Publié dans Panaché

Errons de blog en blog #6

Hey les amis ! Je vous retrouve pour une 6e promenade de blog en blog, ça faisait longtemps, n’est-ce pas ?

Tout a commencé…

Lundi 

Nina a lu un livre qui est dans ma wishlist : No home. Elle dit :

« C’est un livre à la fois très dur et lumineux. Évidemment le sujet principal est celui de la traite des noirs. Mais l’auteure n’en fait pas un livre misérabiliste pour autant. Les personnages ne s’apitoient pas sur eux-mêmes et les femmes sont fortes. Elles tiennent leurs familles à bout de bras et tentent de s’en sortir malgré les difficultés.  La famille et l’amour sont des sujets importants. L’originalité également est de voir à quel point les choix de nos parents influencent nos propres destinées. Cette saga est passionnante et nous immerge dans l’histoire avec un grand H, à travers de nombreux points de vue et sur plusieurs siècles. On s’attache instantanément à tous ces personnages très différents. »

Mes échappées livresques a aussi lu un livre qui me fait de l’œil: En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut. C’est un coup de cœur pour elle.

Olivier Bourdeaut nous entraîne avec brio dans une danse époustouflante et enivrante. Une histoire surprenante et décalée qui déborde d’amour, de tendresse, d’humour et de fantaisie. Une merveilleuse réussite! 

Mardi

Quand vous ne lisez pas, que faites-vous ? Jess vous propose une soirée ciné avec USS Indianapolis. L’acteur principal est Nicolas Cage, un acteur que j’aime beaucoup beaucoup

Et si après ce film, vous avez encore envie d’être surpris, lisez la consultation de Pauline Perrier.

Mercredi

C’est le jour des frissons et Laurie Lucas nous le rappelle bien avec « Une femme de ménage » de Jérémy Bouquin

Un livre que je conseille à tout ceux qui aime les polars avec du surnaturel, à tout ceux qui ont le cœur bien accroché ou encore tout ceux qui n’ont rien contre le découpage de cadavres très très bien décrit (on pourrait se croire prés de Sandra dans certains moments). Petite note de fin : Attention aux éclaboussures! Et pensez à prévoir un livre plus léger après celui-ci, parce que ça décoiffe!

Jeudi

Saviez-vous que l’homme idéal existe et qu’il est québécois ? Moi, je l’ignorais jusqu’à ma découverte de la chronique du livre L’homme idéal existe, il est québécois de Diane Ducret par la voleuse de marque-pages

La plume de l’auteure est un petit bijou. J’ai ri du début à la fin. Les décors m’ont fait voyager dans un univers très cosy avec boissons chaudes, feux de cheminées, balades en traîneaux et la neige …  Ce roman m’a mis du baume au cœur et m’a fait un bien fou. Je le recommande à toutes celles qui ont rencontré « des connards » listé avec humour par notre héroïne et qui en ont souffert, mais qui au fond de leur cœur croient encore au prince charmant.

« Ne plus avoir d’idéal préconçu, ne pas demander à l’autre de me dessiner un avenir quand je ne sais pas moi-même ce que je vais y mettre, ni d’effacer mon passé, mais juste laisser un présent s’esquisser »

Vendredi

J’ai envie de découvrir l’Afrique Australe, de faire un vrai safari et le tour fait sur le blog de Mytripfab a nourri encore plus ce rêve.

Lors de notre voyage en Namibie nous avons eu la chance de réaliser un rêve d’enfant en explorant l’une des plus vastes et plus belles réserves d’Afrique Australe.

Au volant de notre 4X4, nous avons parcouru le parc National d’Etosha. Ancien marais salé asséché. Plus de 22 000 kilomètres carrés. Il abrite une faune d’une incroyable richesse : 114 espèces de mammifères et quelques 340 variétés d’oiseaux.

Vous cherchez un roman noir comme on les aime ? Culturevsnews nous propose Et ils oublieront la colère de Elsa Marpeau

Été 1944. Une femme court dans la campagne icaunaise. Elle cherche à échapper à la foule qui veut la tondre.
Été 2015. Un homme a été tué près d’un lac. La gendarme chargée de l’enquête soupçonne que son meurtre est lié à une tonte, qui a eu lieu soixante-dix ans plus tôt.
Entre aujourd’hui et hier, les destins s’entremêlent mais les protagonistes ne s’en souviennent plus – ils ont oublié la colère, les jours de liesse et la cruauté des vaincus contre ceux de leur camp, lors de la Libération. L’enquête va exhumer ce passé dont plus personne ne veut se rappeler.

Ce livre est centré sur les violences faites aux femmes lors des conflits! C’est aussi l’histoire des hontes et des vengeances du corps social qui se répètent, de l’injustice. Alternant passé et présent, l’auteur nous implique totalement dans ses recherches jusqu’au dénouement final qu’on était loin d’imaginer. Un très bon roman noir comme on les aime.

Samedi 

Journée chômée et payée. Y a mieux à faire que de rester devant un écran d’ordinateur, non ? 😛

ma balade de blog en blog

J’espère que vous avez apprécié cette tournée de blogs. A très bientôt !

PS : Merci à tous ceux qui ont pris la peine de remplir le sondage de bilan du blog. Le design du blog a pris un coup de jeune. Comment le trouvez-vous ?

signature coeur graceminlibe

Publié dans Panaché

Top Ten Tuesday 6: les 10 livres lus à l’école et adoré

Photo

 

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blog de Frogzine.

Le Thème de la semaine est: Les 10 livres que vous avez lus pour l’école et adoré 

Youpi ! Ce thème tombe au bon moment. Je tenais à vous présenter les livres lus au lycée/collège.

Grand merci à mes amies de lycée : Sokhna, Camille, Safi, Clémentine, Fatou, Alix qui ont rafraîchi ma mémoire.

1. Les aventures de Tope-l’Araignée

Kacou Ananze dans la zone de forêt, Tôpé dans la savane ; chez les Tagbanan du centre de la Côte d’Ivoire, l’araignée apparaît comme l’animal le plus rusé de toute la faune. Ses tours rappellent ceux du lièvre ou du renard.
Les Aventures de Tôpé l’Araignée nous plongent dans la saveur du conte faite d’humour et de malice.

 

Résultat de recherche d'images pour "topê l'araignée"

Je l’ai lu en 6eme. Je ne me rappelle plus du contenu mais je sais que j’ai passé un bon moment de lecture.

 

2. Sans famille  d’Hector Malot

« Né sous une bonne étoile »: à première vue, ce n’est pas le cas de Rémi, enfant trouvé, qui passe son âge tendre chez des parents nourriciers avant d’être vendu à une sorte de vagabond saltimbanque, musicien des rues et montreur de chiens savants.
Sous les ordres de ce patron, le jeune garçon « sans famille » va endurer les rigueurs de la vie itinérante et affronter toutes sortes d’épreuves. Pour autant, il ne se découragera pas : son arme est de posséder cette force de caractère qui, tôt ou tard, vous attire la bienveillance du sort. Le lecteur, quant à lui, vibre et espère de toute son âme qu’au terme de ce parcours très noir, compliqué d’une intrigue policière, la chance finira par sourire à Rémi, qui le mérite amplement.

Résultat de recherche d'images pour "sans famille le livre hector malot"

 

 

3. La tulipe noire étudiée en 5eme

Résultat de recherche d'images pour "la tulipe noire dumas"

En 1672, Guillaume d’Orange prend le pouvoir en Hollande, profitant du massacre par le peuple des frères Jean et Corneille de Witt, accusés de tractations secrètes avec la France. Accusé à tort de trahison et condamné, le jeune Cornélius van Baerle (filleul de Corneille de Witt), continue de se livrer à sa passion des tulipes en essayant de créer une tulipe noire, dont la découverte sera récompensée par un prix de la société horticole de Harlem. Cet épisode tragique de la vie politique hollandaise sert de base à l’aventure de Cornélius, qui, depuis sa prison, va connaître deux histoires d’amour : l’une avec sa tulipe noire, supplantée petit à petit par celle avec Rosa, la fille de son geôlier.

J’ai étudié ce livre en 5eme et j’ai un doux souvenir de cette histoire captivante. 

4. Cinq contes de Guy de Maupassant

Souriants ou cocasses, dramatiques ou angoissés, les contes de Maupassant nous entraînent dans ce monde paysan du XIXe siècle qui reste pourtant encore si proche.

Résultat de recherche d'images pour "cinq contes de guy de maupassant"

Je l’ai lu en 5eme.

5. Les frasques d’Ebinto

Résultat de recherche d'images pour "les frasques d'ebinto"

Je l’ai lu en 4eme. Je vous l’ai déjà présenté dans un Throwback Thursday Livresque. Il évoque l’amour à l’étape de l’adolescence. C’est l’une des plus belles œuvres de la littérature ivoirienne. L’histoire est belle, tragique et émouvante.

6. Arsène Lupin, l’aiguille creuse de Maurice Leblanc

C’est un roman policier de Maurice Leblanc mettant en scène les aventures d’Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur.

Résultat de recherche d'images pour "arsène lupin l'aiguille creuse"

C’est un excellent livre qui tient en haleine. L’intrigue est bien construite, les rebondissements ne manquent pas. Il a été étudié en 4eme.

7. L’Avare de Molière

C’est une comédie de Molière dont le personnage principal, Harpagon, est caractérisé par son avarice caricaturale. Harpagon tente de marier sa fille de force, tout en protégeant obstinément une cassette pleine d’or qu’il a découverte depuis peu.

Résultat de recherche d'images pour "l'avare de molière"

Je l’ai lu en 3eme. C’est un livre rafraîchissant, Harpagon et son avarice m’ont bien fait rire. 

8. Une si longue lettre de Mariama Ba

Une si longue lettre est une oeuvre majeure, pour ce qu’elle dit de la condition des femmes. Au coeur de ce roman, la lettre que l’une d’elle, Ramatoulaye, adresse à sa meilleure amie, pendant la réclusion traditionnelle qui suit son veuvage.
Elle y évoque leurs souvenirs heureux d’étudiantes impatientes de changer le monde. Elle rappelle aussi les mariages forcés, l’absence de droit des femmes comme le droit à l’éducation. Et tandis que sa belle-famille vient prestement reprendre les affaires du défunt, Ramatoulaye évoque alors avec douleur le jour où son mari prit une seconde épouse, plus jeune, ruinant vingt-cinq années de vie commune et d’amour.

Résultat de recherche d'images pour "une si longue lettre de mariama ba"

Je vous l’ai déjà présenté dans un Throwback Thursday LivresqueC’est l’un des classiques de la littérature africaine. Je pense l’avoir lu en 3eme.

9. PETIT BODIEL ET AUTRES CONTES DE LA SAVANE 

Il y a très longtemps, au pays des baobabs géants, vivait une colonie de lièvres appelée Famille Bodiel. C’est là que grandit Petit Bodiel, un vaurien sale, paresseux et gourmand qui ne pense qu’à regarder les jeunes filles lièvres quand elles se baignent toutes nues.
 » Il était une fois en Afrique  » et l’enchantement commence. Après Petit Bodiel, grand conte traditionnel peul, Amadou Hampâté Bâ, le maître conteur, vous invite à découvrir une collection unique de contes, légendes, trésors de la mémoire de son pays.

Résultat de recherche d'images pour "petit bodiel et autres contes de la savane"

Un joli recueil de contes avec de belles réflexions sur la nature humaine, les relations homme-femme, etc…  Nous l’avons étudié en 2nde.

 

10. Les soleils des indépendances

Le roman narre les mésaventures de Fama Doumbouya, un Dioula dont le commerce a été ruiné par les indépendances et l’apparition de nouvelles frontières du fait de la balkanisation de l’Afrique-Occidentale française qui en a résulté.

Le héros tentera, sans succès, de contrecarrer la funeste prédiction faite aux temps pré-coloniaux à ses ancêtres, qui annonçait la déchéance de sa dynastie lorsque viendrait un soleil qui semble être maintenant arrivé.

Résultat de recherche d'images pour "les soleils des indépendances"

 

J’ai étudié ce livre en Terminale. Le récit est très drôle. Fama est un personnage singulier, attachant. 

Lequel de ces livres avez-vous lus ? Quels livres lus au collège ou au lycée vous ont marqués ?

fleur v1

 

 

 

 

Publié dans Panaché

Throwback Thursday Livresque 16 – Noir et sans espoir ou Lumière et plein d’espoir

Ravie de vous retrouver pour le Throwback Thursday Livresque ! Pour ceux qui ont déjà oublié, ce rendez-vous permet de ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !

 

Print

 

Cette semaine, le thème est : Noir et sans espoir ou Lumière et plein d’espoir

Je crois que j’ai lu plusieurs livres cadrant avec ce thème mais la mémoire me fait défaut.

J’ai failli passer mon tour encore une fois quand je me suis rappelé de ce beau livre lu au collège : Le cahier noir de Camara Nangala

Le cahier noir par Nangala

La maman de Nafiomo et Katinan est morte il y a peu de temps. Ils conservent enfouis dans leur cœur des souvenirs impérissables de son amour et de sa tendresse. Mais leur papa a déjà ramené à la maison une nouvelle épouse avec ses trois enfants. Cette marâtre qu’ils surnomment la vieille sorcière exerce sur leur père un puissant pouvoir de domination. Ils sont victimes de sa haine farouche, d’une injustice et d’une violence sans bornes. Convaincus que leur maman est au paradis, ils attendent patiemment que des anges viennent chercher le message d’espérance qu’ils consignent jour après jour dans un cahier noir. Jusqu’à ce que leur père découvre leur secret…

C’est un livre poignant, âmes ultra sensibles s’abstenir.

Mon cœur d’enfant s’est serré en lisant ce livre. J’ai pleuré et partagé la peine de ces deux garçons. J’ai remercié La Providence pour mes parents et ma famille unie.

Ce livre décrit une réalité sociale qui perdure encore sous les tropiques : trop d’enfants sont maltraités, réduits en esclavage par des belles-mères acariâtres et des pères au silence coupable. 

J’ai été très en colère contre leur belle-mère. Elles m’énervent, ces femmes égoïstes, qui protègent leur progéniture et malmènent les enfants des autres. 

Ce livre est noir comme la douleur, noir comme la violence, noir comme la solitude, noir comme le cauchemar. Heureusement les ténèbres ne durent pas toujours. La lumière jaillit, l’espoir trouve une réponse. Ce livre se termine bien, les larmes sont asséchées, la joie est restaurée, le cauchemar est terminé. 

Quel livre recommanderiez-vous pour ce thème ? Avez-vous lu des romans qui traitent de la violence domestique ?

 

signature coeur graceminlibe

Publié dans Périple

Africa Tour Challenge – 48 heures à Lomé, capitale de la moto

Vivre c’est être curieux, découvrir.

Vivre c’est découvrir l’inconnu, l’autre

Vivre c’est voyager.

comme-tout-ce-qui-compte-dans-la-vie-un-beau-voyage-est-une-oeuvre-dart-1

Je rêve depuis quelques années  de connaître un peu plus mon continent africain, l’Afrique subsaharienne en particulier. Cette année, j’ai eu l’occasion de réaliser mon rêve. J’ai passé une semaine à  environ 727 km de chez moi dans la ville de…

LOME

3h 30. C’est la durée du trajet Accra- Aflao en mini-car. Aflao est la ville frontalière avec le Togo.

Il n’y a pas grand chose à visiter à Lomé alors si par hasard, vous arrivez dans cette ville, voici les 10 commandements qu’il vous faudra respecter 

les-10-commandements-du-touriste

1. Tes affaires personnelles, tu protégeras.

On ne sait jamais, des esprits mal intentionnés peuvent se réveiller alors on fait attention à ses affaires quand on est dans des lieux publics. Si comme moi, vous venez  (ou quittez) à Lomé par le car, à la gare d’Aflao, méfiez-vous des inconnus. Il y a souvent des trafiquants et des voleurs. Évitez d’emprunter des moto-taxis pour entrer au Togo. Privilégiez les transports en commun afin de ne pas vous trouver tout seul.

En quittant Lomé, aux postes de contrôle, il y a un jeune homme qui m’a abordée et qui voulait soit disant m’aider dans mes démarches aux postes de contrôle frontalier ghanéens. Il voulait que j’achète des élastiques chez un spécialiste assis derrière une cabine pour faire des liasses de mes billets de francs CFA. Selon lui, les policiers pouvaient me taxer si je ne le faisais pas. Il m’a prise pour une go nunuche, le mec. J’ai heureusement réussi à me débarrasser de lui.

2. La moto, tu respecteras

J’ai été surprise de voir que le 1er moyen de transport à Lomé était la moto. Il y a plus de motos que de voitures, c’est hallucinant ! Ils sont omniprésents et ne sont pas souvent d’excellents conducteurs. Faites donc bien attention si vous partagez la route avec eux. 

Résultat de recherche d'images pour "moto-taxi à Lomé"
Source : la plume parlante

3. Un tour à la cathédrale du Sacré-Cœur, tu feras

La cathédrale de Lomé est un monument historique de la capitale togolaise. De style gothique, elle a été construite en 1901-1902 par des missionnaires catholiques allemands. Malheureusement, en janvier dernier, la cathédrale a subi un important incendie. Je n’ai donc pas pu visiter l’intérieur. 

 

4. Au marché, tu t’épanouiras

J’ai apprécié mon séjour pour les bonnes affaires que j’ai pu faire au grand marché  adawlato.  J’ai acheté à bas prix des ballerines (2500 francs CFA, environ 4 euros) , des tissus dont le mètre est à 500 francs (moins d’un euro), des pagnes, de la lingerie. Je retournerai volontiers à Lomé pour faire du shopping.

5. A la villa, tu prendras un verre

Si vous aimez la vie nocturne et les bars lounge classes, la villa est faite pour vous. L’endroit est agréable, le service impeccable, les prix raisonnables.

la villa bar lounge Lomé

6. A la plage, tu te détendras

Lomé est une ville maritime. Si vous voulez profiter de la plage au calme, rendez-vous à Agbodrafo, une ville à quelques kilomètres de Lomé. 

Il n’y a pas grand monde, seul ou en famille vous pourrez profiter de l’air frais, contempler la nature, nager.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

7. A la maison clandestine des esclaves, tu te recueilleras

Agbodrafo est un lieu de détente, un lieu qui fait vivre la mémoire également. Dans cette ville, j’ai été surprise de découvrir une maison clandestine d’esclaves : la maison Wood ayant appartenu au négrier John Wood et désormais inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les pièces supérieures étaient utilisées comme hébergement pour les négriers, tandis que les caves servaient de casernement des esclaves. Ces derniers y étaient poussés depuis l’extérieur à travers plusieurs soupiraux. Une petite trappe située dans le salon permettait un accès aux caves pour les négriers. Je suis descendue dans la cave à travers cette trappe.

maison des esclaves trappemaison des esclaves togo

Contrairement à ceux enfermés dans les forts construits sur la côte du golfe de Guinée dans le cadre du commerce triangulaire, les esclaves de la Maison de Wood ne pouvaient pas se tenir debout dans leur lieu de confinement. Ils étaient à quatre pattes dans cette cave ! J’ai essayé et ça devait être horrible de rester dans cette position pendant des heures. L’esclavage a vraiment été un crime contre l’humanité. 

Après cette visite de groupe qui nous a coûté 5000 francs CFA, nous sommes allés dans un endroit incontournable de Lomé : Chez Marcelo.

8. Au Marcelo Beach Club, un tour, tu feras

Cet espace situé en bord de mer à Baguida vous offre un cadre relaxant pour profiter du week-end. Sous des paillotes, allongés sur des transats, faites-vous servir des cocktails avant d’aller piquer une tête dans la mer houleuse. 

marcelo beach club lome

Avec mes amis, nous avons pris une girafe de monaco. Une activité à refaire avec grand plaisir. 

MARCELO BEACH GIRAFE MONACO

9. A la cuisine togolaise, tu goûteras

  • A midi, tu feras découvrir à tes papilles gustatives, le pinon

Le pinon est une pâte préparée avec du gari (une semoule finement granulée obtenue à partir de la pulpe de manioc fermentée, écrasée, tamisée puis séchée au feu) accompagnée de sauce tomate. Nous l’avons dégusté avec du poisson frais. 

  • A 16 heures, tu goûteras au Kélé wélé

Ce sont des frites de bananes coupées généralement plus fines et pimentées. 

Résultat de recherche d'images pour
source : cuisine 228
  • Au dîner, tu prendras du com 

Un plat à base de farine complète de maïs fermenté, moulé dans des feuilles de maïs. Il se mange avec du poisson frit, de la sauce tomate et un piment spécial dit « piment noir ». Testé et approuvé !

com-plat-togolais

10. A des salons, tu participeras

Au risque de me répéter, à Lomé, il n’ y a pas grand chose à faire alors s’il y a des salons organisés, allez-y ! J’ai donc accepté d’accompagner mon amie au salon du mariage organisé au Radisson Blu Hôtel. 

Ce salon m’a permis de découvrir Wina Max, une marque togolaise de création de pagne. 

 

 

salon du mariage lome

 

J’ai acheté un morceau du pagne ci-dessous (2 yards) à 3500 francs (environ 5 euros)

Résultat de recherche d'images pour "salon du mariage lomé wina wax"

 

Qui dit mariage, dit dragées. Rose Claire était présente au salon et nous a fait goûter des dragées à la mangue, passion, melon, chocolat blanc. Une très belle découverte.

rose claire dragees

 

Mon prochain séjour au Togo se fera à l’intérieur du pays. En attendant, êtes-vous prêts pour le portrait chinois de la ville ? 

portrait-chinois-1

 

Si Lomé était un type d’art ?

Les arts de la scène (théâtre, danse, cirque).

 

Si Lomé était une couleur ?

Le marron. 

Si Lomé était un personnage de Cartoon ou Disney  ?

Pumbaa dans le Roi Lion. 

Si Lomé était un moyen de communication ?

La radio.

Si Lomé était un signe de ponctuation ?

Les parenthèses.

Si Lomé était une planète ?

Pluton, la planète naine.

Si Lomé était  un des quatre éléments fondamentaux ?

L’eau

Si Lomé était un type de nage ?

La brasse.

Si Lomé était un des cinq sens ?

L’ouïe.

Si Lomé était une forme géométrique ?

Un cercle.

 

Si Lomé était une pièce de la maison ? 

La chambre.

Si Lomé était une heure de la journée ?

15 heures.

 

Si Lomé était un épice ?

Le curcuma.

 

Avez-vous déjà entendu parler de cette ville ? A quelle occasion ? Y a-t-il une ville africaine que vous aimez particulièrement ?

GM signature

Publié dans Panaché

Plus narcissique que moi, tu meurs ?

Hello World ! This is me !

Aujourd’hui, je tiens à vous présenter une personne merveilleuse : moi ! 😀

J’ai vu le Tag du narcissique chez Prends un livre et détends toi et j’ai voulu me prêter au jeu.
Etes-vous prêts à découvrir mon côté narcissique ?

Résultat de recherche d'images pour "je m'aime trop"

TOUS LES ARTICLES QUE VOUS ÉCRIVEZ SONT FABULEUX, MAIS SI VOUS DEVIEZ N’EN GARDER QU’UN LEQUEL SERAIT-CE ?

Ma chronique de L’Innocente, le roman d’une écrivaine dont Molière (paix à son âme) serait très fière. J’ai concocté cette attendrissante chronique avec un zeste de simplicité et une louche de profondeur. Cette revue de lecture ressemble à une vraie critique littéraire et l’inspiration dont j’ai fait preuve me charme beaucoup. Par ailleurs, je suis la seule blogueuse à avoir fait une chronique de ce roman. Si vous cherchez des chroniques uniques, vous savez donc où les trouver. 🙂

Résultat de recherche d'images pour "je suis fiére d'etre moi"

VOTRE BLOG EST BIEN ENTENDU LE MEILLEUR QUI SOIT ET AUCUN AUTRE NE LUI ARRIVE À LA CHEVILLE, MAIS SI VOUS DEVIEZ N’EN PROPOSER QU’UN AUTRE LEQUEL SERAIT-CE ?

Le blog  A l’horizon des mots. Je l’ai découvert à mes débuts dans la blogosphère et elle a failli me foutre un complexe d’infériorité. On sent bien qu’elle a la fibre littéraire, ses comptes rendus de lecture ont une qualité déroutante. 

VOUS EST-IL DÉJÀ ARRIVÉ DE VOUS DIRE : « EN VOILÀ UNE BELLE CRITIQUE QUI N’EST MALHEUREUSEMENT PAS DE MOI » OU ALORS, COMME TOUT NARCISSIQUE QUI SE RESPECTE CETTE IDÉE NE VOUS A MÊME PAS TRAVERSÉ L’ESPRIT ?

Bien sûr que ça m’a déjà traversé l’esprit ! Il y a toujours des gens qui écrivent mieux que moi. Comme je l’ai dit plus haut, j’admire les articles de Horizon des mots,  ceux de Ju lit les mots et bien d’autres. 

POSSÉDEZ-VOUS UN EX-LIBRIS ?

Pour ceux qui comme moi n’avaient jamais entendu ce mot avant ce merveilleux moment que nous passons ensemble, Un ex-libris est une vignette dessinée ou gravée que les bibliophiles collent au revers des reliures de leurs livres et qui porte leur devise ou leur nom. 

Je n’en ai pas mais je vais y remédier. Quelle brillante idée ! 😀

VOUS ARRIVE-T-IL DE SUIVRE LES CONSEILS DES AUTRES BLOGUEURS, OU BIEN SEUL VOTRE AVIS COMPTE ?

Je m’aime beaucoup, passionnément, à la folie mais il m’arrive de temps en temps d’aimer les autres donc oui je suis les conseils des autres blogueurs. Je note leurs coups de cœur. Le dernier conseil que j’ai suivi m’a permis de découvrir le sel de nos larmes de Ruta Sepetys. 

Quand nous avons des lectures communes, je trouve très intéressant d’avoir des avis différents du mien. Ça me permet de vivre ma lecture sous un autre angle. 

PARLEZ-VOUS DE VOTRE BLOG AUTOUR DE VOUS ?

Oui, si je n’en parle pas qui le fera ? 

Résultat de recherche d'images pour "show your talent"

VOUS EST-IL DÉJÀ ARRIVÉ DE VOUS DIRE QUE VOS CRITIQUES SONT MEILLEURS QUE CELLES DES PROFESSIONNELS ?

Oh non ! J’ai encore beaucoup à apprendre dans le domaine de la critique littéraire.

AVEZ-VOUS DÉJÀ GOOGLISÉ LE NOM VOTRE BLOG POUR VÉRIFIER SON PAGERANK ?

Non, par contre j’ai googlisé mon nom et Chimères de verre

VOUS SOUVENEZ-VOUS DE LA PREMIÈRE PERSONNE QUI A COMMENCÉ À PARTICIPER À VOTRE BLOG ?

Je pense que ça doit être mon amie Bénédicta  ou mon merveilleux grand-frère. Leur présence m’a fait beaucoup de bien aux premières heures où le blog était méconnu.

 

VOUS EST-IL DÉJÀ ARRIVÉ D’ACHETER UN LIVRE SIMPLEMENT PARCE QUE L’AUTEUR PORTAIT LE MÊME PRÉNOM OU BIEN LE MÊME NOM QUE VOUS ?

Oui ! J’ai acheté mes livres ! 😀 😀 😀

Sans rire, je ne l’ai jamais fait. Peut-être parce que je suis la seule auteure à posséder le charmant prénom qu’est Minlibé et le prénom Grâce, je le vois rarement.

Voilà les amis ! J’espère vous retrouver très bientôt pour des chroniques de lecture. Le temps d’évasion me manque cruellement, la faute à une charge accrue au boulot. 

Bises et prenez bien soin de vous. 

signature coeur graceminlibe

Publié dans Panaché

Throwback Thursday Livresque #15

C’est l’heure du Throwback Thursday Livresque ! Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres !

Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !

Print

Le thème de cette semaine est : Plus de 500 pages, un pavé

J’ai failli passer mon tour et hop ! Une recherche sur Amazon et la Fnac m’ont rappelé qu’il y avait bien un roman plaisant lu en 2012 qui cadrait bien avec ce thème et qui n’avait pas encore été présenté sur le blog.

Il s’agit de L’appel de l’ange de Guillaume Musso qui fait 576 pages. Youpi ! 

Après une autre balade sur Internet et je découvre que sur Wikipédia, il fait 391 pages. Sur le site de l’éditeur, il fait 400 pages. Bref ! Pour moi ce livre fait 576 pages et pi c’est tout ! 

 

LAppelDeLAnge _Musso

 

 

Résumé 

Dans leur téléphone, il y avait toute leur vie…
New York. Aéroport Kennedy.
Un homme et une femme se télescopent. En ramassant leurs affaires, Madeline et Jonathan échangent leurs téléphones portables. Lorsqu’ils s’aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco.
Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l’autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu’ils pensaient enterré à jamais…

Je n’aime pas les gros pavés de manière générale. J’aime les livres qui font moins de 200 pages mais avec Musso, je n’ai pas hésité. J’avais déjà lu la fille de papier et j’avais été scotchée par son imagination, la trame de son récit.  

Avec l’appel de l’ange, j’ai aussi admiré son imagination, sa façon de faire parler l’impossible.  Le jeu qui se crée entre Jonathan et Madeline est original. Ils apprennent à se connaître à travers le téléphone de l’autre. J’ai pensé à moi, à mon téléphone qui contient tellement d’informations privées : les traces de ces moments où je me substitue à Hélène Ségara, les photos de ma famille, ma wishlist, mes déclarations quotidiennes, etc…

J’ai aimé cette balade entre le passé et le présent, ce côté un peu thriller, un peu comédie romantique. J’ai aimé l’atmosphère créée par les secrets, les énigmes, les citations en début de chapitre. J’ai aimé ces bouts de voyage entre Paris, San Francisco, Londres, la Côte d’Azur, New York. J’ai aimé frôler le danger. Je n’ai pas rencontré l’ennui, plutôt l’inattendu. 

L’appel de l’ange est une lecture très captivante, facile à lire et très plaisante…

Quel livre proposeriez-vous pour ce thème ?

Avez-vous déjà lu Musso ? Lequel de ses livres recommanderiez-vous les yeux fermés ?

signature coeur graceminlibe

Publié dans Panaché

Throwback Thursday Livresque #14 – Un livre jamais chroniqué sur votre blog et pourtant apprécié

Voici le Throwback Thursday Livresque ! Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres !

Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !

Print

Le thème de cette semaine est : un livre jamais chroniqué sur votre blog et pourtant apprécié.

livrejamais

Pour ce thème, j’ai choisi…. L’alchimiste (Editions France Loisirs).

Résultat de recherche d'images pour

Résumé

Merveilleux conte philosophique, ce récit narre la quête de Santiago, jeune berger andalou à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides. Initié par l’alchimiste, rencontré dans le désert, le jeune homme apprendra à écouter son propre cœur, à retrouver ses envies profondes et à prendre le chemin de l’accomplissement de son rêve.
Quête humaine bouleversante, une ode à la vie à lire, relire et à offrir à ceux qu’on aime.

Au début, j’étais un peu perdue.  L’alchimie et toutes ces théories, je n’y connaissais rien. Petit à petit, le voyage initiatique  de Santiago m’a poussé à faire mon propre voyage. 

Le rêve que poursuit Santiago m’a projetée dans l’univers de mes propres rêves et espoirs.

Par son voyage initiatique, j’ai refléchi, je me suis interrogé, je suis partie à ma recherche. 

Santiago est prêt à tous les sacrifices pour réaliser son rêve. Suis-je aussi passionnée par mes rêves ? Est-ce que je me donne les moyens de les réaliser ? Est-ce que j’écoute mon coeur ? Suis-je sensible à tout ce qui m’entoure ? Comment est-ce que je traite mon présent ?

« C’est dans le présent que réside le secret ; si tu fais attention au présent tu peux le rendre meilleur. Et si tu améliores le présent, ce qui viendra ensuite sera également meilleur. Oublie le futur et vis chaque jour de ta vie selon les enseignements de la Loi, et en te fiant à la sollicitude de Dieu à l’égard de ses enfants. Chaque jour porte en lui l’Eternité. »

Le bonheur est-il une destination ? 

Si tu veux comprendre le mot bonheur, il faut l’entendre comme une récompense et non comme un but.

La vie de chacun de nous a un sens, à nous de le découvrir !

Chacun de nous a sa Légende Personnelle, à nous de la vivre !

L’alchimiste est un roman à lire en prenant son temps. C’est un livre délicat, reposant, spirituel, optimiste que j’aurais chroniqué sur mon blog si je l’avais créé au 1er semestre 2013. 🙂

Tout ce qui arrive une fois peut ne plus jamais arriver. Mais tout ce qui arrive deux fois arrivera certainement une troisième fois.

« Une quête commence toujours par la Chance du Débutant. Et s’achève toujours par l’Epreuve du Conquérant. »

Quel livre auriez-vous choisi pour ce thème ? Avez-vous des romans sur la quête intérieure / épanouissement personnel à me recommander ?

L’image contient peut-être : tasse de café et texte

Cet article est également écrit dans le cadre du challenge d’écriture du Café des blogueuses sur le thème lecture

Toujours dans le cadre du challenge, je vous mets trois liens de blogueuses dont j’apprécie le travail. 

Dessins sans gluten – Journal de l’aurore – My trendy Lifestyle

signature coeur graceminlibe

Publié dans Panaché

Le 3e award de ma vie de blogueuse

Résultat de recherche d'images pour

Après avoir été nominée au Dragon’s Loyalty Award et au BOOK FANGIRLING AWARD, les blogueuses de Ma vie, mes humeurs et Côté positif m’ont nominée au Liebster Award.

Yasmine de Ma vie, mes humeurs est une blogueuse en or. Elle est l’une des blogueuses les plus actives sur mon blog. Sur le sien, vous trouverez des articles lifestyle. 

Côté positif , elle, a des articles inspirants sur le développement personnel. 

C’est une agréable surprise d’être doublement nominée par ces femmes pétillantes. 

Mais le Liebster Award, c’est quoi ?

C’est un petit jeu de blogueurs en blogueurs qui vise à faire découvrir et promouvoir des blogs peu connus. 

Les règles sont les suivantes : 

  1. Mentionner le blog qui vous a nominé
  2. Citer onze points à savoir sur vous.
  3. Répondre aux questions que je vous ai posé au-dessus.
  4. Nominer à votre tour onze blogs de moins de 200 abonnés (autant que faire se peut), insérez leur lien et informez-les de cette nomination.
  5. Ne pas oublier de prévenir le blog qui vous a nominé que votre billet est en ligne !
  6. Faire la liste des 11 questions que vous posez aux  blogs que vous choisissez de nominer. Vos propres questions, pas un vulgaire copier-coller des autres (même si vous avez le droit d’en piocher une à droite, à gauche).

Il m’a été difficile de dire 7 choses intéressantes sur moi lors du  Dragon’s Loyalty Award, arriverais-je à dire 11 choses cette fois-ci ?

Résultat de recherche d'images pour

  1. J’adore étudier, apprendre de nouvelles choses.
  2. Je suis la reine de l’économie. Je fais d’énormes analyses avant d’acheter. Est-ce que j’en ai réellement besoin, est-ce vital, est-ce vraiment urgent ?
  3. Je suis une carnivore. Je meurs si on m’oblige à être végétarienne.
  4. Mes affaires sont ordonnées mais pas pour longtemps. 😀
  5. Je suis hyper fan du caramel au beurre salé ! Rien qu’en l’écrivant, je salive.
  6. J’étais Je suis fan des nounours. J’ai eu du mal à me séparer d’Anna, mon dernier nounours (elle ne rentrait pas dans ma valise et une jeune fille de 20 ans qui prend l’avion avec un nounours en main, ça ne le fait pas)
  7. Je ne pourrais pas me lasser de regarder Something New. La preuve, je l’ai regardé la semaine dernière et deux fois 😀
  8. Je suis une militante néo-féministe. Oui, l’homme ne fait pas la femme mais nous ne sommes pas en guerre contre les hommes, plutôt contre les idées.
  9. Je suis une introvertie.
  10. Dans une autre vie, j’étais l’épouse de Keanu Reeves ! Sans rire, c’est mon acteur préféré. J’aimerais beaucoup le rencontrer. ❤ ❤ ❤
  11. Je suis une tata poule.

Passons maintenant aux réponses aux questions de Ma vie, mes humeurs 

questions liebster awards

  1. Quel type d’émission aimerais tu animer ? Une émission de divertissement, les jeux
  2. En quel animal tu voudrais être réincarné ? Je ne crois pas à la réincarnation mais pour jouer le jeu ce serait un chien.
  3. Quel est le livre qui t’as le plus marqué ? Le 1er qui me vient à l’esprit : Purgatoire des innocents.
  4. Où souhaiterais-tu être en ce moment ? Au Cap-vert, sur une plage.
  5. La dernière fois que tu t’es énervée ? La faute à ma nièce qui ne soigne pas son écriture.
  6. Si on te donnait un vœu, ce serait ? Devenir best-seller.
  7. Ton péché mignon ? L’affairage ( le terme commérage est un peu fort pour moi 😛 )
  8. Entre les deux tu es Tim Burton ou Quentin Tarantino ? Tim Burton.
  9. Si tu pouvais être un super héros ? Batman.
  10. Le mot qui te décrit le plus ? Authentique.
  11. Que dirais tu à ton blog ? Tu n’es pas populaire mais tu as de la valeur, tu es utile. 

 

 

Les réponses aux questions de Côté positif 

  1. Si tu ne pouvais laisser qu’un seul conseil à tes enfants, lequel serait-il ? Craignez Dieu, cherchez sa Présence en tout temps.
  2. Quel est ton hobby favori ? La lecture
  3. Eau, feu, terre, air: lequel de ces 4 éléments te correspond le mieux ? Air !
    Je suis aussi légère qu’une plume. 
  4. Qu’est ce qui rendrait notre monde meilleur ? Que chaque Homme craigne Dieu.
  5. Qu’est-ce qui t’a le plus rendu fière en tant que blogueuse ? Pouvoir être utile aux autres, savoir que j’inspire des femmes. 
  6. Quel est l’article dont tu es le plus fière ? Il y en a pas mal mais puisqu’il faut choisir je dirais le rencontrer au bon moment. Je suis très fière de mon analyse. 🙂
  7. Comment te décrirais-tu en 2 adjectifs (une qualité et un défaut) ? Rigoureuse et égoïste.
  8. Crois-tu au coup de foudre ? Non, pour moi c’est un amour à court terme.
  9. De quelle religion es-tu ? J’appartiens à Jésus Christ ❤ ❤ ❤
  10. Quelle était ta dernière expérience joyeuse ? Inspirer des jeunes filles de différents lycées de Bingerville à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme en partageant mon parcours académique et professionnel. 
  11. Que tu préfères dans ton blog que certains blogs n’ont pas ? Euh… ma thématique sur le célibat sain et épanoui. 

Résultat de recherche d'images pour

Mes nominés sont :

  1. Le Blog du Poète de l’Espoir (litterature)
  2. Le libre penseur (célibat)
  3. Les livres de Zélie (littérature)
  4. Chris poète officiel (actualités)
  5. Elisamodish (mode)
  6. Alec à la bibliothèque (littérature)
  7. Audrey (littérature)
  8. Deslivres en poutoulou (littérature)
  9. Lady sunshine (lifestyle, mode)
  10. Lire à la folie (littérature)
  11. Le cactus sahélien (littérature)

Voici les 11 questions auxquelles vous devez répondre

  1. Pourquoi tu blogues ?
  2. Pourquoi ce nom pour ton blog ?
  3. Un article dont tu es fier ?
  4. Quelles sont tes inspirations quotidiennes ?
  5. Si tu devais choisir une chanson pour décrire ton blog, ce serait … ?
  6. La thématique (ou rubrique) que tu préfères dans ton blog ?
  7. Quel est ton réseau social préféré ?
  8. Quel est ton moment préféré de la journée ?
  9. Un artiste (écrivain, architecte, artisan, graphiste ou autre) qui te transporte ? 
  10. De quel livre ne pourras-tu jamais te séparer, même pour un prêt ?
  11. Une citation, pensée que tu voudrais partager. 

Hâte de lire vos réponses. Et si vous voulez en savoir davantage sur moi, n’hésitez pas à poser des questions supplémentaires 🙂

GM signature

Publié dans Panaché

Throwback Thursday Livresque 13 – Girl Power

Voici le Throwback Thursday Livresque !

Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram mais vraiment concentré sur les livres !

Ce que permet ce rdv ? De ressortir des placards des livres qu’on aime mais dont nous n’avons plus l’occasion de parler, de faire découvrir des livres à vos lecteurs, de se faire plaisir à parler de livres !

Print


Cette semaine, le thème est Girl Power (féminisme ou des romans avec un personnage principal féminin) proposé par La tête en Claire

 

girlpower

Puisqu’on est le lendemain de la journée de la femme, j’ai choisi de vous présenter un livre à l’univers très féminin : 

Une si longue lettre de Mariama Ba

Résultat de recherche d'images pour "une si longue lettre"

Une si longue lettre est une oeuvre majeure, pour ce qu’elle dit de la condition des femmes. Au coeur de ce roman, la lettre que l’une d’elle, Ramatoulaye, adresse à sa meilleure amie, pendant la réclusion traditionnelle qui suit son veuvage.
Elle y évoque leurs souvenirs heureux d’étudiantes impatientes de changer le monde. Elle rappelle aussi les mariages forcés, l’absence de droit des femmes comme le droit à l’éducation. Et tandis que sa belle-famille vient prestement reprendre les affaires du défunt, Ramatoulaye évoque alors avec douleur le jour où son mari prit une seconde épouse, plus jeune, ruinant vingt-cinq années de vie commune et d’amour.
La Sénégalaise Mariana Bâ est la première romancière africaine à décrire avec une telle lumière la place faite aux femmes dans sa société.
Ce puissant livre parle des douleurs et des espoirs d’une femme. Il exhorte les femmes à s’impliquer de plus en plus à la gestion des choses publiques, à dire non quand il le faut.
J’ai lu cette oeuvre au collège et elle m’a laissé un bon souvenir. Cette longue lettre est touchante, pleine de sensibilité. J’ai aimé le ton doux amer de l’oeuvre. J’ai eu mal au coeur en voyant tous les combats à mener pour une  meilleure valorisation de la femme en Afrique. Le statut de veuve en Afrique est parfois si éprouvant. Souvent, la belle-famille vous spolie, vous humilie, c’est écoeurant. 
Une si longue lettre est une oeuvre à lire et à faire lire. J’espère que vous l’inscrirez dans votre PAL. 🙂
Et dire que j’ai aimé cet homme, dire que je lui ai consacré trente ans de ma vie, dire que j’ai porté douze fois son enfant. L’adjonction d’une rivale à ma vie ne lui a pas suffi. En aimant une autre, il a brûlé son passé moralement et matériellement, il a osé pareil reniement… et pourtant. Et pourtant que n’a-t-il fait pour que je devienne sa femme !
 Alors que la femme puise, dans le cours des ans, la force de s’attacher, malgré le vieillissement de son compagnon, l’homme, lui, rétrécit de plus en plus son champ de tendresse. Son œil égoïste regarde par-dessus l’épaule de sa conjointe. Il compare ce qu’il eut à ce qu’il n’a plus, ce qu’il a à ce qu’il pourrait avoir.
Il faut inciter la femme à s’intéresser davantage au sort de son pays. Même toi qui rouspètes, tu as préféré ton mari, ta classe, les enfants à la chose publique. Si des hommes seuls militent dans les partis, pourquoi songeraient-ils aux femmes? La réaction est humaine de se donner une large portion quand on partage le gâteau.
Quand on pense que chaque seconde écoulée abrège la vie, on doit profiter intensément de cette seconde, c’est la somme de toutes les secondes perdues ou cueillies qui fait les vies ratées ou réussies.
Quel livre choisirez-vous pour ce thème ? 
signature coeur graceminlibe
Publié dans Périple

Africa Tour challenge -48 heures à Accra

Vivre c’est être curieux, découvrir.

Vivre c’est voyager.

comme-tout-ce-qui-compte-dans-la-vie-un-beau-voyage-est-une-oeuvre-dart

Je rêve depuis quelques années  de connaître un peu plus mon continent africain, l’Afrique subsaharienne en particulier. Cette année, j’ai eu l’occasion de réaliser mon rêve. J’ai passé deux jours à 535 km de chez moi dans la ville de…

ACCRA

Mon séjour ayant étant très court, je pense que je reviendrai dans cette ville pour mieux la cerner.

En attendant, si par un heureux hasard vous arrivez à Accra, voici les 10 commandements qu’il vous faudra respecter

 

les-10-commandements-du-touriste

 

 

1. Tes affaires personnelles, tu protégeras.

Accra est une ville sécurisée mais on ne sait jamais, des esprits mal intentionnés peuvent se réveiller alors on fait attention à ses affaires quand on est dans des lieux publics. A l’hôtel, on laisse la clé de sa chambre à l’accueil. Si vous l’emportez avec vous et qu’il y a un vol dans votre chambre, l’hôtel déclinera toute responsabilité.

 

2. Ton anglais, tu réviseras.

Oubliez la langue de Molière, le Ghana est un pays anglophone. Et à part l’anglais, les ghanéens parlent le Twi, une langue locale. Si vous ne parlez pas un mot d’anglais, soyez toujours accompagnés, sinon…

 

Faceplant

3. Le chef de la négociation, tu deviendras.

Les ghanéens ne vous voleront sûrement pas vos affaires mais attention ils peuvent le faire dans vos achats au marché, les transports en taxi. Les prix peuvent être multipliés par 3 alors négociez !

Privilégiez les tro tro (mini-car de transport en commun) si vous voulez économiser. 

 

4. Le christianisme, tu respecteras.

Sur le chemin qui menait à Accra, j’ai été étonnée de voir une église de dénomination différente à chaque coin de rue. Il y a plus de pancartes de publicité religieuse que de publicité commerciale. Les ghanéens sont chrétiens et ils ne badinent pas avec. Dieu est partout même dans les noms des magasins. 

business names in ghana, africa | Day 18, West Africa Cruise – Takoradi, Ghana

christianity in ghana | Nothing is sacred, or rather, everything is.

business names in ghana, africa | many of the signs reflect their religious beliefs and roots or perhaps ...

Hair salon off Labadi Road, Accra.

Image

 

Image

Hair salon off Labadi Road, Accra.

 

5. Au fried rice, tu goûteras

Le fried rice est un mets à base de riz frit, de poulet et d’une salade à base de chou blanc et de carotte. J’ai acheté mon plat dans un restaurant à ciel ouvert non loin de mon hôtel à Kokomlemle. Ce plat absolument délicieux m’a coûté 7 ghana cedis. J’avais tellement faim que j’ai oublié de prendre une photo. 😀

6. Le Kwame Nkrumah Memorial Park, tu visiteras

Si vous aimez l’histoire et les parcs, vous devez absolument faire un tour au Parc commémoratif Kwame Nkrumah situé dans le centre d’Accra.

Kwame Nkrumah est le père de la nation du Ghana. Il a été premier ministre puis président après l’indépendance du pays en 1957 jusqu’à ce qu’il soit renversé par un coup d’Etat en 1966. Il a travaillé sans relâche pour réunir les dirigeants nationalistes africains dans une lutte collective contre le colonialisme.

Il y a un musée à l’intérieur du parc qui retrace son parcours de vie. Vous pourrez y voir ses affaires personnelles. L’entrée coûte 10 ghana cedis. (environ deux euros)

Dans le parc, vous trouverez le mausolée de Kwame Nkrumah entouré de fontaines et de statues.

Cette statue a été vandalisée lors du coup d’état de 1966. La tête a été cassée lors du transport. Elle a été retrouvée par un citoyen et transmise aux autorités. 

N’hésitez pas à vous recueillir quelques instants sur la tombe de ce grand leader. 

Image associée

Plus loin, vous pourrez voir la voiture de Kwame Nkrumah. 

voiture-de-kwame-nkrumah

Le parc séduit par la tranquilité qui s’y dégage. Des arbres ont été plantés par différents chefs d’état dont Nelson Mandela et Laurent Gbagbo, ancien président de mon pays. 

arbre-plante-par-laurent-gbagbo

7. Aux malls, tu te perdras

Il y a pas mal de malls à Accra. Si vous faites un court séjour comme moi, visitez au moins Accra Mall ou West hills Mall.

West hills mall est assez éloigné du centre-ville. Le taxi du memorial park jusque là m’a coûté 50 ghana cedis (environ 10 euros)

Résultat de recherche d'images pour "west hills mall accra"

 

8. Le marché de Makola, tu visiteras

Je pense que tous les marchés d’Afrique de l’Ouest se ressemblent jusqu’aux odeurs 😀

Si vous avez envie d’acheter un tissu typique d’Accra comme le Kente, rendez vous au marché de Makola.

J’y suis allée non pour acheter mais pour l’animation du marché. J’y suis allée pour me perdre dans les étals de vêtements, de chaussures, de pagnes, de nourriture, d’ustensiles de cuisine. 

J’y suis allée pour voir de multiples visages. Visage dépité parce qu’on attend désespérement des clients, visage heureux parce qu’on vient de faire une bonne affaire, visage irrité parce que le commerçant refuse de baisser les prix. 

Le marché est très grand. En faire le tour épuise mais ça en vaut la peine. 

makola-market

 

9. A Labadi Beach, tu te détendras

L’entrée est payante (5 ghana cedis, environ 1 euro) Cet endroit est une grande bouffée d’air frais. J’y suis allée le matin et il n’ y avait pas grand monde. L’endroit était tellement paisible que j’ai poussé la chansonnette 😀  

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai aussi assisté à un joli spectacle. Des pêcheurs aidés par des visiteurs sur la plage chantant pour se motiver. J’espère qu’ils ont pu prendre de gros poissons.

pecheurs-a-la-plage

10. Accra by night, tu feras

Un sympathique ami m’a fait d’abord fait découvrir le Honeysuckle, un pub situé à Osu au décor assez british. Le pub est fumeur, c’est assez délicat quand on ne supporte pas la fumée. 

Résultat de recherche d'images pour "honeysuckle accra"

J’ai pris un virgin colada qui a coûté 21 ghana cedis et nous avons mangé dix-huit ailes de poulet épicées à 48 ghana cedis. C’était un vrai régal.

virgin-colada-honeysuckle-accra

La soirée étant loin d’être terminée, nous sommés allés à Afrikiko, un superbe endroit à quelques mètres de l’ambassade de France où vous trouverez plusieurs restaurants et cafés :  Thai Islands, Tam-tam, Toros Tapas Bar… Vous pouvez vous installer au jardin ou en salle. Il y a aussi de la musique live, des soirées salsa et kizomba ! Je me suis régalée. 

Au bar, j’ai pris encore pris un cocktail non alcoolisé. 😉

afrikiko-cocktail-accra

 

Le tour d’Accra est terminé. Place au portrait chinois de la ville.

portrait-chinois-1

Si Accra était un type d’art ?

La musique. D’ailleurs, j’ai voyagé en car d’Elubo à Accra et le chauffeur avait un joli grain de voix. 

Si Accra était une couleur ?

Le vert, couleur du dollar américain. Les ghanééns sont de vrais businessmen. 

 

Si Accra était un personnage Disney ?

Dr. Facilier de « LA PRINCESSE ET LA GRENOUILLE ». Sa principale motivation est l’argent. 😛

 

 

Si Accra était un moyen de transport ?

La radio. 

Si Accra était un instrument de musique ?

Le Ghana étant très traditionaliste, Accra serait un kpanlogo, un tambour originaire d’Accra.

 

Si Accra était un signe de ponctuation ?

Les points de suspension.

Si Accra était une partie du corps humain ?

Ce serait le pied. Accra est une ville qui bouge, plusieurs commerçants font des kilomètres à pied pour vendre leurs marchandises : chips de banane, chaussettes…

Si Accra était un type de nage ?

Le crawl.

Si Accra était un des 7 péchés capitaux ?

La gourmandise.

Si Accra était une forme géométrique ?

Un carré.

Si Accra était un épice ?

Le safran.

Si Accra était une viennoiserie ?

Le pain sucré. C’est le pain ghanéen. Il y a plusieurs variétés. A Accra, il  y a rarement des baguettes. Pour votre petit déjeuner, il faudra vous contenter des pains sucrés. 

A très bientôt les amis pour une autre visite de capitale africaine !

fleur v1