Publié dans Interviews, Panaché

Miss Littérature 2020 et ses sept péchés capitaux en lecture

Durant mes années lycée, j’ai longtemps admiré les promotionnaires qui participaient au concours miss Mathématiques.

Stimuler le goût des mathématiques et des sciences en général chez la jeune fille ivoirienne est une excellente initiative mais n’y a-t-il que les sciences à stimuler chez la jeune fille/femme ?

Il manquait quelque chose et le vide a été comblé par Carmen Toudonou, journaliste, écrivaine et promotrice culturelle, à travers la création du concours Miss Littérature.

Initié au Bénin depuis 2016, le concours Miss Littérature vise principalement à promouvoir l’excellence et susciter plus d’intérêt de la jeune fille pour le livre.

«Nous évaluons la capacité des candidates à pouvoir effectuer des comptes rendus littéraire, répondre à des questions de littérature et leur capacité de rédaction» dixit Carmen Toudonou.

Le concours Miss Littérature est biennal et regroupe 8 pays africains: Le Bénin, le Burkina-Faso, le Cameroun, la Côte-d’Ivoire, la Guinée Conakry, le Niger, le Tchad et le Togo. Une représentante par pays est désignée et une finale régionale est organisée pour désignée la Miss Littérature.

Depuis le samedi 19 décembre, la représentante de la Côte d’Ivoire à la finale régionale est connue et elle s’appelle N’Tamon Adèle.

Miss Littérature 2020 : N'Tamon Bedaba Adèle rafle la couronne de  l'intelligence cérébrale | Pressecotedivoire

Etudiante en Master 1 recherche droit privé fondamental, N’tamon Adèle est férue de basket (son sport préféré) et de livres. Curieuse, j’ai eu envie d’en savoir un peu plus sur son rapport à la lecture.

Comment avez-vous découvert le concours Miss Littérature ? Pourquoi avez-vous eu envie d’y participer ?
J’ai découvert le concours à travers les réseaux sociaux. Et par coïncidence c’était la finale régionale que je suivais.
J’ai été émerveillée, fascinée par la prestation de Yélé Aïcha_ la miss littérature régionale 2019_et je me suis dis pourquoi pas moi ?

Comment vous êtes-vous préparée à ce concours ?
Ah la partie immergée de l’iceberg. Il y avait une pression énorme sur moi surtout à l’école. Et à quelques jours du concours, je n’étais pas vraiment prête, il fallait redoubler d’effort parce que je voulais à tout prix être au moins dans le trio.
Pour terminer, je ne peux parler de cette étape sans évoquer son nom, Sonia Aivodji (miss littérature 2018) qui m’a énormément aidé. Au passage, merci encore Sonia.

Être Miss Littérature 2020, qu’est-ce que cela représente pour vous ?
C’est un véritable honneur pour moi de pouvoir représenter la Côte d’Ivoire à l’extérieur, une fierté de brandir le drapeau Orange, Blanc et Vert. Cela consolide également ma confiance en moi.

Combien de livres avez-lu cette année ?
Cette année, je n’ai lu que 11 ouvrages à cause de la situation sanitaire (confinée au village, je ne lisais que mes anciennes œuvres), de mes examens de licence et enfin de la situation socio-politique qui nous mettait dans une permanente psychose.

Quels sont vos genres littéraires favoris ?
Le roman, les nouvelles et un peu de poésie.


Quelles sont vos plus belles lectures cette année ?
Évasion virtuelle de Nabou Fall, L’honneur d’un Creed de Linda Lael Miller, Pour le bonheur des miens de Macaire Etty et enfin l’œuvre imposée au concours le crime du professeur Djounga. Ce sont mes meilleures lectures de cette année.


Le livre le moins cher dans votre bibliothèque ?

L'honneur d'un Creed - Harlequin

L’honneur d’un Creed de Linda Lael Miller, une œuvre de plus de 300 pages que j’ai achetée à 1500 FCFA.

10 gâteaux incroyables pour les dévoreurs de livres | Un Monde Littéraire

Quel livre avez-vous dévoré ?

Vallesse Côte d'Ivoire : édition - diffusion - distribution - représentation

Pour le bonheur des miens de Macaire Etty. J’ai dévoré cette œuvre. Je l’ai lue en deux jours, à chaque fois que j’avançais, je voulais absolument connaître la suite. Puis, je l’ai relue près de trois fois.

Quel livre avez-vous négligé par paresse ?

L'étranger - Albert Camus - Babelio


L’étranger d’Albert Camus. La froideur, l’indifférence abusée et inhumaine de Meursault heurtaient ma sensibilité. J’ai par conséquent négligé ce roman.


Quel livre érotique vous a le plus marquée ?

Entre les lignes - Livre de Portia Da Costa

Entre les lignes de Portia Da Costa.

Quel personnage avez-vous trouvé trop orgueilleux ?

Le Rouge et le Noir - Stendhal - Babelio

Mathilde de la Mole dans le Rouge et le Noir de Stendhal.

Quel livre vous fait envie en ce moment ?

SEXE FAIBLE, MAILLON FORT

Sexe faible, maillon fort de Radjoul Mouhamadou.

Quel lecture vous a mise en colère ?

Au-delà du caractère pathétique de la vie d’Éric, j’ai été vraiment en colère contre la société et surtout son indifférence envers les enfants de la rue.

Merci Adèle et à tous, je souhaite un Joyeux Noël !!! ❤

Auteur :

En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteure du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » En 2017, mon 1er roman "Tristesse au paradis" voit le jour aux éditions Vallesse et me permet d'avoir plusieurs prix dont le Prix Horizon 2018. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.