Publié dans Panaché

Once Upon a book – la box Anniversaire

Une année qui passe… une autre qui arrive… Un an de plus à fêter.

Aujourd’hui est un jour spécial. C’est mon anniversaire de naissance et j’entre dans une nouvelle dizaine. 

Pour marquer l’événement, j’ai décidé de me faire plaisir à outrance et j’ai commencé par la box Anniversaire de Once Upon a book.

La box contient :

  • 2 à 4 livres joliment emballés
  • Des gourmandises (à boire et à manger)*
  • Une carte d’anniversaire
  • Un marque-page ou autre goodies (extrait de livres, badge, etc…)

*Pas de gourmandises pour l’international

 

La commande 

Effectuée sur le site, le 8 décembre 2019. J’ai créé un compte sur le site https://onceuponabook.fr/

J’ai renseigné mes goûts généraux en matière de lecture et de goodies. J’ai également joint une liste de livres qui me feraient plaisir.

La box coûte 20 euros et 5,95 euros supplémentaires pour l’envoi si vous êtes à l’étranger. 

Ma commande a été finalisée en 10 jours.  

 

La réception

Reçu une semaine avant ma date anniversaire. J’ai rangé le colis pour ne pas être tentée de l’ouvrir avant ce matin. 

img_20200111_130731

 

Je l’ai ouvert ce matin avant le 1er chant du coq. J’ai été émerveillée par les emballages cadeaux très soignés.

J’ai apprécié le petit mot de la carte

img_20200117_004715

 

img_20200117_004321

 

J’ai délicatement défait ce mignon emballage et j’ai eu la surprise de trouver ce livre.

img_20200117_004441

 

Il ne se trouvait pas dans la liste jointe à mon profil sur le site mais dans ma wishlist sur Livraddict ! 

J’ai défait le 2e emballage et j’ai encore retrouvé un livre de ma wishlist sur Livraddict !

img_20200117_004745

 

J’aime bien la couverture et j’ai hâte de découvrir le contenu. Seul bémol : je l’ai inséré dans une liste de swap que je dois recevoir sous peu et j’espère que le choix de ma binôme ne s’est pas porté sur lui.

Le 3e livre est une découverte totale. Il n’était ni dans ma liste jointe ni dans ma wishlist sur Livraddict.

img_20200117_004237

 

Le résumé m’intrigue. 

Que feriez-vous si le visage de votre âme sœur apparaissait dans un tableau ? Quel est donc le secret de ce peintre inconnu du XVème siècle, Jioseppe Campi ? A Strasbourg, des étudiants découvrent un drôle de musée où les toiles exposées dévoilent les âmes sœurs de chaque personne. Ils vont vivre une histoire étrange et merveilleuse en voulant percer les secrets de ces œuvres. Passé, présent, peinture, société secrète, magie… ce livre va vous emporter dans un autre monde.

Il a une note de 13.8/20 sur Livraddict. Les commentaires de lectrice sont assez mitigés. Il ne fera pas partie de mes lectures imminentes mais je le lirai sûrement avant la fin de l’année.

J’ai également reçu deux mignons marque-pages 

Once Unpon A Book

 

Il est vrai que je m’attendais à trouver d’autres livres dans la box mais les choix faits ne me déplaisent pas.

C’est une box Anniversaire que je m’offrirai_sauf changement de dernière minute_l’an prochain car je suis satisfaite de la qualité, du prix et du délai de livraison. 

Pour information, les 3 livres que j’ai reçus coûtent 30 euros et la box ne m’a coûté que 20 euros. 🙂

 

Sur ce, je vous laisse. Je dois profiter à fond de ma journée d’anniversaire. 

 

signature coeur graceminlibe

Publié dans Ma poésie

Mon père, un être unique

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de mon tendre papounet d’amour. Je l’aime tellement cet homme ! Je suis infiniment reconnaissante à Dieu qui me permet de jouir de sa présence encore et encore. 

Pour son entrée dans une nouvelle décennie, je lui avais écrit un poème.

Si vous l’aimez, vous pouvez le dédier à vos pères mais n’oubliez pas de mentionner l’auteur. Vous savez combien c’est important. 😀

 

anniversaire-de-mon-pere

Data

A celui qui a accueilli ma naissance
Avec douceur et reconnaissance
A mon père qui m’a soignée et nourrie
Et qui de son cœur ne m’a jamais bannie

Il ne m’a jamais caché la réalité
De la vie et toutes ses difficultés
Il me disait toujours : sois courageuse
Poursuis la vérité et tu seras victorieuse

Il m’a inculqué de vraies valeurs
Je puise en elles mon espoir et mon ardeur
Il m’a appris à ne jamais gaspiller le temps
Avec parcimonie, à l’utiliser à bon escient

C’est à lui que je dois mon parcours
Il m’a tenu la main avec tant d’amour

Je ne le dis pas assez souvent
Mais je l’aime énormément
Je ne fais pas de cela une habitude
Bien plus, c’est une attitude

Mon seul désir c’est te rendre heureux
Car tu m’as permis de l’être
Mon bonheur c’est toi et je peux le reconnaître
Il est bien visible dans le blanc de tes yeux

Je prendrai soin de toi
Aussi longtemps que Dieu voudra
Je recueillerai tes cheveux blancs
Avec respect et pas autrement

A celui qui observe ma maturité
Avec confiance et fierté
A cet homme qui m’a éduquée
Dans la foi et la sobriété

A toi papa, être unique
Je dédie ces notes féeriques

© Grâce Minlibé

 

Joyeux anniversaire papa ! Tu es le visible de mon essentiel. Bisous !

 

Pour ceux qui préfèrent écouter plutôt que lire, vous êtes servis ! 🙂

 

Publié dans Psyché

Quand sonnent les 8760 heures

Se souvenir, appeler le passé, attendre qu’il réponde….

A cette date  l’année dernière, mon blog venait de s’inscrire dans la longue liste des blogs sur WordPress. 

Après avoir été motivée par mon ami et frère Serge Koukougnon, appris les rudiments du blogging, je me lançais hésitante, un peu apeurée.

Qu’est-ce que j’écrirais ?

Est-ce que ce blog tiendrait sur la durée ?

Des gens allaient-ils me suivre ?

Allais-je arriver à  maîtriser les contours de WordPress et présenter un blog magnifique visuellement ? 

Des questions qui ont plus ou moins trouvé des réponses positives.

Je me félicite pour les 170 articles écrits avec passion, engagement. 

J’ai fait le bilan de cette première année d’activité et j’ai pris de bonnes résolutions :

  • M’améliorer afin de vous fournir des contenus de qualité

  • Vous faire découvrir davantage les pépites littéraires d’Afrique ( lire c’est voyager n’est-ce pas ? ) 

  • Ouvrir une nouvelle rubrique d’ici juillet (Laquelle ? Suspense 😀 )

  • Lire moins et me mettre sérieusement à la correction de mes 3 romans 

  • Continuer à sortir les femmes célibataires du dépit

  • Etre plus productive niveau écriture 

  • Faire vivre Chimères de verre dont le format numérique est à 1,99 euros depuis quelques jours

  • …. (projet secret n°1)

  • ….. (projet secret n°2)

  • …… (projet secret n°3)

 

Je suis infiniment reconnaissante à mon Créateur, source de mon inspiration. 

Je tiens à vous dire merci , vous les abonnés de la 1ère heure, de la 4000ème heure, de la dernière heure. Merci d’avoir attaché de l’importance à mes écrits. 

Tous ensemble, souhaitons un heureux blogniversaire à graceminlibe !!!

 

graceminlibe

Je célébrerai comme il se doit cette première année. Je prévois des concours avec une tasse magique Chimères de verre et des livres à gagner.

Je compte sur vous Julie, Manuella, Yasmine, Anne-Ju, Magali, Cyriac  pour être de bons jurys. 🙂

Le premier concours débutera vendredi !!!!

 En attendant, quels sont vos vœux pour graceminlibe ? Avez-vous des suggestions à  proposer ? Je vous lis. 

 

 

Je vous embrasse tous,

Affectueusement,

Grâce Minlibé.

Ps : Une vidéo retrace le parcours du blog. Vous pouvez la voir ici. J’aimerais bien savoir comment vous la trouvez. 

Publié dans Psyché

La 26ème étape de mon voyage sur terre

Coucou les amis ! J’espère que vous passez une belle journée dominicale. Je fête un événement spécial, une date qui a marqué mon entrée dans le monde : mon anniversaire.

Quel âge j’ai ?

Impossible de vous dire mon âge, il change tout le temps. » Alphonse Allais

anniversaire
(c) Sacha Light

Cet anniversaire compte beaucoup pour moi parce que je le célèbre avec ma famille. Je ne l’avais pas fait pendant 10 années consécutives.  

J’ai  reçu de jolis mots de la part de mes frères, neveux et amis, je les partage avec vous.

Ma nièce de 8 ans m’a dit : Joyeux anniversaire maman ! Je t’embrasse très fort. Ton sourire me fait penser au soleil, tes yeux me font penser aux nuages.

Ma sœur aînée  m’a dit : Une bougie de plus sur un gâteau, un printemps de plus dans une vie, un peu de soleil dans l’âme, un jour qui sort de l’ordinaire, mille sourires, joies et sentiments liés en une merveilleuse joie du cœur.
Que ce nouvel anniversaire apporte du bonheur, de la santé et de la joie en quantité ! Puisse la vie t’être douce et combler ton cœur de tout ce qu’il désir Non seulement aujourd’hui mais chaque jour de l’année.

J’aurais voulu t’offrir la lune, le tonnerre, le soleil, la mer et toutes les planètes de la terre, J’aurais voulu des mots extraordinaires, des poèmes en cascade et des rivières, Mais je n’ai que ces mots éphémères pour te souhaiter une belle journée pleine de surprises et de cadeaux! Si l’eau était des bisous, je te donnerais la mer…Si une planète était un câlin je te donnerais l’univers…Si un nuage représentait l’amour je te donnerais le ciel…Toi tu n’as pas besoin de me donner quelque chose, Car tu m’as offert le plus beau des cadeaux Soeurette : Ta réussite…
Encore une fois, Happy Birthday, Tanti Auguri, Joyeux anniversaire, Sorella Mia!!!

Ta Grande Sœur qui t’aime tellement…

J’aimerais en ce jour anniversaire de ta naissance, ma maman chérie, t’offrir un bouquet de fleurs parfumées ou un gâteau délicieux mais tu sais, cela ne serait qu’un plaisir éphémère.

C’est pourquoi, je préfère t’offrir mon cœur car mon amour pour toi maman Béné ne mourra jamais.

Belle,

Élégante,

Noble,

Émergente,

Douce,

Intelligente,

Calme,

Tendre,

Envoûtante,

Tu es l’une des personnes pour qui DIEU aimerait prolonger la date de la fin du monde.

Je  souhaite alors qu’il t’offre

la sagesse, la gentillesse, la richesse,

la longévité, la prospérité, la bonté

En un mot, tout ce que ton cœur désire.

L’année 2015 a été  éprouvante pour moi. Ça n’a pas été facile de faire la promotion de mon recueil de poèmes et de trouver mon 1er emploi.  J’ai eu de gros moments de doute, de tristesse, de découragement. J’ai eu envie d’abandonner mais j’ai la chance  d’avoir des amis qui me soutiennent et croient en mon potentiel.

L’année 2015 n’a pas été facile mais elle m’a apporté une leçon : s’accrocher à ses rêves  et résister peu importe les circonstances.

Pour cette nouvelle année, je veux passer à l’étape supérieure dans tous les domaines de ma vie, du professionnel en passant par le spirituel.

Cette année, je désire être rafraîchie et vivre davantage.

Cette année, j’irai au-delà de mes limites. Je veux que cette nouvelle année ne ressemble à aucune autre, je veux qu’elle soit exceptionnelle et je ferai ce qu’il faut pour que cela se réalise.

Je vous partage quelques citations sur l’anniversaire qui m’ont fait sourire.

« L’âge, c’est juste un chiffre. Il n’a aucune espère d’importance, sauf si tu es une bouteille de vin. » Joan Collins

“Chaque année, j’ai un an de moins que l’année d’après. Dieu sait comment ça va finir.” Tony Duvert

 » Il y a toujours quelque chose en nous que l’âge ne mûrit pas. » Bossuet

« Nous avons tous deux vies et la deuxième commence lorsque nous nous rendons compte que nous n’en avons qu’une. » Confucius

« Tout âge porte ses fruits, il faut savoir les cueillir. » Raymond Radiguet

Quels sont vos souhaits pour moi ? J’ai hâte de vous lire.

Publié dans Ma poésie

Heureux anniversaire Chimères de verre

Grâce Minlibé

10 Décembre 2014: un mail, une confirmation, un rêve devenu réalité, une publication : Chimères de verre accessible au public.

Je me rappelle encore de l’état euphorique dans lequel j’étais après ma première publication sur la page Facebook du livre, ma première communication auprès de mes amis et connaissances…

10 Décembre 2015 : Premier anniversaire de ma vie d’auteure encore inconnue. Il y a eu des hauts et des bas. De la foi et des doutes, des instants de découragement et des instants de motivation.

Chimères de verre n’est pas encore au niveau où il devrait être mais je suis infiniment reconnaissante pour le chemin qu’il a parcouru et ses succès.

La poésie n’est pas le genre préféré des lecteurs mais je ne l’abandonnerai pas pour autant. Je ne veux pas ce qui marche, je ferai marcher ce que je veux. 😀

Grand merci à tous ceux qui ont pris plaisir à découvrir ma plume, pris la peine de lire le recueil malgré le fait qu’ils ne soient pas trop portés vers la poésie.

Grand merci à Mipat, AGS, Johnny, JYCOL, Mankan, Hervé, Didier, Fleuratte, Stéphanie B.E, Sue, Annessy, Marie-Jocelyne, Serge K., Tahi C, Mlk Fn, Marie-Dominique, Taman et tous ceux qui les imitent en participant à la promotion de l’oeuvre.

Je souhaite à Chimères de verre de ne cesser de grandir, d’avoir des millions de lecteurs, d’inspirer des poètes en devenir et d’être le premier d’une importante bibliographie.

Et vous, que souhaitez-vous à Chimères de verre ?

Ps 1: J’ai réalisé une petite vidéo pour marquer le coup, pour la voir, cliquez ici

Ps 2: Envie de participer à la promotion de Chimères de verre ? Cliquez ici

Ps 3: Le programme de réjouissance s’étalera du 17 Janvier au 09 décembre 2016. Restez connectés !!!!! 😉

Chimères de verre fête un an

Publié dans Histoires, Vingt-trois

L’accusé de réception

Grâce Minlibé

Vingt-trois – Chapitre 1

«C’est pas vrai! Je vais arriver en retard!» Dis-je en replaçant le moule dans le four. Je n’ai pas encore peigné ma tignasse et ce cake salé n’est pas encore cuit! C’était pourtant marqué sur la recette qu’il ne fallait que 45 minutes de cuisson!
Je parcours la fiche, vérifie que le thermostat est bien à 6. J’ai respecté la recette à la lettre, pourquoi ça met donc autant de temps à cuire?

Un brin d’inquiétude me fait plisser le front. Je ne peux pas rater ce gâteau. Meg compte sur moi, le cake est la seule entrée qu’elle propose pour son dîner d’anniversaire et s’il n’est pas bon et bah, elle est dans la merde! J’aurais dû m’y prendre un peu à l’avance mais bon je voulais un gâteau tout chaud, moi! Il ne me reste plus qu’à augmenter le thermostat, si le gâteau cuit en moins de 20 mn je me ferai un plaisir de faire une suggestion à marmiton.

Un quart d’heure plus tard, j’ai l’impression d’avoir gagné une épreuve décisive de MasterChef quand je porte un bout de gâteau à ma bouche. L’entrée de Meg est assurée!

J’enfile un chemisier blanc, une jupe bleu marine, j’hésite entre mettre des accessoires blancs, bleu marine ou d’une autre couleur. Je fais sortir une pièce de monnaie puis je me rends compte que ça ne sera pas facile de jouer à pile ou face puisque j’ai 3 choix. Allez, Karlise, dépêche! On est samedi et le tram il n’y en a pas toutes les 2 minutes.

En attendant l’arrivée du tram en direction de François Mitterand, je me fais une rapide mise en beauté, rien de bien raffiné, juste du gloss et une légère touche de fard à paupières. Oui, je peux faire mieux mais bon à quoi ça va servir? A rien, strictement à rien. Je ne me fais jamais remarquer par les hommes qui me plaisent même quand je ressemble à une barbie alors…

Je reçois un message de Meg au moment où le tram est à l’approche. Elle espère que je suis en route et que j’ai respecté le dress code. Bien sûr que je l’ai respecté, il ne me reste plus que le sac à dos pour ressembler à une studieuse lycéenne de Mamie Faitai. Pensé-je en soupirant.

Non mais quelle idée de faire habiller ses invités de cette manière? Oui c’est vrai, elle nous invite à célébrer le 7ème anniversaire de sa rencontre avec Dan, rencontre qui s’est effectuée à la fin d’une journée de cours (elle était au Lycée Mamie Faitai de Bingerville et lui au Lycée Garçons de Bingerville) mais je n’étais pas là quand ça s’est passé et les autres invités non plus. Pourquoi nous faire subir ces tenues?
Mon Dieu, qu’est-ce que ça aurait donné s’ils s’étaient rencontrés au primaire?

Je remue la tête et elle se fige quand mon regard croise le sien. Mes mains tremblent, mes lèvres suivent le mouvement.

Il est là… Me suit-il ou est-ce moi qui suis toujours à sa recherche?
Il a ce sourire empreint de tristesse et d’impuissance qu’il avait quand il a… Oh non! Je ne veux pas me rappeler. Je ne veux pas y penser, pas aujourd’hui…

Je me précipite hors du tram dès qu’il stationne à l’arrêt Michelet-Sciences, je m’éloigne de lui encore une fois…

Devant la porte de Meg, je respire pleinement avant de faire un pas du côté gauche. C’est un petit rituel que j’ai pour prendre de la distance, laisser ma peur sur le côté.

«Vis autrement Karlise, concentre-toi sur le présent.»

Meg vient m’ouvrir après ma deuxième sonnerie. Elle est toute rayonnante, elle a la joie singulière des grands événements, ceux qu’on n’attendait pas et qui ne se présentent à nous qu’une fois.

– Joyeux anniversaire de rencontre Maguéééééééé. Dis-je en lui tendant le gâteau
– Je te rappelle que j’ai un autre prénom et un surnom très raffiné aussi.
– Mais c’est Marguerite que je préfère. Il te va si bien! Dis-je un sourire ironique flottant sur les lèvres.
– Je prends le gâteau, toi, tu peux rentrer chez toi. Fait-elle faussement vexée.
– C’est vraiment une injustice qu’une jeune femme aussi belle que toi puisse s’appeler ainsi.
– Arrête sinon tu vas vraiment rentrer chez toi.

Je lui tire la langue. Ça y est, je suis ancrée bien le présent, je ne pense plus à ce qui s’est passé dans le tram. J’entre dans son coquet studio en esquissant quelques pas de danse. Au cas où on pourrait oublier, la musique diffusée par les enceintes nous rappelle le sentiment que nous célébrons ce soir.

J’ai à peine le temps de ranger ma veste dans sa penderie qu’elle me tire vers le coin cuisine. Je sors des verres lorsqu’on sonne à la porte.

– Ça doit être Dan et ses amis. Va ouvrir s’il te plaît. Je vais sortir quand ils seront installés. Je vais faire une entrée digne d’une reine. Tous les yeux seront braqués sur moi. Allez! Fais vite!

Marguerite Elsa Gnahoré et ses scénarii!! J’accueille avec le sourire Dan, Omar, Athara (la copine d’Omar), Aaron et Samuel.

Le regard plein de désir de Dan quand Meg nous rejoint fait naître une once de jalousie en moi. Meg n’est pas un top model, elle est habillée simplement mais elle a cette touche d’élégance que donne l’assurance d’être aimée…

Ils s’embrassent chastement puis Meg reproche à Samuel de n’avoir pas respecté le «dress code», il devait s’habiller en kaki ou en marron mais pas en bleu et blanc. Un rire général retentit dans la salle quand il nous dit que dans son lycée l’uniforme était unique: bleu blanc aussi bien pour les filles que pour les garçons.

Assise entre Athara et Aaron, je ne m’ennuie absolument pas. Leur simplicité et leur sens de l’humour parviendraient à dérider la femme la plus acariâtre.

Je trouvais un peu débile de fêter son anniversaire de rencontre avec ses amis mais j’avoue que ça me fait du bien d’être là. Je fais de nouvelles rencontres et mes papilles gustatives découvrent de nouvelles saveurs. Le poisson au four de Meg est exquis!
S’il n’y avait qu’elle et Dan, je me serais servie plus de 3 fois.

– On a fini de manger, on a un peu discuté. On peut quitter le registre de chanson très romantique et avoir des chansons plus dynamiques? Lance Omar
– On arrêtera la section romantique après une série de zouk! S’exclame Aaron. Karlise, j’ai décelé dans ta gestuelle une certaine aptitude pour ce type de danse. Tu veux bien qu’on danse ensemble?

Il me le dit avec une lueur assez déstabilisante dans le regard. Merde! J’espère qu’il ne va pas en profiter pour me susurrer des mots doux à l’oreille et m’annoncer avec entrain que je l’intéresse!

J’ai bien fait de ne pas me maquiller ce soir, j’aurais gaspillé fond de teint et mascara. Pfft!! Pourquoi je n’attire jamais les jolis mecs?

Bon, Aaron n’est pas moche mais ce n’est pas mon genre. Je n’ai pas à lever la tête pour croiser son regard et il est un peu trapu. Omar est mon genre mais il est très casé, Samuel n’est pas mal mais il a l’air d’être attiré par Léa, l’amie de fac de Meg qui nous a rejoints au début de l’apéritif.

Je m’imagine dans les bras de Fally Ipupa quand je débute mon premier slow avec Aaron, ça me permet de savourer le moment.
A la fin du 2ème slow, Dan, Omar et Samuel vont au balcon pour fumer, Meg discute avec les filles et moi, je suis avec Aaron qui s’intéresse de plus en plus à ma vie.
Pitié! On est là pour un anniversaire de rencontre pas pour préparer un futur anniversaire de rencontre.

La fatigue se lit sur les visages aux environs de trois heures, il n’y a plus de tram à cette heure-ci alors Aaron est chargé de raccompagner Léa et Samuel de me raccompagner. Aaron est un peu déçu mais ce n’est pas de ma faute si je suis plus sur le chemin de Samuel que sur le sien.

Avant de partir, je remets un petit présent à Meg et le juron qu’elle me lance n’est pas très décent à décrire.
– Tu veux me faire culpabiliser, c’est ça? Dit-elle en regardant la première de couverture du livre: 10 raisons d’être chaste jusqu’au mariage
– Non, je veux juste te remettre sur le droit chemin. Il n’est jamais trop tard pour bien faire.
– Tu es une vraie tarée.
– Mais tu m’aimes comme ça.

Elle me sourit avant de me prendre dans ses bras. Je lui fais un gros bisou avant de lui dire de prendre bien soin d’elle et de sa relation avec Dan.

Samuel et moi rejoignons sa voiture en silence. Un silence qui se prolonge dans l’habitacle. Nous suivons la route du tram 2 en direction du nord. Il a les yeux fixés sur la route et moi aussi. Je sursaute presque quand il me demande si je suis à l’école centrale comme Meg.

– Non, j’ai fait la fac de droit et je suis en stage de fin d’études dans un cabinet de recrutement.
– Elle est courageuse, Meg. Je n’aurais jamais pensé à faire un doctorat.
– Moi non plus.
– Et vous vous connaissez comment?

Pourquoi je souris? Parce que ça me fait plaisir qu’il engage la discussion! Je lui raconte donc que Meg était un peu comme ma grande sœur à l’internat au Lycée mamie faitai, qu’elle m’a encouragée à poursuivre mes études supérieures en France et qu’elle a été comme ma tutrice dans cette ville où je ne connaissais qu’elle.

Au fil de notre discussion, j’apprends qu’il réside à Rouen, est à Nantes et précisément à Carquefou en visite à un oncle et repart demain dans l’après-midi.

– Voilà, la demoiselle est bien arrivée.
– Merci beaucoup. Dis-je en lui adressant un sourire timide.
– De rien. Enchanté de t’avoir rencontrée.
– Pareil. Rentre bien. Dis-je en ouvrant la portière.

Il attend que je referme la porte de ma résidence avant de démarrer.

***

Deux semaines s’écoulent après le dîner. Un soir, en rentrant du stage, je découvre un avis de passage du facteur. J’ai reçu un recommandé avec avis de réception. Vu l’heure d’ouverture de la poste, je ne pourrai le retirer qu’à la pause de midi.

Le lendemain à midi et quart, je tiens une lettre dans mes mains qui a pour expéditeur un certain Sekongo Tiefigué. Je l’ouvre sans tarder et j’éclate d’un rire nerveux après lecture.

“Dans la vie, tout est signe.”
“Quand on veut une chose, tout l’Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve.”
“Personne ne peut fuir son cœur. C’est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu’il dit.”
Karlise Tié, est-ce que tu veux m’épouser?

Je regarde autour de moi histoire de repérer la caméra cachée, quelques clients entrent dans la Poste, me regardent bizarrement mais je n’en ai cure. Je cherche cette foutue caméra, c’est sûr et certain que c’est un traquenard.

Je commence à avoir mal au cou à force de promener mon regard à la recherche de cette foutue caméra. Non mais c’est qui ce débile qui ose me faire une farce pareille?