Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Chroniques de Brazzaville de Jussie Nsana, Lionnel Boussi et KHP

En bande dessinée comme en géopolitique, la République du Congo (capitale Brazzaville) reste encore souvent dans l’ombre de sa gigantesque voisine, la République démocratique du Congo (capitale Kinshasa), qu’Hergé célébrait déjà à sa façon dans Tintin au Congo. Et si le Congo est une terre d’écrivains (Tchikaya u Tam’si, Alain Mabanckou, Sony Labou Tansi, Henri Lopes…) ses talents graphiques sont à découvrir. C’est tout l’intérêt de ces Chroniques de Brazzaville que de mettre en pleine lumière le travail de trois jeunes artistes congolais. Lionnel Boussi et KHP racontent avec une émotion authentique leurs souvenirs de la guerre civile de 1997 qu’ils ont vécue comme enfants-soldats dans deux camps opposés. Deux récits à la limite du reportage et de l’oeuvre d’art. La troisième artiste, Jussie Nsana, est l’une des rares femmes de la bande dessinée africaine. Encore toute jeune, elle démontre un étonnant sens de la narration avec une histoire très urbaine et rafraîchissante. Produit par des artistes vivant sur place, ce collectif est le premier album publié en France par des auteurs congolais de bande dessinée.

Couverture Chroniques de Brazzaville

La 4e de couverture très alléchante m’a donné envie de découvrir cette bande-dessinée.

Tout commence par Août 97 de KHP.

Brazzaville est transformée en un véritable champ de bataille. Les quartiers Nord particulièrement touchés se vident de leurs habitants. Prys, combattant dans l’armée, retrouve sa petite amie et sa petite sœur mais les retrouvailles sont de courte durée.  

Une histoire sur deux planches. Une chute brutale, tragique…

chroniques brazzaville

Convoitise de Jussie Nsana

Dessins illustrés par Jussie Nsana, le texte écrit par Auguste Mtabeto. Barel aime une femme qui le nargue car il n’est pas attirant financièrement. Il réussit à trouver une astuce pour charmer sa belle mais l’amourette est de courte durée. Sans vous révéler les péripéties, c’est une histoire légère comparée aux trois autres chroniques de cette bande-dessinée. 

Où est Mav ? – Lionel Boussi

Brazzaville est à feu et à sang. Une guerre a éclaté entre les cobras (miliciens) et autres partisans (volontaires) du général Denis Sassou N’Guesso et les forces loyalistes et cocoyes (miliciens) du président en exercice Pascal Lissouba.

Pointe-Noire demeure paisible jusqu’à l’aube du 15 Octobre 1997. Les jeunes hommes dont Mav se livrent au pillage. En une journée, la vie de Mav va basculer.

Brazzaville – guerre civile de KHP 

KHP reprend la plume une deuxième fois dans cette bande-dessinée. Je retrouve ses dessins en blanc et noir. Il décrit la situation politique du Congo de la fin des années 80 jusqu’à l’avènement de la guerre civile en 1997.

Il offre un mini-reportage utile pour qui veut améliorer ses connaissances en géopolitique.

Chroniques de Brazzaville, bande-dessinée de 48 pages, offre une lecture intéressante pour tout lecteur curieux ou s’intéressant à l’histoire.

Dans ma tête d’enfant, j’avais plus entendu parler de la guerre dans la République Démocratique du Congo que celle dans la République du Congo.

Le petit plus de cette bande-dessinée comme celles de la collection Harmattan est de découvrir des talents graphiques du continent africain et de faire connaître leur travail. Je suis toujours autant captivée par le coup de stylo de KHP.

Grand merci à CANAL+ et Youscribe qui m’ont permis de découvrir cette BD gratuitement sur la plateforme. 

fleur v1

Auteur :

En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteure du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » En 2017, mon 1er roman "Tristesse au paradis" voit le jour aux éditions Vallesse et me permet d'avoir plusieurs prix dont le Prix Horizon 2018. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.