Publié dans Panaché

Throwback Thursday Livresque 26 : en quête de repos

Throwback Thursday Livresque me revoilà ! Le thème de cette semaine est : Ma plus belle histoire de quête (qu’importe la quête)

 

J’ai tout de suite pensé à un livre que j’ai reçu il y a 5 ans quand je quittais Nantes pour Paris, un livre que j’ai reçu de ma responsable de GBU (Groupe Biblique Universitaire) :

 EN QUÊTE DU REPOS DE HANS BÜRKI

Illustrées de photos à dominante aquatique, ces pages présentent les méditations de quelques versets extraits de 12 Psaumes, choisis en fonction du thème de la quête du repos, de la paix, de la tranquillité, du silence. Autant de pauses bienfaisantes qui résonnent comme un appel à vivre dans un esprit sabbatique.

dav

Le monde d’aujourd’hui nous conduit dans un rythme effréné où il faut être à la hauteur, inspirer, faire partie des influenceurs. Il nous oblige souvent à être en compétition avec les autres. 

Dans ce monde, la sécurité devient un bien rare. Sécurité tant physique que spirituelle. 

Ce monde et les vicissitudes de la vie angoissent souvent. Qui n’a jamais été stressé ? Qui n’a jamais éprouvé d’inquiétude ? Qui n’a jamais eu peur ? Qui n’a pas envie d’être en paix ?

Ce livre est apaisant, les images de la nature associées au texte donnent un sentiment d’évasion.

dav

Ce livre donne des pistes pour retrouver son calme intérieur. Il nous appelle à faire une pause, à prendre conscience de la vanité de nos préoccupations, à dire clairement NON à tout ce qui veut voler notre calme.

Il nous exhorte à imposer le calme et le silence à notre âme, éviter de ressasser en nous la source de l’angoisse. Mettre notre pleine confiance en celui qui est INFINI, nous reposer en Lui et expérimenter cette tranquillité surnaturelle comme le dit ce verset que je ressasse dans mon cœur dans les jours de trouble 

Philippiens 4 verset 6 à 7

Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ.

 

dav

En quête du repos est un beau cadeau, un joli sentier de méditation, un remarquable instant de silence dans ce tumulte de la vie, une pause bienfaisante. Je le recommande à ceux qui sont en quête de repos.

Et vous, quelle est votre plus belle quête ?

GM signature

Publicités
Publié dans Panaché

C’est le 1er, je balance tout – épisode 3

Happy New Month les amis ! C’est l’heure du c’est le 1er, je balance tout, un rendez-vous littéraire initié par le blog Allez vous faire liredans l’optique d’une entraide féconde entre blogueurs.

Le principe ? Quatre trucs à balancer !

  1. Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.
  2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
  3. Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
  4. Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier.

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

 

J’ai lu 4 romans en Octobre : Damoclès Au revoir là-haut Parlez-moi d’amour ! et Dark Company. Obligations professionnelles et familiales ne m’ont pas permis d’en lire plus.

 

1- TOP ET FLOP

Je n’ai pas eu de flop. Parlez-moi d’amour n’était pas mal, j’ai beaucoup apprécié Dark Company et Au revoir là-haut mais mon top est Damoclès.

Couverture Damoclès

Un premier tome dont j’attends la suite avec impatience. 

 

2- CHRONIQUES LITTÉRAIRES D’AILLEURS

J’ai décidé de ne plus lire le genre érotique que je trouvais un peu trop explicite mais je suis bien tentée de m’y remettre après le retour de lecture d’Essie Kelly sur Première nuit – Une anthologie du désir

L’ouvrage est une invitation à découvrir au détour d’intrigues bien menées l’ivresse étourdissante de l’excitation.
Il ne s’agit pas ici de ne parler que de sexualité mais de voyager dans l’intimité des personnages en découvrant leurs mœurs, leurs habitudes, leurs vies.

 

J’ai aussi découvert Intérieur Nuit.

 

C’est un gros coup de cœur du blog les petites chroniques. Elle dit :

J’ai adoré me plonger dans cette histoire ! Si de prime abord, ce thriller peut effrayer vu son nombre de pages (plus de 800), il se révèle très vite être addictif. On s’interroge en effet très vite à  l’instar de Mc Grath et de ses acolytes sur ce que cache Stanislas Cordova. Pourquoi vit-il reclus depuis aussi longtemps  ? Comment réussit-il à faire des films aussi terrifiants ? Qu’a t-il fait à sa fille ? Car le personnage fascine ses contemporains mais aussi le lecteur qui s’interroge sur sa part de responsabilité dans la mort tragique d’Ashley.

 

J’ai découvert le mindmapping grâce à BettyRose.

Le mindmapping (cartographie mentale en français) est un graphique qui permet d’organiser ses idées, des tâches, des mots, des concepts de façon intuitive sur un sujet central.

Image associée

 

Qu’est-ce que tu ferais si tu n’avais pas peur ? Elise y répond dans un article sur la toile de Nectar.

 

La mode et moi, ça fait deux mais il m’arrive de temps en temps de m’y intéresser. J’ai adoré l’un des articles de Marine. Elle nous présente les 10 commandements pour être tendance cet hiver 

10 commandements mode hiver

 

On peut ne pas aimer la poésie mais devant un tel talent on s’émerveille, on s’incline. Savourez ce texte    de Stevy Opong

 

 

Je suis néo-féministe. Je n’adhère pas à la définition du féminisme au 21e siècle, ce féminisme radical. Je suis ravie de savoir que Marguerite Yourcenar partage mon avis.

 

Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier ?

Je me suis mis moins de pression dans la rédaction des chroniques. L’essentiel n’est pas de publier 3 articles par semaine mais de présenter des articles de qualité.

J’ai enfin terminé les corrections de mon 1er roman. L’éditeur fera son possible pour qu’il soit publié en décembre. Décidément toutes mes naissances littéraires se font dans le mois de la nativité. Si c’est pas un signe du ciel ça 😀

J’ai aussi donné mon avis sur la compassion géographique. Ça m’a fait du bien d’écrire ma colère.

Ce mois a été excellent pour le blog. J’ai battu le record de vues et de visiteurs mensuels. Plus de 11600 vues et plus de 6000 visiteurs. C’est petit pour certains blogs mais pour moi c’est énorme ! 

Grand merci à vous pour l’intérêt que vous portez à ce que je fais.

Je vous souhaite une excellente journée. Je vais profiter de ce jour férié pour lire et avancer dans la rédaction de mes chroniques. 

GM signature

 

Publié dans Panaché

Sept péchés capitaux d’une blogueuse littéraire 5e partie

Alec est une blogueuse découverte grâce au Throwback Thursday Livresque si mes souvenirs sont bons. Elle n’hésite pas à laisser une trace de ses passages sur mon blog. Curieuse, j’ai voulu en savoir un peu plus sur son rapport à la lecture mais pas que…

 

Image associée

Alec, parle-nous de la relation que tu as avec les livres 

Fusionnelle, presque charnelle. J’aime l’objet livre : le toucher, le sentir, apprécier la texture du papier, la beauté de la couverture, et j’en emporte toujours un partout avec moi ! C’est une nécessité !

 

Résultat de recherche d'images pour "best of the best"

L’un de tes articles qu’il faut absolument lire ?

De toutes tes questions c’est la plus compliquée ! Je dirais celui sur « La vérité sur l’affaire Québert ». C’est un livre que j’ai adoré et détesté en même temps, l’article n’a du coup pas été facile à écrire mais je suis contente du résultat, ce qui est assez rare pour être souligné !

 


avarice

Quel est le livre le moins cher de ta bibliothèque ?

A une époque je lisais beaucoup de livres à 10 francs (oui, j’ai commencé mes études supérieures avant l’arrivée de l’Euro!), je pense que ce doit être ceux-là ! J’y ai d’ailleurs fait de belles découvertes (Zola, Maupassant, Balzac, la collection éditait beaucoup de classiques).

 


Aucun texte alternatif disponible.

Quel livre as-tu dévoré ?

Il y en a eu beaucoup ! Donc je vais me concentrer sur mes lectures les plus récentes, et c’est « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » de Harper Lee, que j’ai adoré !

 

Résultat de recherche d'images pour "Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur"

 


paresse

Quel livre as-tu mis du temps à lire ?

Babayaga de Toby Barlow m’a vraiment déçue parce que je trouvais l’idée géniale mais parasité par une histoire annexe. Résultat j’ai mis un temps infini à le lire et il m’a déclenché une panne de lecture. Ce sont généralement les livres qui ne m’emballent pas que je mets le plus de temps à lire.

Résultat de recherche d'images pour "Babayaga de Toby Barlow"


 sexy sex babe wink horny GIF

Quel livre érotique t’as marquée ?

Ah ben figure-toi que je n’en ai jamais lu ! C’est un genre littéraire qui ne m’attire pas, du coup je ne me suis jamais penchée dessus.


envie

Quel livre te fait envie en ce moment ?

Parle-t-on de ceux qui m’attendent gentiment dans ma bibliothèque et me regardent tristement quand je passe devant eux ? Ou bien de ceux que j’ai envie d’acheter ? Allez je me concentre sur ceux qui m’attendent … J’ai très envie de lire American Gods de Neil Gaiman.

 

Résultat de recherche d'images pour "American Gods de Neil Gaiman."


Image associée

Quel personnage as-tu trouvé orgueilleux ?

C’est une question que je trouve plus difficile qu’elle n’en a l’air. Spontanément je pense à M. Darcy, mais est-ce vraiment de l’orgueil ? N’est-ce pas plutôt un mélange de timidité et du produit de son éducation ?  Du coup je vais choisir Lorimer Black, le héros d’Armadillo de William Boyd, si orgueilleux de sa réussite qu’il en oublie ses racines.

 


Résultat de recherche d'images pour "colère"

Quel livre t’a mise en colère ?

La vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker, que je trouvais génial par certains aspects et qui me désespérait à d’autres moments. Un livre me met rarement en colère pour son histoire. Ce qui me met en colère, c’est lorsque l’auteur tient une super histoire et la gâche. Babayaga m’a fait le même effet d’ailleurs.

 

Résultat de recherche d'images pour "La vérité sur l’affaire Québert alec à la bibliothèque"


Quel est selon toi la meilleure idée pour qu’il y ait moins de célibataires sur terre ?

Je crois que nous sommes dans une époque de consommation effrénée et de zapping. On ne prend plus le temps de réparer les choses. Dès que ça ne va pas, on change. Et il me semble qu’il en est de même dans les relations de couple. Pourtant, une relation de couple ne peut être constante. Il faut réapprendre à réparer les relations pour les renforcer et surmonter les aléas de la vie.

 

Quelle est la destination idéale de voyage pour toi ?

J’adorerais visiter l’Islande, les pays scandinaves et la Nouvelle-Zélande, mais ma destination idéale, c’est l’Ecosse ! C’est un pays que j’affectionne tout particulièrement, au point d’avoir envisagé d’y vivre.

Un film que tu recommanderais avec la plus vive énergie ?

Le dictateur de Charlie Chaplin, sans hésiter. Le discours final me fait pleurer à chaque fois et malgré le temps il ne se démode pas.

Résultat de recherche d'images pour "Le dictateur de Charlie Chaplin"

Quelle chanson écoutes-tu régulièrement en ce moment ?

Believer de Imagine Dragons dont les paroles me touchent particulièrement.

 

Tu dois faire un choix entre une glace saveur vanille et Chimères de verre que choisis-tu ?

Chimères de verre bien sûr ! C’est mon côté aventurière qui parle, et à côté d’un nom pareil, la glace vanille paraît un peu fade !

 

Je te donne un mot : érotisme. Peux-tu écrire un petit récit sur le sujet ? 

La nudité s’expose, s’étale, impudique et commerciale. Exposition de corps nus, chosification de l’être, consumation de la beauté dans le consumérisme. Je regrette le temps de l’érotisme discret, le charme qu’il y a à dévoiler sans montrer. Un parfum qui se révèle au détour d’un rapprochement inopiné, la dentelle d’un bas sous l’ourlet d’une jupe, un frôlement, le souffle d’un mot doux. L’érotisme est pour moi du domaine des sensations, ces moments impalpables qui te laissent avec ce drôle de chatouillis au creux du ventre. Si la société est hyper sexualisée, elle est aussi dés-érotisée, brouillant ainsi les codes de nos parades amoureuses.  

 

Y a-il un fait divers qui a particulièrement attiré ton attention ces dernier jours ?

La litanie des attentats qui ne s’arrête pas : Las Vegas, Mogadiscio pour ne citer que les plus récents. Le plus terrible, au-delà du sentiment d’injustice et d’impuissance, au-delà des récupérations politiques et de la propagande, c’est d’une part que collectivement nous nous habituons à la barbarie, y voyant une fatalité. La lassitude nous envahit, la tristesse est redondante. J’ai l’impression que nous nous habituons à « vivre avec » alors que c’est intolérable.

D’autre part, et c’est peut-être le pire, il y a cette espèce de « gradation » de la gravité d’un attentat imposée par les médias qui est juste insupportable. Elle peut se résumer à deux questions « Où ?» et « Y a-t-il des victimes françaises ? » (je prends le cas de la France mais ça m’a l’air d’être la même chose dans les autres pays occidentaux). Ces deux questions sont justes répugnantes, car elles reviennent implicitement à dire que certains attentats sont plus importants que d’autres. Si c’est en France, en Europe, aux Etats-Unis, les médias disent que c’est insupportable. Si il y a des français parmi les victimes, c’est doublement insupportable. Quelle est cette échelle de valeur ? Cela revient intrinsèquement à exclure les 2/3 de l’humanité ! Pourquoi un attentat survenant dans un autre pays que ceux précédemment cités serait moins grave ? Et en quoi des victimes qui ne sont pas françaises seraient-elles moins des victimes ?

Notre fraternité sélective, notre compassion à échelle variable, nous prive d’une part d’humanité.

Y a-t-il une question que tu aurais aimé que je te pose ? Tu peux y répondre ?

Oui ! J’aurais bien aimé que tu me demandes de me définir en une phrase. Je pense que je t’aurais répondu : Je suis gourmande de vivre !

 

Merci Alec !

On se donne rendez-vous en décembre pour de nouvelles découvertes, les amis ?

GM signature

Publié dans Panaché

Sept péchés capitaux d’une blogueuse, 4e partie

C’est l’heure de notre rendez-vous dominical les sept péchés capitaux d’une blogueuse. Je vous remercie d’avoir bien accueilli ce rendez-vous. Aujourd’hui, je reçois Coeur d’encre, l’une de mes plus belles rencontres virtuelles dans l’univers du blog. J’apprécie beaucoup son grain de folie. Plus d’un an qu’elle est abonnée à mon blog, elle n’hésite pas à laisser une trace visible de son passage en laissant des commentaires.

J’ai voulu en savoir plus sur ses 7 péchés capitaux en lecture. Elle n’a pas hésité à se confier…

Résultat de recherche d'images pour "livres"

Cœur d’encre, parle-nous de la relation que tu as avec les livres

Je dirais qu’ils ont toujours été omniprésents ^^ Ma maman adorait me lire des histoires, et aujourd’hui encore je me balade toujours avec un bouquin avec moi, même si je ne dois pas lire ; si je n’en ai pas, j’ai l’impression d’être incomplète. 

Résultat de recherche d'images pour "the best"

L’un de tes articles qu’il faut absolument lire ?

Là tout de suite, je dirais celui que j’ai fait sur le film The Crow que j’ai vraiment adoré, ce film rentre dans mon top 3 sans le moindre problème et je meurs d’envie de le faire partager à la terre entière XD 


avarice

Quel est le livre le moins cher dans ta bibliothèque ?
Matériellement parlant, les livres qu’on m’a offerts, mais ils restent chers à mes yeux parce que ce sont des cadeaux 
Et du coup, celui auquel j’attache le moins de valeur serait, sans hésiter, Twilight. J’ai beaucoup aimé les Âmes Vagabondes, mais Twilight ne passe toujours pas… 

 


Aucun texte alternatif disponible.

Quel livre as-tu dévoré ?
Il y en a tellement ^^ Mais mon top du top, c’est Cendorine et les Dragons : je l’empruntais systématiquement à la bibliothèque quand j’étais petite, ça faisait beaucoup rire les bibliothécaires d’ailleurs ! J’ai dû le lire des dizaines de fois, je pourrai vous le réciter, et bien entendu, je le recommande chaudement.

 

Résultat de recherche d'images pour "cendorine et les dragons"


paresse
Quel livre as-tu mis du temps à lire ?
Je dirais La peau de chagrin de Balzac, quand j’étais au collège : la prof nous avait parlé du film, le résumé me plaisait bien, mais c’est tout le problème d’aborder une oeuvre complexe sans en avoir les clés ni la maturité pour bien la comprendre : le résultat c’est que maintenant j’ai toujours une petite appréhension quand on me demande de lire ou d’étudier du Balzac ><

 

Résultat de recherche d'images pour "La peau de chagrin"


 sexy sex babe wink horny GIF
Quel livre érotique t’a marquée ?

Les Enfants de la Terre ! Ce n’est pas classé comme un livre (une série en fait) érotique, mais je maintiens la réponse : idem, lecture du collège, je l’avais pris totalement au hasard… et comment vous dire que aujourd’hui encore je n’ai jamais lu de scènes d’ébats plus détaillées que celles de cette série ^^’ 

Résultat de recherche d'images pour "les enfants de la terre"


envie
Quel livre te fait envie en ce moment ?
Un livre surtout, que je n’arrive à trouver nulle part, donc j’en profite pour vous implorer à genoux si vous pouvez m’aider ^^ Il s’agit du tome 3 de la trilogie Dark Shadows de Lara Parker. J’ai adoré le film qu’en a fait Tim Burton, et j’ai pu trouver facilement les 2 premiers tomes. Le troisième est aussi dur à trouver qu’une tête d’épingle dans une grange… Frustration / 20 ! 

 


orgueil
Quel personnage as-tu trouvé orgueilleux ?

Mr. Darcy est la réponse qui me vient tout de suite à l’esprit, en bonne fan de Jane Austen que je suis ^^ Mais je pense aussi à mes cours de littérature, et sans hésiter, Rousseau ! Ca a beau faire partie de l’originalité de sa démarche, grands dieux qu’est-ce qu’il s’écoute parler O.o 


colère
Quel livre t’a mise en colère ?

Joyland, de Stephen King. J’adore cet auteur, je ne saurais que trop vous conseiller Cujo. J’ai sauté sur Joyland à sa sortie, le résumé était très flatteur et promettait tout ce que j’aime… et je crois que l’éditeur n’a définitivement pas lu le livre en écrivant ce résumé. Des clowns ? Nenni. Une fête foraine angoissante ? Pfeuh ! Un train fantôme hanté ? Vaguement. Le livre est très bien, mais ce résumé mensonger m’a donné envie de descendre en flamme un refuge de chatons. 


Résultat de recherche d'images pour "joyland"


Quelle est selon toi la meilleure idée pour qu’il y ait moins de célibataires sur terre ?
Communication et empathie u.u Il faut savoir parler, écouter, et comprendre. 

 

Résultat de recherche d'images pour "voyage"

Quelle est la destination idéale de voyage pour toi ?
Argh trop dur >< Mais je me souviens toujours avec bonheur de Wigtown, le village du livre écossais, ma plus belle découverte à l’étranger, un lieu où je me suis sentie comme dans un rêve ! 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "film"

Un film que tu recommanderais avec la plus vive énergie ?
J’ai déjà parlé de The Crow, alors cette fois-ci je vous propose Cloud Atlas, lui aussi dans mon top 3. Un film assez dense, mais qui mérite amplement qu’on le regarde avec attention pour les 6 histoires qui le composent (et qui déchirent mémé avec l’eau du bain), les détails à repérer, les acteurs qui ont fait un travail incroyable, et la conclusion vraiment magnifique u.u 

 

Quelle chanson écoutes-tu régulièrement en ce moment ?
Freaks de The Hawk in Paris

Je te donne un mot : parfum. Peux-tu écrire un petit récit déjanté sur le sujet comme tu le fais si bien ? 
Au fond d’un enchevêtrement de rues sombres, de murs fissurés et de réverbères cassés, il y a une petite boutique. Une parfumerie. Mais vous ne la trouverez certainement pas en vous fiant à vos yeux… Voyez les choses en face, vous aurez l’air d’un touriste et vous vous ferez détrousser comme une donzelle en détresse. Non, pour la trouver, c’est bien plus simple : fiez-vous à votre nez. Tous les jours les effluves de la parfumerie embaument dans tout le quartier, s’infiltrent dans le sol et remontent le long des cheminées. Il faut humer les odeurs, jusqu’à déceler celle qui les supplante toutes. On ne peut pas la manquer. Et vos pas vous mèneront directement à cette boutique, car pour une parfumerie c’est la meilleure carte de visite qui soit. Là-bas, vous trouverez tous les parfums qu’on puisse imaginer : celui de la grande maison vieille et poussiéreuse de vos vacances, celui des jours d’été passés dans le hamac, celui des livres jaunis par l’âge ou au contraire frais imprimés, celui du linge fraîchement lavé, celui de l’île d’Avalon, même le parfum de votre âme sœur que vous ne connaissez pas encore. Ces parfums n’ont pas de prix. Vous les prenez à vos risques et périls. Certaines effluves ont des tourbillons, si puissants et si violents, que votre âme n’y résiste pas. Bien des gens se sont perdus dans le parfum de leurs rêves, au point de le boire comme Platon a bu la cigüe. Et vous ? Quel est votre parfum ? 
Y a t-il une question que tu aurais aimé que je te pose ? Tu peux y répondre ?
Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? La réponse, vous vous en doutez, c’est tarte aux mirabelles u.u
C’est tout pour le moment ! A très bientôt pour une nouvelle découverte. 
signature coeur graceminlibe
Publié dans Panaché

TAG PKJ: La France. Mais et la Côte d’Ivoire?

PKJ a proposé un TAG sur la France la semaine dernière. Je l’ai détourné avec grand plaisir. On ne parlera pas de la belle France mais de mon beau pays la Côte d’Ivoire. 

La Côte d’Ivoire y a pas son deux comme on dit chez moi et ce n’est pas Meiway qui dira le contraire. 

 

 

Je suis une grande fan de mon pays, je suis tellement fière d’être ivoirienne ❤ ❤ ❤

 

Résultat de recherche d'images pour "I love abidjan"

Bon passons maintenant au TAG sinon je risque de vous donner les 10 raisons pour lesquelles vous adorerez être ivoirien (vous pourrez les retrouver dans la chanson de Meiway, le lien est juste au-dessous) 😀

 

Les questions du tag PKJ

 

1) Citez un livre où toute l’intrigue se passe en Côte d’Ivoire.

Le tueur du remblai de Sakanoko Khioud

Le tueur du remblai

 

2) Citez un livre qui met en scène un personnage ivoirien alors que l’auteur ne l’est pas.

Tchat sous un toit brûlant de Jean-Pierre Tardivel qui est un auteur français.

tchat sous un toit brûlant

 

3) Citez un livre pour lequel un élément de couverture rappelle la Côte d’Ivoire.

Et l’aube se leva de Fatou Keita. La couverture montre la cathédrale Saint Paul du Plateau, le quartier des affaires d’Abidjan.

Depuis combien de temps était-elle dans sa chambre ? Deux jours, trois ? Peut-être cinq … Peu lui importait. Les volets restaient clos, les doubles rideaux tirés …La pénombre. Lorsque le soir tombait, elle ne voyait plus ce corps qui lui faisait horreur et qu’elle sentait vivre et respirer malgré elle. Il pleuvait.

 

4) Citez un livre où l’intrigue se passe en Côte d’Ivoire mais pas à Abidjan.

L’irréversible sortilège de Félicité Foungbe. L’intrigue se passe au village de Gbêpleu dans l’ouest montagneux de la Côte d’Ivoire en 1897

L'irréversible sortilège.jpg

 

5) Citez un livre qui évoque l’Histoire de la Côte d’Ivoire.

 Côte D’Ivoire, l’Agonie du Jardin de Tiburce Koffi

Résultat de recherche d'images pour "côte d'ivoire l'agonie du jardin"

C’est à une plongée dans plus de cinq décennies d’histoire d’une Côte D’Ivoire où les ivoiriens restaient encore à créer, que nous invite Tiburce Koffi, dans un ouvrage qui réunit tout à la fois la rigueur documentaire de l’essai et les accents lyriques de la prose poétique.

6) Citez un livre dont la couverture est orange, blanche et verte.

Il était une fois… Félix Houphouet Boigny. Une bande dessinée qui évoque la vie du père de la nation ivoirienne. Je l’ai dévorée dans ma jeunesse. 

Résultat de recherche d'images pour "félix houphouet boigny bande dessinée"

 

7) Citez l’auteur ivoirien dont avez lu le plus de livres.

Regina Yaou

Résultat de recherche d'images pour "regina yaou"

J’ai lu la révolte d’affiba, le prix de la révolte, histoires si étranges, Dans l’antre du loup, Lezou Marie, l’indésirable, Symphonies et lumière, Opération Séduction

 

8) Citez un livre dans lequel un personnage fait un voyage en Côte d’Ivoire.

Love story à Abidjan 

Love story à Abidjan

Après avoir surpris son épous Marcus, dans le lit conjugal avec une femme, Flora quitte Paris sur un coup de tête pour Abidjan où elle fait la connaissance d’Axel, un beau célibataire dont elle s’amourache. Après douze jours d’un bonheur intense, ne pouvant fouir indéfiniment la réalité, Flora décide de retourner auprès de son époux pour tenter de sauver ce qui reste de son foyer.

 

9) Citez un livre dont le titre comporte les lettres I.V.O.I.R.E.

Un livre dans la voiture de Diomandé Mélama

Un livre dans la voiture

Ce récit autobiographique est celui d’un combattant, tranquille mais tenace, persévérant et réfléchi. Sa détermination à monter son ascenseur social s’inscrit dans la durée. Lire, tout le temps, en tout lieu sans jamais cesser de poursuivre son but : s’instruire afin d’obtenir des diplômes ou réussir à des concours, pour améliorer ses conditions de vie donc celles de sa famille.

 

Alors vous avez aimé cette escapade littéraire en Côte d’Ivoire ?

Ça vous dit qu’on fasse un petit jeu ? Chacun reprend le tag en l’adaptant à son pays. J’ai hâte de vous lire. Bises.

 

GM signature

 

Publié dans Panaché

Sept péchés capitaux d’une blogueuse, 3e partie

Zélie est une blogueuse que j’ai découverte lors de mes recherches de blogueurs pour faire une chronique sur Chimères de verre. Depuis la publication de sa chronique, elle est une fidèle habituée du blog, n’hésite pas à laisser des commentaires. J’ai voulu en savoir plus sur ses péchés capitaux en lecture. 

 

Aucun texte alternatif disponible.

Zélie, parle-nous de la relation que tu as avec les livres.

J’adore les livres. J’en ai des piles partout chez moi car je n’ai pas encore la place de mettre une bibliothèque. Je ne sais pas m’en séparer alors ils restent avec moi.

Un article de toi qu’il faut absolument lire ?

J’aime poser des questions aux auteurs alors je vous invite à aller consulter n’importe quelle interview sur le blog.


avarice

Quel est le livre le moins cher dans ta bibliothèque ?

Aucune idée. J’ai la chance d’en recevoir certains en service presse alors j’imagine que ce serait ceux-là. J’en trouve également lors des brocantes à des prix minimes.

 


Aucun texte alternatif disponible.

Quel livre as-tu dévoré ?

Il y a quelques années, Harry Potter. Dernièrement, j’ai dévoré la saga Outlander de Diana Gabaldon ou encore les ailes d’émeraude d’Alexiane de Lys.

Résultat de recherche d'images pour "les ailes d'émeraude"Résultat de recherche d'images pour "les ailes d'émeraude"Résultat de recherche d'images pour "les ailes d'émeraude"

 

 


paresse

Quel livre as-tu mis du temps à lire ?

Je n’ai jamais pu finir Les Hauts de Hurlevent. Mais, ce n’est pas la question. J’ai pris du temps pour lire le dernier opus de la saga de Maxime Chattam, Autre-Monde.

Résultat de recherche d'images pour "maxime chattam autre monde tome 7"


 sexy sex babe wink horny GIF

Quel livre érotique t’a marquée ?

J’ai lu 50 nuances mais je dirais que la série Calendar Girl me plaît plus.

Résultat de recherche d'images pour "calendar girl"


envie

Quel livre te fait envie en ce moment ?

J’ai envie de retrouver la collection complète de la saga les Enfants de la Terre de J.M. Auel. Je n’ai que le dernier tome en grand format. Je cherche les autres. En livre récent, par contre, j’ai hâte de pouvoir lire la suite des filles de Nightingale.

Résultat de recherche d'images pour "filles de nightingale"

 


orgueil

Quel personnage as-tu trouvé orgueilleux ?

Je dirais Darcy. Mais, c’est plutôt les personnages dont j’ai envie de mettre un coup de pied pour qu’ils avancent, qui m’énervent le plus.

 


colère

Quel livre t’a mise en colère ?

Aucun livre dans mon souvenir ne m’a mise en colère. Je ne me mets pas facilement en colère, sauf quand je n’ai pas la suite de mon livre et qu’il faut que je patiente, mais c’est de l’excitation et non de la colère.

 


 

Quelle est selon toi la meilleure idée pour qu’il y ait moins de divorce sur terre ?Moins de célibataires ?

Que chacun écoute l’autre. Tout le monde irait beaucoup mieux. Les gens sont égoïstes et ne pensent qu’à eux.

 

Quelle est la destination idéale de voyage pour toi ?

Soit l’Irlande ou l’Italie, les deux pays que j’ai déjà visités. J’aimerais y retourner.

Un film que tu recommanderais avec la plus vive énergie ?

Tous les films historiques. J’adore l’Histoire et j’en ai fait mon métier alors … ;

Je te donne un mot : papillon. Peux-tu écrire un petit récit sur le sujet ? 

Le papillon est un être si fragile que l’on a peur d’en voir un. Mes élèves ont eu une belle frayeur quand un papillon s’est invité dans la classe mais nous avons tout fait pour qu’il puisse retrouver la liberté. C’est très délicat, les couleurs sont superbes et je prends plaisir à les observer parfois. Néanmoins, je suis dans une région où il n’y en a pas beaucoup alors …

 

Merci Zélie. Bon dimanche et à très bientôt pour une nouvelle découverte, les amis. 🙂

fleur v1

Publié dans Panaché

Throwback Thursday Livresque 25 : C’est la guerre !

Print

Le TTL est de retour, ça faisait longtemps ! Il revient surtout à la date anniversaire de ce rendez-vous littéraire ! Je tiens à remercier BettieRose, l’initiatrice de cette sympathique lucarne littéraire. J’ai fait de belles rencontres de blogs et de livres.

Vous pouvez retrouver tous les thèmes ICI et n’hésitez pas à me dire les thèmes que vous avez beaucoup aimés. 

Le thème de la semaine est Comme un air d’automne. Ne m’inspirant pas du tout, je reprends le thème de la semaine dernière que je n’ai pas pu faire. 

C’est la guerre ! (guerre ou conflits, disputes etc). J’ai immédiatement pensé à ce livre lu quand j’étais plus jeune. 

Résultat de recherche d'images pour "michelle habiakame"

 

Ce roman est un témoignage émouvant : celui de Michelle Habiakamé, jeune adolescente rwandaise de quatorze ans qui perd ses parents dans le conflit barbare qui oppose les Hutu aux Tutsi. Ce témoignage posthume, captivant et instructif, est riche en enseignements. Il rappelle l’histoire rwandaise et africaine et apporte un éclairage nouveau sur les affres du conflit interethnique rwandais ; cet ouvrage montre toute l’importance de la recherche de la paix.

J’ai toujours un pincement au coeur quand j’évoque ce livre. Je me rappelle des larmes que mon innocence a versées en pleine lecture.

L’ONU estime qu’environ 800 000 Rwandais, en majorité tutsis, ont perdu la vie durant ces trois mois. D’une durée de cent jours, ce fut le génocide le plus rapide de l’histoire et celui de plus grande ampleur quant au nombre de morts par jour. 

Ce qui s’est passé au Rwanda a été terrible. Il faut aller de l’avant mais il ne faut pas oublier afin que cela ne se reproduise jamais plus.

Je vous propose la lecture d’un poème d’une jeune rwandaise trouvé sur le site Waza Online.

 

Souvenirs et paix par Annick Gikundiro

Ils ne vieilliront pas comme nous, qui sommes condamnés à vieillir,
Au coucher du soleil et au petit matin
Nous nous souviendrons d’eux.

Nous sommes en effet les chanceux et les malchanceux,
Étant ceux qui ont survécu pour raconter les histoires de ceux que nous connaissions

Nous sommes ceux qui portent ces cicatrices des choses vues, faites et perdues

Nous sommes ceux qui ne devons jamais laisser ceux qui ne sont plus là être oubliés par les nouveaux,
Nous sommes ceux à qui on n’aura jamais besoin de rappeler que « Nous nous souviendrons d’eux »

Comme nous sommes ceux qui se souviendront toujours de ceux qui sont de notre famille,

Je ne connais pas vos noms, mais je sais que vous êtes morts
Je ne sais pas d’où vous veniez, mais je sais que vous êtes morts,
C’était l’un pour l’autre, par balles et obus, la folie que vous avez endurée
Côte à côte, par les blessures et la douleur.

Je ne peux pas savoir, je n’y étais pas, c’est au-dessus de ma compréhension
De savoir le tribut qu’entraîne la bataille, l’intention résolue

De continuer, jour après jour, pour tout ce que vous aimiez et espériez
De vivre en paix une vie heureuse, loin de la guerre sanglante

Me voir défiler avec ceux dont je me souviens,
Mais ce n’est avec mes pieds que je bas le pavé de la parade,

Je me demande pourquoi pas moi
Et puis un jour une réponse
« Garde ces souvenirs et transmets-les
Pour que la jeunesse puisse apprendre et retenir »

Me voici à nouveau poussée
Devant les souvenirs d’une nation,
20 ans déjà et nous disons :
« Rappelle-toi avec courage, n’oublie pas, mais continue »

Vous resterez dans nos cœurs et nos esprits
Et dans les rochers et les collines et ruisseaux,
Aussi longtemps que l’amour et l’espoir et les rêves
Demeurent sur la terre et dans le ciel,
Même s’il ne me reste plus rien,
J’ai encore les souvenirs de ce que nous ressentions

Ils ne sont pas loin de nous,
Mais ils font partie de nous
Car l’amour est éternel,
Et ceux que nous aimons sont avec nous

Pendant toute l’éternité.

Je prie pour la réconciliation et l’unité de mon peuple, afin que nous ne nous faisions plus mal, pour que personne n’ait plus jamais peur. 

 

Quel livre auriez-vous proposé pour ce thème ou pour le thème Comme un air d’automne ?

 

GM signature

Publié dans Panaché

Top Ten Tuesday 8 : les 10 critères qui font qu’un roman est un coup de cœur

Photo

C’est l’heure du Top Ten Tuesday !
Le thème de cette semaine (Les 10 livres futuristes que vous aimeriez lire ou que vous avez lus)  ne m’inspirant pas trop, j’ai décidé de reprendre le TTT du
 8 septembre 2015

 

Les 10 critères qui font qu’un roman est un coup de cœur
 
J’ai observé les livres qui sont mes coups de cœur et j’en ai ressorti les critères suivants :
L’originalité : le livre doit être original dans sa forme comme Photo de groupe au bord du fleuve qui présente une narration à la deuxième personne du singulier.
Photo de groupe au bord du fleuve
Une source d’inspiration : ce livre doit m’inspirer, me donner envie d’écrire, de créer tout simplement. Ce fut le cas de On ne badine pas avec l’amour qui a été une source d’inspiration pour mes écrits datant de 2013. 
Résultat de recherche d'images pour "on ne badine pas avec l'amour"
L’enchantement : la plume de l’auteur doit m’émerveiller. J’aime les écritures soignées, les auteurs qui savent agencer les mots, les font chanter et construisent des phrases percutantes. Ce fut le cas avec Mémoire d’une tombe.
Résultat de recherche d'images pour "mémoire d'une tombe"
Les thèmes : les thèmes abordés sont des thèmes auxquels je m’intéresse particulièrement : spiritualité, développement personnel, célibat, racisme, féminisme, amour impossible, situation sociale en Afrique, fatalité, etc…
Comment ne pas citer Ce que le jour doit à la nuit ?
 Résultat de recherche d'images pour "ce que le jour doit à la nuit livre"
L’intrigue : elle n’est pas linéaire, plutôt bien ficelée. C’est ce qui s’est passé avec ça va être ta fête !
Résultat de recherche d'images pour "ça va être ta fête texte edition"
Les rebondissements et effets de surprise : Les actions s’enchaînent. Le récit est plein de rebondissements et de surprise. C’est ce qui s’est passé avec Purgatoire des Innocents.
 Résultat de recherche d'images pour "purgatoire des innocents"
Il me rend accro : Le récit est captivant au point de me rendre accro : je dois avoir du mal à arrêter ma lecture même pour une minute. Ça a été le cas avec Lagos Lady
Lagos lady par Adenle
Florilège d’émotions : peur, amour, tristesse, joie, colère. Les sentiments doivent me submerger. C’est ce qui s’est passé avec Lettres à son frère Théo
 Résultat de recherche d'images pour "lettres à son frère théo"
Les personnages : Ils sont attachants, me donnent l’impression d’être de réelles personnes, des personnes que je côtoierai  dans la vraie vie avec joie. Ce fut le cas avec Onze minutes.
Résultat de recherche d'images pour "onze minutes"
Une séparation difficile : j’ai un pincement au cœur quand j’arrive à la fin ou je ressens un grand vide. Je prolonge l’instant en allant relire mes passages préférés. Ce fut le cas avec La fille de papier.
La fille de papier par Musso
Les critères en rouge sont les critères qui prédominent. Si l’un de ces critères manquent à l’appel, le livre est presqu’un coup de cœur. 😀
Et vous, vous avez des critères pour déterminer un coup de cœur ou ça marche au feeling ?
fleur v1
Publié dans Panaché

Top Ten Tuesday 7 : Les 10 meilleurs romans lus jusqu’à maintenant en 2017

Le Top Ten Tuesday est de retour ! Je l’avais zappé les dernières semaines parce que les thèmes ne m’inspiraient pas. Vous savez, je suis une artiste et j’ai besoin d’être transportée par un sujet avant de l’aborder. C’est le cas du thème de cette semaine 😀

Photo

Les 10 meilleurs romans lus jusqu’à maintenant en 2017

Les livres que vous allez découvrir dans quelques instants tendent vers le coup de cœur. Oprah Winfrey me fait l’honneur de donner la liste des nominés au prix du meilleur roman lu en 2017 et elle est très enthousiaste. 

 celebrities oprah oprah winfrey GIF

 

Les heureux élus sont…

Résultat de recherche d'images pour "les pêcheurs de chigozie obioma"

Les pêcheurs 

Ce roman restera longtemps dans ma mémoire. Je le recommande aux passionnés de roman psychologique et le déconseille à ceux qui sont déprimés.

Les auteurs nigérians sont à suivre de très près. Ils possèdent d’excellentes qualités de conteur.

 

 

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "terre ceinte"

 

Terre Ceinte 

J’ai été sous le charme de la plume de l’auteur. Il a su faire une exacte représentation de la réalité contemporaine qu’est l’intégrisme religieux. C’est un pur littéraire, les mots se mettent sans rechigner au service de la réalité qu’il veut décrire.

 

 

 

 

 

 

vaudace tome 2

 

  1. Vaudace 

Ce tome 2 est un roman de qualité. Les personnages sont aboutis, les thèmes abordés sont travaillés, l’auteure ne survole ni les questions psychiatriques, ni celles liées au féminisme.

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "maman a un amant"

Maman a un amant 

Ce récit évoque l’image et le rôle de la femme dans la société africaine. Une société toujours prête à accuser la femme de tous ses maux, une société qui soustrait les fautes des hommes et multiplie celles des femmes.

 

 

 

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "une cueilleuse de thé"

 

Une cueilleuse de thé

Ce livre nous rappelle les conditions des femmes dans le monde qui doivent être améliorées. Les femmes doivent pouvoir jouir de leurs droits, les hommes doivent arrêter de croire que le corps des femmes leur appartient, les jeunes filles doivent étudier et non se marier si tôt.

Ce roman est à lire et à faire lire à toutes les femmes qui luttent pour que d’autres femmes soient libres et heureuses.

 

 

 

 

 

 

 

 

le grand masque a menti

 

Le grand masque a menti 

Le grand masque a menti est un bon roman du terroir, il nous rappelle nos us et coutumes, ce passé culturel que l’on oublie ou renie, il jette un regard critique sur nos traditions africaines.

J’ai apprécié la pudeur dans la narration des scènes intimes, l’amour que les personnages se portent. J’ai apprécié la fin de l’histoire, synonyme de renouveau.

 

 

 

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "damoclès fatou ndong"

 

Damoclès

Florilège d’émotions ! Ma chronique sera publiée dimanche prochain. SAVE THE DATE !

 

 

 

 

 

marijose-alie

 

 

Le convoi

Un roman qui ne se raconte pas, il se vit. Ma chronique sera disponible jeudi. SAVE THE DATE !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "la tresse de laetitia colombani"

 

La tresse

Smita, l’intouchable, m’a émue avec son histoire. L’Inde est un pays que je n’aime pas beaucoup. Je déteste ce pays pour le peu d’attention qu’il accorde aux femmes, elles sont violées fréquemment, elles n’ont aucun droit.

 

 

 

 

 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "le sel de nos larmes ruta sepetys"

 

 

Le sel de nos larmes

L’histoire est belle, remplie d’humanité et surtout instructive. Avant ce livre, j’ignorais tout de ce grand naufrage.

 

 

 

 

 

 

 

Quels sont vos 10 meilleurs romans de l’année ? J’ai hâte de les inscrire dans ma wishlist !

fleur v1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Panaché

C’est le 1er je balance tout épisode 2

Happy New Month les amis ! Que ce dernier trimestre de l’année soit joyeux !

C’est l’heure du c’est le 1er, je balance tout, un rendez-vous littéraire initié par le blog Allez vous faire liredans l’optique d’une entraide féconde entre blogueurs.

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

Le principe ? Quatre trucs à balancer !

  1. Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.
  2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
  3. Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
  4. Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier.

 

J’ai lu cinq œuvres en Septembre: Désolée, je suis attendueLes pêcheurs Le langage des fleurs Vaudace Le convoi

 

TOP ET FLOP

Je n’ai pas eu de Flop le mois dernier. Mes 3 Tops sont :

Couverture Les pêcheurs

Les pêcheurs est un excellent roman psychologique. L’auteur nous a servi une belle analyse de ses personnages : la description des états d’âme, passions, conflits psychologiques, sentiment de fraternité est réussie.

 

 

Ce tome 2 est un roman de qualité. Les personnages sont aboutis, les thèmes abordés sont travaillés, l’auteure ne survole ni les questions psychiatriques, ni celles liées au féminisme.

marijose-alie

Je l’ai lu hier et j’ai bien aimé l’univers du roman. Un roman poétique où des destins s’entremêlent, chaque personnage porte un poids qu’il devra abandonner pour vivre réellement

 

Chroniques littéraires d’ailleurs

Alyttérature m’a fait découvrir  Dans le silence des oiseaux de Kriss F. Gardaz

Quand je lis un roman policier, j’ai quelques attentes et lorsqu’elles sont toutes comblées, je le dévore littéralement. Ce fut le cas avec Dans le silence des oiseaux, puisqu’il répond à tous les critères qui me semblent nécessaires pour obtenir une intrigue aussi bonne. En effet, on suit à la fois le point de vue de l’enquêteur, celui d’une libraire qui joue un rôle particulier dans cette investigation et celui du tueur. Pourtant, même si l’on a cette impression d’être omniscient, il n’en est rien. Jusqu’aux derniers chapitres, beaucoup de détails nous sont cachés pour être dévoilés au compte-goutte à la toute fin.

 

Ju lit les mots m’a fait découvrir un livre sélectionné pour le prix des auteurs inconnus.

 

L’auteur, Errol Sabatini a un réel talent de conteur et nous embarque dans une histoire riche et tout en poésie !

Je me suis immergée entre les lignes pour n’en sortir que tard dans la nuit. Le lendemain, il me fallait bien des allumettes pour rester les yeux ouverts au boulot… Mais j’étais sur un petit nuage et ça fait du bien !

 

Ailleurs sur le WEB

J’écris en ce moment une romance et j’ai envie de me surpasser. Je ne compte pas révolutionner le genre mais faire passer un excellent moment à mes lecteurs. J’ai donc cherché sur Internet les ingrédients pour concocter une bonne romance et je suis tombée sur un article de la plume d’Améthyste.

 

240_F_99277822_tAqYymDpq8uRcsoi1f3a1slHBpxlkJRU

Les ingrédients que je trouve nécessaires pour une romance réussie. Du peps, une héroïne forte s’il-vous-plait. Les neuneu vous pouvez rester au SPA à revoir votre manucure, on vous appellera. Un personnage masculin protecteur, mystérieux et intriguant dans sa complexité mais pas trop. Torturé mais pas non plus jusqu’à en devenir égoïste et inaccessible. En résumé, des personnages charismatiques, auprès desquels on peut s’identifier.

Une psychologie développée et analyse des rapports humains qui permet de mieux nous comprendre soi-même. Qui fasse réfléchir sur de nouvelles perspectives tout en nous permettant d’évoluer. Des émotions, des péripéties, de nouvelles choses. Je veux qu’un livre me parle et me prenne aux tripes (en mal ou en bien) sinon à quoi bon lire ?

 

Voyager c’est apprendre. Cécile nous donne les 10 leçons qu’elle a apprise en Thailande

 

Le blogging est un réel investissement le blogging et parfois ça peut être lassant ou nous apporter une certaine tristesse. Yasmine du blog ma vie, mes humeurs nous donne 7 conseils pour éviter le blues de la blogueuse

 

Qu’est-ce que je raconte de beau ?

J’ai lancé la 4e box littéraire Aïkan.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, texte et plein air

hdr

Je ne me suis pas mis la pression sur la publication d’articles et je pense continuer sur cette lancée. 

J’ai construit le plan de ma nouvelle romance. 

Et vous les amis, comment s’est passé votre mois de septembre ?

 

fleur v1