions précises, un choix affiné des mots saupoudrés de poésie.

Ce n’est pas une romance mièvre, il y a de l’action, du suspense et de l’érotisme. Un érotisme non vulgaire, c’est un plaisir sensuel. Le mot plaisir apparaît environ 25 fois, le mot désir environ 30 fois.

 

Je n’oublie pas le côté historique qui rappelle une période importante des USA : la guerre de sécession.

Un amour interdit se situe temporellement dans la première année de cette guerre. Je ne m’y étais jamais intéressée avant la lecture de ce roman. Ce dernier m’a donc permis d’en savoir plus sur les stratégies de l’Union et de la Confédération.

L’esclavage et toutes les horreurs subies par les noirs transparaissent dans le récit. C’est douloureux et révoltant de savoir qu’un esclave valait trois cinquièmes d’un Américain libre (Compromis des trois cinquièmes, inscrit dans l’article premier de la Constitution des États-Unis)

Des individus qu’on a longtemps jugés comme des animaux, des êtres inférieurs, dépourvus d’intelligence. Nous sommes au 21e siècle, la perception des Noirs a-t-elle  véritablement changé ?

Je recommande vivement ce roman. J’aimerais bien qu’il soit adapté au cinéma.

J’aime beaucoup le titre en anglais car il s’agit en effet d’une union extraordinaire.

Ce roman est le premier tome d’une trilogie (The Loyal League) déjà publiée en anglais. J’attends impatiemment la traduction du 2eme tome. Le personnage principal est Ewan, le frère de Malcom.

 

Un amour interdit Alyssa Cole

 

Les extraits mignons

— Si j’avais seulement envie d’enfreindre le tabou, si j’étais ce genre d’homme, il y aurait des moyens plus simples d’assouvir ce désir. Je n’y mettrais pas toute mon âme. Je ne serais pas complètement chamboulé par ta seule présence. Figure-toi, Ellen, que j’ai passé tout un après-midi à me demander quel serait le son de ta voix si tu parlais. Et ensuite, quand tu m’as parlé, comment sonnerait mon nom dans ta bouche. Et j’en voulais toujours plus.

— Tu voulais mon corps, rétorqua-t-elle platement.

— Je te veux tout entière. Mais je me contenterai des miettes que tu accepteras de me donner.

 

— Ne vous méprenez pas, Ellen, murmura-t-il. Ce n’est pas pour braver un interdit que je vous désire. Vous êtes tout ce dont un homme rêve : intelligente, courageuse, et si belle. Voilà pourquoi je vous désire.

 

Durant toute sa vie, elle avait mis ses sentiments de côté pour encourager son peuple à se battre. Mais ce soir, elle ne renoncerait pas.

 

 

L’extrait qui ferait bondir une féministe

 

Sans un mari, que te réservera la vie, selon toi ? poursuivit Mme Caffrey. Ne crois pas que j’ignore tes… exploits. On peut s’amuser mais, sans mari, on est impuissante.

 

L’extrait qui fait réfléchir

Tous ceux que je rencontrais étaient très aimables, mais être entouré de gens qui vous ressemblent ne suffit pas pour se sentir chez soi.

Pour acheter le roman, cliquez ICI

 

signature coeur graceminlibe

Auteur :

En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteure du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » En 2017, mon 1er roman "Tristesse au paradis" voit le jour aux éditions Vallesse et me permet d'avoir plusieurs prix dont le Prix Horizon 2018. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.