Publié dans Panaché

Sunshine blogger/liebster award, 6e award de blogueuse

sunshine blogger award

Merci à ma copine Yasmine pour la nomination au sunshine blogger award. Il s’agit d’un tag entre blogueurs. Un blogueur répond à 11 questions qui lui ont été posées, et désigne ensuite 11 autres blogueurs en les invitant à répondre à 11 questions. 

Rien de bien différent par rapport au liebster award. Du coup, je l’ai combiné avec le Liebster award auquel Marion & Lauren du blog allmenmustreadblog m’ont nominée. Une belle surprise, merci les ladies ! Par contre, vu que j’ai déjà raconté plein de choses sur moi aux Dragon’s Loyalty Award, au BOOK FANGIRLING AWARD, et mon 1er Liebster Award, je ne vais répondre qu’aux questions. Ne m’en voulez pas les filles 😀

 

liebster award

Les questions de Yasmine

1. Ton premier article ?

L’alpha, mon billet de présentation.

 

2. Comment trouves-tu l’inspiration qui permet de démarquer ton blog des autres ?

Euh… Je ne sais quoi répondre. 

8

 

3. Ton outil blogging indispensable?

WordPress, ça compte ? 😀 Je n’utilise pas assez d’outils. Je ne suis pas une super blogueuse. Pour jouer le jeu, je dirais BLOGGIF. Je l’ai souvent utilisé pour mes montages.

 

4. Si ton blog était un film ou une chanson ?

 

5. Ton groupe Facebook favori?

Férus de livres. 

 

6. Quel est le plus grand défaut d’une blogueuse selon toi?

Le narcissisme.

 

7. Ton plus beau souvenir en tant que blogueuse.

Le jour où j’ai atteint 1000 vues. Je pensais que ça n’arriverait jamais. 

8. Ton sac à main c’est foutoir ou organisation?

Ça dépend. Le sac noir que j’utilise bien souvent est un foutoir. Les autres sacs c’est organisation. 

9. Es-tu potins à la pause café?

Absolument pas. 

10. Si tu pouvais dire Fu** à quelqu’un qui n’a pas cru en toi ou F**tout court?

Fuck à l’impérialisme occidental et aux chefs d’état africains qui pactisent avec eux.

11. Quel serait ton job idéal ?

Écrivain. ❤ ❤

 

liebster-awards

Les questions de Marion & Lauren

 

1. Pourquoi / Comment as-tu choisi ce nom pour ton blog ?

Ce blog contient mes notes de lecture, mes revues de voyage, mes expériences personnelles. Je publie souvent mes notes d’écriture. Je partage de temps en temps mes réflexions. Les notes de Grâce M. sonnaient comme une évidence pour le nom du blog. 

 

2. Quel est le tout premier livre que tu as chroniqué ?

Ce que le jour doit à la nuit de Yasmina Khadra.

Résultat de recherche d'images pour "ce que le jour doit à la nuit livre"

3. Tu ne peux lire qu’un genre littéraire pour le reste de ta vie. Quel est-il ?

Oh ! Elle est cruelle cette question. 

Je ne lirai que le roman.

 

4. Quel est ton premier coup de cœur littéraire ?

Hansel et Gretel.

 

5. Pour les adaptations ciné / séries des bouquins ou pas ?

Pour. On ne les apprécie pas parce qu’ils s’éloignent souvent du bouquin mais n’oublions pas que ce sont des adaptations, c’est plutôt normal. Une adaptation peut-être libre ou fidèle à l’œuvre. J’apprécie parce que les adaptations permettent de voir le livre sous un autre angle.

6. L’endroit où tu préfères lire.

Dans mon lit. 

 

7. De quel livre / univers voudrais-tu être le héros ?

J’aimerais bien être une héroïne dans l’univers des MARVEL.

Côté livre, j’aimerais bien être Amaka dans Lagos Lady.

 

8. Si tu écrivais un livre, de quoi parlerait-il ?

J’ai écrit deux livres et ils parlent de la vie d’une femme. Je continuerai à écrire sur les tranches de vies des femmes. 

 

9. Arrives-tu à laisser un livre inachevé ou poursuis-tu ta lecture malgré tout ?

Je poursuis ma lecture malgré tout mais un livre m’a fait pécher. La tueuse de Guy des Cars. Je l’ai abandonnée en 2016 ou en 2017, je ne sais plus. 😀 Je l’achèverai cette année, in sha Allah.   

 

10. Ton rêve le plus fou.

Obtenir le PRIX NOBEL DE LITTERATURE.

 

11. Cite une autre passion que la lecture.

Le football ! J’espère cette année que la ligue des champions sera remportée par un autre club que le Real Madrid et que l’un de mes pays favoris (Uruguay- Brésil -Allemagne- Nigéria- Sénégal) remporte la Coupe du Monde. 😀

Je vous invite d’ailleurs à suivre Troll Football sur Facebook. Ils sont trop marrants.

 

Je nomine les 11 derniers abonnés au blog. En espérant que cela nous aide à faire plus ample connaissance :

  1. Univers parallèles de Millina
  2. Une toulousaine en Alsace
  3. Revanbane45
  4. Les histoires d’Amelia
  5. Lorraine Jeanne
  6. Cyril D. D. Nzeugang
  7. Tristhenya
  8. Une trentenaire célibataire
  9. jesusmapassion510680492
  10. djenyngando
  11. Les Chroniques De Cartcha

 

Et ça me ferait trop plaisir que vous répondiez aux questions en commentaire même si vous n’êtes pas nominés.

Excellente semaine les amis ! Profitez de la vie. 

GM signature

Publicités
Publié dans Panaché

SPARKLE BLOG AWARD : un peu de blabla, beaucoup de moi

Coucou mon joli monde ! J’espère que votre semaine a bien débuté. 
Savez-vous quels chiffres  j’aimerais bien voir afficher sur l’horloge de mon ordinateur aujourd’hui ?

Résultat de recherche d'images pour

J’ai hâte de rentrer chez moi pour pouvoir continuer ma lecture entamée ce week-end et dormir. 

Il me reste 6 heures 30 à patienter euh non à travailler plutôt.

Bref, recentrons-nous sur le sujet du jour. J’ai été invitée par ma copine Ma vie, mes humeurs à répondre au SPARKLE BLOG AWARD.

sparkle award. Groupe blogueuses et youtubeuses qui déchirent
Il a été créé dans le cadre d’un nouveau groupe Facebook Les blogueuses et youtubeuses qui déchirent. Je réponds à une série de questions puis je nomine à mon tour.
pexels-photo-280257.jpeg

Ton premier réflexe le matin ?

Vérifier que je ne me suis pas réveillée en avance. 😀 
 
pexels-photo-261577.jpeg

 Depuis quand et pourquoi as-tu commencé ton blog ?

Depuis mai 2015. J’ai créé ce blog en période de chômage et il m’a permis d’utiliser mon temps d’une autre façon. Un coach en développement personnel m’avait proposé de créer un blog pour encourager les femmes qui se morfondent dans leur célibat étant donné que je m’éclate dans cette saison de la vie. 😀

 
 pexels-photo-247772.jpeg

Qui est la personne qui t’inspire le plus et pourquoi ?

Question difficile. Si on reste dans le domaine du blogging, je dirai Graine de moutarde. 

C’est une blogueuse chrétienne dont les articles me parlent beaucoup. Elle m’inspire à toujours partager ce que le Père a mis en moi sur mon blog spirituel. Il faudrait d’ailleurs que je sois plus régulière ce deuxième trimestre.

Lequel de tes articles préfères-tu et pourquoi ?

J’en préfère plusieurs. Comment choisir ? Allez, je dirai Savez-vous ce qui se passe quand on s’aime ? parce que le message de cet article est extrêmement puissant. Chaque femme devrait l’imprimer en elle. 
noire et célib
 

En quoi peux-tu dire qu’un ou plusieurs de tes articles ont eu un impact sur tes lecteurs ?

Ceux de la catégorie Célibat ont changé la perception du célibat dans mon entourage. Ils ont encouragé des femmes à s’affirmer et à entrer dans la solitude positive. Mes premiers articles ont eu d’excellents retours. J’ai reçu d’excellents témoignages lorsque j’ai offert mon ebook spécial célibat.
 

 Veux-tu faire de ton blog un projet un projet pro ?

Non. Il faut du temps et de l’énergie pour le faire et ces deux facteurs me manquent. Je vais peut-être faire un site professionnel d’auteur quand j’aurai un peu plus de poids dans la sphère littéraire africaine. 😀

 

Tu peux faire 3 vœux lesquels ?

  1. Devenir un best-seller international
  2. Avoir une communauté engagée qui réagit à chaque publication d’article.
  3. Aller au Cap-Vert.
 

  • Si tu étais un personnage imaginaire, tu choisirais qui ?

J’aimerais bien être Shuri, être une AS en technologie, une femme d’action. 

Résultat de recherche d'images pour

  • Quel film, série ou chanson définirait le mieux ton blog ?
 Le blog permettant la détente, l’évasion, ce smooth jazz le définirait le mieux. 

Et pour clore ce nouvel award, mes 3 nominations.

  • A l’horizon des mots (Blog littéraire) : l’une des chroniqueuses littéraires qui m’a bluffée par la qualité de ses critiques littéraires. 
  • Cœur d’encre (Blog littéraire) : la fofolle blogueuse. J’apprécie la pointe d’humour dans ses articles. 
  • Graine de moutarde (Spiritualité) : une chroniqueuse humble qui est concentrée sur son but.

Je vous invite à votre tour à participer à ce nouvel award et n’hésitez pas à adhérer au groupe.

 

Bonne semaine !

GM signature

 

Publié dans Panaché

Recommandations lecture de quatre blogueurs littéraires africains

Cet article est né à la suite d’un échange avec La minute des patates cultivées. 

Elle m’a demandé des recommandations d’auteurs africains qui me paraissaient immanquables et que l’on pouvait trouver en France.  Avec grande joie, je lui ai cité :

Chimamanda Ngozi Adichie – Chigozie Obioma  – Leye AdenleAlain Mabanckou – Calixthe Beyala – Hemley Boum 

Nous avons discuté sur le manque de visibilité de la littérature africaine en France. Je lui ai dit que les écrivains africains ne sont aidés ni par leurs éditeurs, ni par les distributeurs en France mais les lecteurs français curieux pouvaient changer la donne. 

Je vous prépare un article 10 romans africains à lire avant de mourir mais je dois d’abord lire une quinzaine de romans africains avant d’établir cette liste. Ils ne sont pas encore disponibles dans les librairies abidjanaises et c’est un triste constat. Il y a les derniers romans de la rentrée littéraire en France mais pas les livres africains que je cherche. 😦

Avant d’établir cette liste de folie, j’ai demandé à quatre blogueurs littéraires africains incontournables de m’indiquer 5 livres (2 bonus pour certains) de littérature africaine à lire absolument. Si vous voulez des références en littérature africaine, je vous recommande chaudement de suivre :

Ce que j’ai dans la tête

Les chroniques de Tchonté 

Chez Gangeous 

La calebasse des livres

 

Je les suis pour leur passion pour le livre, la qualité de leur culture littéraire, leur engagement pour la promotion de la littérature africaine.

 


Résultat de recherche d'images pour "la calebasse des livres"

La calebasse à livres vous recommande

Le roi de Kahel de Tierno Monénembo

Fils du chaos de Moussa Konaté

Amkoullel, l’enfant peul de Amadou Hampate Bah

Une si longue lettre de Mariame Bah

Le monde s’effondre de Chinua Achebe

Terre aride d’ Elieshi Lema

Lézardes de Beata Umubyeyi-Mairesse

 

livres africains a lire avant de mourir

 

 

 

 


Résultat de recherche d'images pour "les chroniques de tchonté"

Les chroniques de Tchonté vous recommande

Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie

Purple Hibiscus de Chimamanda Ngozi Adichie

Half of a yellow sun de Chimamanda Ngozi Adichie

Debout-payé de Gauz

Les frasques d’Ebinto d’Amadou Koné

 

livres africains a lire avant de mourir

 


Gangoueus

Chez Gangeous vous recommande

Le monde s’effondre de Chinua Achebe

Les cancrelats de Tchicaya U Tam’Si

Blues pour Élise de Léonora Miano

La carte d’identité de Jean Marie Adiaffi

Le collier de paille de Khadi Hane

 

lire les africains


Ce que j’ai dans la tête vous recommande

 

Il te faut partir à l’aube de Wole Soyinka

No home de Yaa Gyasi

Lagos Lady de Leye Adenle

Les gardiens du temple de Cheikh Hamidou Kane

Allah n’est pas obligé & Quand on refuse, on dit non de Ahmadou Kourouma

Douceurs du bercail de A. Sow Fall

Un chant écarlate de Mariama Bâ

 

afrique en livre


Pour en savoir plus sur les livres cités, vous n’avez qu’à cliquer sur les titres.

No home, Blues pour Elise et Le collier de paille me tentent beaucoup. Et vous ?

Excellente semaine !

 

fleur v1

 

Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Du chocolat amer servi par Laura Esquivel

Excellent mois de février à tous, je vous souhaite de belles découvertes littéraires.

Mon challenge « littérature sud-américaine » continue. Je reviens au Mexique avec Laura Esquivel.

Résultat de recherche d'images pour "chocolat amer"

Dans le Mexique du début du siècle, en pleine tempête révolutionnaire, Tita, éperdument éprise de Pedro, brave les interdits pour vivre une impossible passion. À cette intrigue empruntée à la littérature sentimentale, Laura Esquivel mêle des recettes de cuisine. Car Tita possède d’étranges talents culinaires : ses cailles aux pétales de roses ont un effet aphrodisiaque, ses gâteaux un pouvoir destructeur. L’amour de la vie est exalté dans ces pages d’un style joyeux et tendre, dont le réalisme magique renvoie aux grandes œuvres de la littérature latino-américaine. Chocolat amer, adapté en film sous le titre Les épices de la passion, s’est vendu à plus de quatre millions d’exemplaires dans le monde.

 

l'Afrique écrit

12 recettes gourmandes à souhait pour chaque mois de l’année. J’ai été au début un peu déboussolée, ayant eu l’impression que l’histoire ne se déroulait que sur une année.

Tita, notre héroïne, est une experte en cuisine. Qu’est-ce qu’elle m’a fait saliver avec ses différents plats comme le « mole » de dindon aux amandes et au sésame, son bouillon de queue de bœuf et ses gâteaux ! Quelques-unes de ses recettes ont d’ailleurs un côté aphrodisiaque. J’ai ri de cet effet sur les personnes qui dégustaient ses repas.

Chaque recette introduit un morceau de l’histoire de Tita. Benjamine d’une fratrie féminine, elle se voit attribuer de force un rôle par sa mère autoritaire : s’occuper de cette dernière jusqu’à sa mort. C’est un métier à plein temps, une fonction exclusive. Tita ne pourra donc jamais se marier. Elle doit se consacrer à sa mère. Quelle tradition familiale aberrante !

Comme Tita, on s’insurge contre cette mère égoïste. Comme Tita, on finit par capituler. On plaint cette jeune fille qui ne pourra pas vivre son amour. On partage la soupe de sa colère, sa tristesse. Mélange amer !

Quel supplice de voir chaque jour l’amour de sa vie et ne pas pouvoir le toucher ! On espère voir défaire cette stupide coutume mais elle a été gravée dans le roc.

 

Observant longuement les formes délicates de la figurine, Tita songeait combien il était aisé de désirer des choses durant l’enfance. Rien n’est impossible alors. Quand on grandit, on comprend qu’on ne peut pas avoir envie de tout, que certains désirs sont interdits, coupables. Indécents. 

 

On aurait aimé que Tita naisse d’une autre mère. Mamá Elena n’a pas l’air d’aimer sa fille. Intransigeante, elle ne lui montre aucun signe d’affection.

Tita noie sa solitude dans la cuisine. Cuisiner devient un moyen d’expression d’amour entre son bien-aimé et elle. Il met dans les compliments qu’il lui adresse tout l’amour qu’il ressent pour elle. Tita s’acharne à cuisiner encore mieux, invente de nouvelles recettes afin de bénéficier davantage de ses marques d’amour.

On se remet à sourire lorsqu’apparaît le médecin John Brown. Il aide Tita à tenir tête à sa mère. C’est un homme en or. J’ai eu un coup de cœur pour ce personnage. J’ai apprécié sa gentillesse, sa loyauté, son amour pur envers Tita. Je pensais qu’ils vieilliraient ensemble mais l’auteure a déjoué mes plans.

J’ai apprécié les retournements de situation, la plume poétique de l’auteure, ses touches d’humour et manifestations paranormales, ses astuces de grand-mère et analogies de la cuisine et l’amour. 

Elle tourna la tête et ses yeux croisèrent ceux de Pedro. Elle comprit parfaitement à cet instant ce que devait ressentir la pâte d’un beignet au contact de l’huile bouillante.

 

Tita sut dans sa propre chair pourquoi le contact avec le feu altère les éléments, pourquoi une poitrine qui n’est pas passée par le feu de l’amour est une poitrine inerte, une boule de pâte sans utilité.

 

Ses flashforward m’ont par contre un peu perdue. 

Chocolat amer c’est la lutte d’une femme pour faire cesser une tradition qui n’a aucun sens et vivre la vie qu’elle a choisie. C’est une tendre élégie qui exalte l’amour frustré, déçu et interdit. Il évoque les relations mère-fille parfois compliquées, les rivalités fraternelles.

C’est un roman à mettre dans les mains des passionnées d’amour et de cuisine.

 

signature coeur graceminlibe

Publié dans Panaché

C’est le 1er janvier 2018! On balance tout!

Bonne et Heureuse année les amis ! Je suis tellement contente d’être encore en vie et vous ? 😀

Que 2018 soit pour chacun de vous une excellente année.

J’ai envie de vous partager plein de choses sur le dernier mois de 2017 alors je passe par le C’est le 1er, je balance tout !

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

1) Top & Flop

J’ai lu huit œuvres en décembre :

 

Je n’ai pas eu de flop. Mon top est :

BUTOR

 

 

2) CHRONIQUES D’AILLEURS

En 2018, l’une de mes résolutions est de lire plus de romans de la littérature sud-américaine et asiatique.

A l’horizon des mots avec sa plume merveilleuse m’a donné un titre à lire Pedro Paramo 

Ce qu’il y a de terrible, et d’infiniment puissant avec cette histoire, c’est qu’elle m’a donné l’impression de pouvoir être lue à l’envers, dans le désordre, tant sa construction se rapproche d’un enfermement qui nous condamne à ce livre sans clé ni issue. On pénètre dans un monde aux confins poreux, à la fois intérieur, singulièrement personnel mais également lointain, presque exotique. C’est une expérience hors du commun, dont je crains de ne pas pouvoir te décrire l’essence avec précision tant il me semble falloir la vivre pour en ressentir l’unicité.

 

3) AILLEURS SUR LE WEB

 

L’un de mes personnages de roman est brésilien alors je m’intéresse ces temps-ci à tout ce qui touche ce pays.

Yannie m’a fait découvrir Rio de Janeiro, une ville que j’aimerais bien visiter avant mes 35 ans.

 

J’hésite beaucoup dans l’écriture de ma nouvelle romance. J’ai une forte envie d’écrire cette histoire et aussi l’envie de convaincre les non adeptes de la romance, du coup je me mets beaucoup de pression. Je procrastine, attends le bon moment. Cet article et la citation de Sefi Atta m’ont fait beaucoup de bien.

You do not need attention to write. All you need is passion for your work and an overwhelming desire to tell a story you genuinely care about. Readers can sense your sincerity and it separates you from the pretenders. – Sefi Atta

Before we continue, allow us to say this – Thank you so much Sefi Atta for this brilliant quote ! 

You do not need any attention or validation from anybody. When the passion for what you do is present, it will invigorate you to keep on writing and to tell that story or to tell the stories embedded deep within you even when you get discouraged, which you will sometimes get as a writer. It is important that you do not let go of your passion and your desire. As a matter of fact, let it consume you totally.

D’autres citations trouvées sur le même blog  qui m’ont boostée :

Don’t talk about writing. Don’t whine about writing. Don’t spend all your time obsessing over who wins what award. Write. And then edit. And edit again. Put in the work. Put in the time. Don’t try to get published too early. Don’t focus on making money or receiving praise, focus on been the best writer you can be.
Nnedi Okorafor, Author of Lagoon

 

“A writer who waits for ideal conditions under which to work will die without putting a word on paper” – E.B White

 

4) Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

J’ai participé à l’action sociale de mon association. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer ici.

Mon 1er roman Tristesse au paradis a été publié et j’ai fait mes premières dédicaces ! C’est que du bonheur les amis.

Impression

 

Cette année a été excellente pour le blog. J’ai largement dépassé les objectifs que je m’étais fixé. Grand merci à chacun de vous pour l’intérêt porté à ce que je fais. 

Excellente semaine !

fleur v1

Publié dans Panaché

LES NOMINES AUX COMPTANT POUR RIEN AWARDS (CPRA)

Mes amis, mon premier roman et deuxième ouvrage est disponible en librairie ! Hier, je l’ai touché et c’était indescriptible mais ce n’est pas le sujet de cet article. 

received_1566804217337121

Les Comptant Pour Rien Awards est une cérémonie initiée par l’auteur du blog BOOK ADDICT, TV SHOWS DEVOURER. 

C’est une remise de prix culturels à l’image du Prix Nobel, Pulitzer, Grammy’s ou autres machins dans le genre. Sauf qu’ici, il n’y a aucun prix à gagner et que la cérémonie est complètement virtuelle.

Le principe est simple, l’hôte organise son petit « événement » en un article et sélectionne cinq nominés dans chacune des catégories qu’il aura choisies puis lance la cérémonie. Pour ajouter du fun, les autres pourront voter pour leurs préférés en commentaire, mais évidemment, seul l’hôte aura la possibilité de trancher, c’est le principe. On laissera une période de sept jours pour les votes et ensuite dans un nouvel article, on dévoilera les vainqueurs et bim !

 

J’ai décidé de participer et de vous y associer. Mon vote comptera pour 50% et le votre pour 50% également. Vous inscrirez vos nominés en commentaire. 

Place aux choses sérieuses ! Je vous laisse découvrir les nominés dans les différentes catégories.

** Interlude**

 

 

LITTÉRATURE 

  • MEILLEUR ROMAN CONTEMPORAIN

meilleur roman contemporain

Terre Ceinte

Maman a un amant

Petit pays

Butor

Terra Incognita

 

 

  • MEILLEUR ROMAN FÉMININ

meilleur roman féminin

La tresse

Cueilleuse de thé

Les lettres de Rose

Le meilleur reste à venir

Latitudes féminines

 

  • MEILLEUR THRILLER/ ROMAN POLICIER

meilleur thriller CPRA

Lagos Lady

Le Chuchoteur

S’il vous plaît, sauvez-moi

Les enfants du cap

Dans l’antre du loup

 

  • MEILLEUR ROMAN HISTORIQUE

meilleur roman historique CPRA

Au revoir là-haut

Damoclès

Allah n’est pas obligé

Le grand masque a menti

Le sel de nos larmes

 

  • LA PLUS BELLE HISTOIRE D’AMOUR

la plus belle histoire damour

Et puis un jour

Dark Company

Vaudace, Tome II

Une bouteille à la mer

Everything Everything

 

  • COUP DE CŒUR DE L’ANNÉE

coup de coeur de l annee CPRA

Les pêcheurs

Entre chiens et loups, Tome I

Damoclès

Ça va être ta fête

Voyageuse

 

  • L’AUTEUR DE L’ANNÉE

auteurs de l année CPRA

Chigozie Obioma

Leïla Marmelade

Mohamed Mbougar Sarr

Iman Eyitayo

Vincent de Longueville

 

  • MEILLEUR RÉCIT DE GRACE MINLIBE

 

meilleur récit de grace minlibé CPRA

La rêveuse

Je t’avais choisie entre plusieurs

Tout ce qui brille

Octobre rose

L’habituée du banc de touche

 

BLOG & RÉSEAUX

  • BLOG COUP DE CŒUR

blog coup de coeur CPRA

A l’horizon des mots (Blog littéraire)

Alec à la Bibliothèque (Blog littéraire)

Graine de moutarde (Spiritualité)

Les Motordus d’Anne Ju (Blog littéraire)

Le libre penseur  (Réflexions sur le célibat)

 

 

 

  • BILLET DE BLOG PRÉFÉRÉ

billet de blog préféré CPRA

Voyage à Dakar

Ma bibliothèque de rêve

Huit raisons d’être une célibataire épanouie

Tag Cinema

Tout ce qui brille

 

Les votes sont ouverts et ce jusqu’au 22 décembre 2017. Rendez-vous le 26 décembre pour l’annonce des résultats ! Je compte vraiment sur votre participation active. Invitez vos amis à participer. Plus on est de fous, plus on rit !

 

fleur v1

Publié dans Panaché

C’est le 1er, je balance tout – épisode 3

Happy New Month les amis ! C’est l’heure du c’est le 1er, je balance tout, un rendez-vous littéraire initié par le blog Allez vous faire liredans l’optique d’une entraide féconde entre blogueurs.

Le principe ? Quatre trucs à balancer !

  1. Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.
  2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
  3. Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
  4. Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier.

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

 

J’ai lu 4 romans en Octobre : Damoclès Au revoir là-haut Parlez-moi d’amour ! et Dark Company. Obligations professionnelles et familiales ne m’ont pas permis d’en lire plus.

 

1- TOP ET FLOP

Je n’ai pas eu de flop. Parlez-moi d’amour n’était pas mal, j’ai beaucoup apprécié Dark Company et Au revoir là-haut mais mon top est Damoclès.

Couverture Damoclès

Un premier tome dont j’attends la suite avec impatience. 

 

2- CHRONIQUES LITTÉRAIRES D’AILLEURS

J’ai décidé de ne plus lire le genre érotique que je trouvais un peu trop explicite mais je suis bien tentée de m’y remettre après le retour de lecture d’Essie Kelly sur Première nuit – Une anthologie du désir

L’ouvrage est une invitation à découvrir au détour d’intrigues bien menées l’ivresse étourdissante de l’excitation.
Il ne s’agit pas ici de ne parler que de sexualité mais de voyager dans l’intimité des personnages en découvrant leurs mœurs, leurs habitudes, leurs vies.

 

J’ai aussi découvert Intérieur Nuit.

 

C’est un gros coup de cœur du blog les petites chroniques. Elle dit :

J’ai adoré me plonger dans cette histoire ! Si de prime abord, ce thriller peut effrayer vu son nombre de pages (plus de 800), il se révèle très vite être addictif. On s’interroge en effet très vite à  l’instar de Mc Grath et de ses acolytes sur ce que cache Stanislas Cordova. Pourquoi vit-il reclus depuis aussi longtemps  ? Comment réussit-il à faire des films aussi terrifiants ? Qu’a t-il fait à sa fille ? Car le personnage fascine ses contemporains mais aussi le lecteur qui s’interroge sur sa part de responsabilité dans la mort tragique d’Ashley.

 

J’ai découvert le mindmapping grâce à BettyRose.

Le mindmapping (cartographie mentale en français) est un graphique qui permet d’organiser ses idées, des tâches, des mots, des concepts de façon intuitive sur un sujet central.

Image associée

 

Qu’est-ce que tu ferais si tu n’avais pas peur ? Elise y répond dans un article sur la toile de Nectar.

 

La mode et moi, ça fait deux mais il m’arrive de temps en temps de m’y intéresser. J’ai adoré l’un des articles de Marine. Elle nous présente les 10 commandements pour être tendance cet hiver 

10 commandements mode hiver

 

On peut ne pas aimer la poésie mais devant un tel talent on s’émerveille, on s’incline. Savourez ce texte    de Stevy Opong

 

 

Je suis néo-féministe. Je n’adhère pas à la définition du féminisme au 21e siècle, ce féminisme radical. Je suis ravie de savoir que Marguerite Yourcenar partage mon avis.

 

Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier ?

Je me suis mis moins de pression dans la rédaction des chroniques. L’essentiel n’est pas de publier 3 articles par semaine mais de présenter des articles de qualité.

J’ai enfin terminé les corrections de mon 1er roman. L’éditeur fera son possible pour qu’il soit publié en décembre. Décidément toutes mes naissances littéraires se font dans le mois de la nativité. Si c’est pas un signe du ciel ça 😀

J’ai aussi donné mon avis sur la compassion géographique. Ça m’a fait du bien d’écrire ma colère.

Ce mois a été excellent pour le blog. J’ai battu le record de vues et de visiteurs mensuels. Plus de 11600 vues et plus de 6000 visiteurs. C’est petit pour certains blogs mais pour moi c’est énorme ! 

Grand merci à vous pour l’intérêt que vous portez à ce que je fais.

Je vous souhaite une excellente journée. Je vais profiter de ce jour férié pour lire et avancer dans la rédaction de mes chroniques. 

GM signature

 

Publié dans Panaché

Sept péchés capitaux d’une blogueuse littéraire 5e partie

Alec est une blogueuse découverte grâce au Throwback Thursday Livresque si mes souvenirs sont bons. Elle n’hésite pas à laisser une trace de ses passages sur mon blog. Curieuse, j’ai voulu en savoir un peu plus sur son rapport à la lecture mais pas que…

 

Image associée

Alec, parle-nous de la relation que tu as avec les livres 

Fusionnelle, presque charnelle. J’aime l’objet livre : le toucher, le sentir, apprécier la texture du papier, la beauté de la couverture, et j’en emporte toujours un partout avec moi ! C’est une nécessité !

 

Résultat de recherche d'images pour "best of the best"

L’un de tes articles qu’il faut absolument lire ?

De toutes tes questions c’est la plus compliquée ! Je dirais celui sur « La vérité sur l’affaire Québert ». C’est un livre que j’ai adoré et détesté en même temps, l’article n’a du coup pas été facile à écrire mais je suis contente du résultat, ce qui est assez rare pour être souligné !

 


avarice

Quel est le livre le moins cher de ta bibliothèque ?

A une époque je lisais beaucoup de livres à 10 francs (oui, j’ai commencé mes études supérieures avant l’arrivée de l’Euro!), je pense que ce doit être ceux-là ! J’y ai d’ailleurs fait de belles découvertes (Zola, Maupassant, Balzac, la collection éditait beaucoup de classiques).

 


Aucun texte alternatif disponible.

Quel livre as-tu dévoré ?

Il y en a eu beaucoup ! Donc je vais me concentrer sur mes lectures les plus récentes, et c’est « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » de Harper Lee, que j’ai adoré !

 

Résultat de recherche d'images pour "Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur"

 


paresse

Quel livre as-tu mis du temps à lire ?

Babayaga de Toby Barlow m’a vraiment déçue parce que je trouvais l’idée géniale mais parasité par une histoire annexe. Résultat j’ai mis un temps infini à le lire et il m’a déclenché une panne de lecture. Ce sont généralement les livres qui ne m’emballent pas que je mets le plus de temps à lire.

Résultat de recherche d'images pour "Babayaga de Toby Barlow"


 sexy sex babe wink horny GIF

Quel livre érotique t’as marquée ?

Ah ben figure-toi que je n’en ai jamais lu ! C’est un genre littéraire qui ne m’attire pas, du coup je ne me suis jamais penchée dessus.


envie

Quel livre te fait envie en ce moment ?

Parle-t-on de ceux qui m’attendent gentiment dans ma bibliothèque et me regardent tristement quand je passe devant eux ? Ou bien de ceux que j’ai envie d’acheter ? Allez je me concentre sur ceux qui m’attendent … J’ai très envie de lire American Gods de Neil Gaiman.

 

Résultat de recherche d'images pour "American Gods de Neil Gaiman."


Image associée

Quel personnage as-tu trouvé orgueilleux ?

C’est une question que je trouve plus difficile qu’elle n’en a l’air. Spontanément je pense à M. Darcy, mais est-ce vraiment de l’orgueil ? N’est-ce pas plutôt un mélange de timidité et du produit de son éducation ?  Du coup je vais choisir Lorimer Black, le héros d’Armadillo de William Boyd, si orgueilleux de sa réussite qu’il en oublie ses racines.

 


Résultat de recherche d'images pour "colère"

Quel livre t’a mise en colère ?

La vérité sur l’affaire Harry Québert de Joël Dicker, que je trouvais génial par certains aspects et qui me désespérait à d’autres moments. Un livre me met rarement en colère pour son histoire. Ce qui me met en colère, c’est lorsque l’auteur tient une super histoire et la gâche. Babayaga m’a fait le même effet d’ailleurs.

 

Résultat de recherche d'images pour "La vérité sur l’affaire Québert alec à la bibliothèque"


Quel est selon toi la meilleure idée pour qu’il y ait moins de célibataires sur terre ?

Je crois que nous sommes dans une époque de consommation effrénée et de zapping. On ne prend plus le temps de réparer les choses. Dès que ça ne va pas, on change. Et il me semble qu’il en est de même dans les relations de couple. Pourtant, une relation de couple ne peut être constante. Il faut réapprendre à réparer les relations pour les renforcer et surmonter les aléas de la vie.

 

Quelle est la destination idéale de voyage pour toi ?

J’adorerais visiter l’Islande, les pays scandinaves et la Nouvelle-Zélande, mais ma destination idéale, c’est l’Ecosse ! C’est un pays que j’affectionne tout particulièrement, au point d’avoir envisagé d’y vivre.

Un film que tu recommanderais avec la plus vive énergie ?

Le dictateur de Charlie Chaplin, sans hésiter. Le discours final me fait pleurer à chaque fois et malgré le temps il ne se démode pas.

Résultat de recherche d'images pour "Le dictateur de Charlie Chaplin"

Quelle chanson écoutes-tu régulièrement en ce moment ?

Believer de Imagine Dragons dont les paroles me touchent particulièrement.

 

Tu dois faire un choix entre une glace saveur vanille et Chimères de verre que choisis-tu ?

Chimères de verre bien sûr ! C’est mon côté aventurière qui parle, et à côté d’un nom pareil, la glace vanille paraît un peu fade !

 

Je te donne un mot : érotisme. Peux-tu écrire un petit récit sur le sujet ? 

La nudité s’expose, s’étale, impudique et commerciale. Exposition de corps nus, chosification de l’être, consumation de la beauté dans le consumérisme. Je regrette le temps de l’érotisme discret, le charme qu’il y a à dévoiler sans montrer. Un parfum qui se révèle au détour d’un rapprochement inopiné, la dentelle d’un bas sous l’ourlet d’une jupe, un frôlement, le souffle d’un mot doux. L’érotisme est pour moi du domaine des sensations, ces moments impalpables qui te laissent avec ce drôle de chatouillis au creux du ventre. Si la société est hyper sexualisée, elle est aussi dés-érotisée, brouillant ainsi les codes de nos parades amoureuses.  

 

Y a-il un fait divers qui a particulièrement attiré ton attention ces dernier jours ?

La litanie des attentats qui ne s’arrête pas : Las Vegas, Mogadiscio pour ne citer que les plus récents. Le plus terrible, au-delà du sentiment d’injustice et d’impuissance, au-delà des récupérations politiques et de la propagande, c’est d’une part que collectivement nous nous habituons à la barbarie, y voyant une fatalité. La lassitude nous envahit, la tristesse est redondante. J’ai l’impression que nous nous habituons à « vivre avec » alors que c’est intolérable.

D’autre part, et c’est peut-être le pire, il y a cette espèce de « gradation » de la gravité d’un attentat imposée par les médias qui est juste insupportable. Elle peut se résumer à deux questions « Où ?» et « Y a-t-il des victimes françaises ? » (je prends le cas de la France mais ça m’a l’air d’être la même chose dans les autres pays occidentaux). Ces deux questions sont justes répugnantes, car elles reviennent implicitement à dire que certains attentats sont plus importants que d’autres. Si c’est en France, en Europe, aux Etats-Unis, les médias disent que c’est insupportable. Si il y a des français parmi les victimes, c’est doublement insupportable. Quelle est cette échelle de valeur ? Cela revient intrinsèquement à exclure les 2/3 de l’humanité ! Pourquoi un attentat survenant dans un autre pays que ceux précédemment cités serait moins grave ? Et en quoi des victimes qui ne sont pas françaises seraient-elles moins des victimes ?

Notre fraternité sélective, notre compassion à échelle variable, nous prive d’une part d’humanité.

Y a-t-il une question que tu aurais aimé que je te pose ? Tu peux y répondre ?

Oui ! J’aurais bien aimé que tu me demandes de me définir en une phrase. Je pense que je t’aurais répondu : Je suis gourmande de vivre !

 

Merci Alec !

On se donne rendez-vous en décembre pour de nouvelles découvertes, les amis ?

GM signature

Publié dans Panaché

Sept péchés capitaux d’une blogueuse, 4e partie

C’est l’heure de notre rendez-vous dominical les sept péchés capitaux d’une blogueuse. Je vous remercie d’avoir bien accueilli ce rendez-vous. Aujourd’hui, je reçois Coeur d’encre, l’une de mes plus belles rencontres virtuelles dans l’univers du blog. J’apprécie beaucoup son grain de folie. Plus d’un an qu’elle est abonnée à mon blog, elle n’hésite pas à laisser une trace visible de son passage en laissant des commentaires.

J’ai voulu en savoir plus sur ses 7 péchés capitaux en lecture. Elle n’a pas hésité à se confier…

Résultat de recherche d'images pour "livres"

Cœur d’encre, parle-nous de la relation que tu as avec les livres

Je dirais qu’ils ont toujours été omniprésents ^^ Ma maman adorait me lire des histoires, et aujourd’hui encore je me balade toujours avec un bouquin avec moi, même si je ne dois pas lire ; si je n’en ai pas, j’ai l’impression d’être incomplète. 

Résultat de recherche d'images pour "the best"

L’un de tes articles qu’il faut absolument lire ?

Là tout de suite, je dirais celui que j’ai fait sur le film The Crow que j’ai vraiment adoré, ce film rentre dans mon top 3 sans le moindre problème et je meurs d’envie de le faire partager à la terre entière XD 


avarice

Quel est le livre le moins cher dans ta bibliothèque ?
Matériellement parlant, les livres qu’on m’a offerts, mais ils restent chers à mes yeux parce que ce sont des cadeaux 
Et du coup, celui auquel j’attache le moins de valeur serait, sans hésiter, Twilight. J’ai beaucoup aimé les Âmes Vagabondes, mais Twilight ne passe toujours pas… 

 


Aucun texte alternatif disponible.

Quel livre as-tu dévoré ?
Il y en a tellement ^^ Mais mon top du top, c’est Cendorine et les Dragons : je l’empruntais systématiquement à la bibliothèque quand j’étais petite, ça faisait beaucoup rire les bibliothécaires d’ailleurs ! J’ai dû le lire des dizaines de fois, je pourrai vous le réciter, et bien entendu, je le recommande chaudement.

 

Résultat de recherche d'images pour "cendorine et les dragons"


paresse
Quel livre as-tu mis du temps à lire ?
Je dirais La peau de chagrin de Balzac, quand j’étais au collège : la prof nous avait parlé du film, le résumé me plaisait bien, mais c’est tout le problème d’aborder une oeuvre complexe sans en avoir les clés ni la maturité pour bien la comprendre : le résultat c’est que maintenant j’ai toujours une petite appréhension quand on me demande de lire ou d’étudier du Balzac ><

 

Résultat de recherche d'images pour "La peau de chagrin"


 sexy sex babe wink horny GIF
Quel livre érotique t’a marquée ?

Les Enfants de la Terre ! Ce n’est pas classé comme un livre (une série en fait) érotique, mais je maintiens la réponse : idem, lecture du collège, je l’avais pris totalement au hasard… et comment vous dire que aujourd’hui encore je n’ai jamais lu de scènes d’ébats plus détaillées que celles de cette série ^^’ 

Résultat de recherche d'images pour "les enfants de la terre"


envie
Quel livre te fait envie en ce moment ?
Un livre surtout, que je n’arrive à trouver nulle part, donc j’en profite pour vous implorer à genoux si vous pouvez m’aider ^^ Il s’agit du tome 3 de la trilogie Dark Shadows de Lara Parker. J’ai adoré le film qu’en a fait Tim Burton, et j’ai pu trouver facilement les 2 premiers tomes. Le troisième est aussi dur à trouver qu’une tête d’épingle dans une grange… Frustration / 20 ! 

 


orgueil
Quel personnage as-tu trouvé orgueilleux ?

Mr. Darcy est la réponse qui me vient tout de suite à l’esprit, en bonne fan de Jane Austen que je suis ^^ Mais je pense aussi à mes cours de littérature, et sans hésiter, Rousseau ! Ca a beau faire partie de l’originalité de sa démarche, grands dieux qu’est-ce qu’il s’écoute parler O.o 


colère
Quel livre t’a mise en colère ?

Joyland, de Stephen King. J’adore cet auteur, je ne saurais que trop vous conseiller Cujo. J’ai sauté sur Joyland à sa sortie, le résumé était très flatteur et promettait tout ce que j’aime… et je crois que l’éditeur n’a définitivement pas lu le livre en écrivant ce résumé. Des clowns ? Nenni. Une fête foraine angoissante ? Pfeuh ! Un train fantôme hanté ? Vaguement. Le livre est très bien, mais ce résumé mensonger m’a donné envie de descendre en flamme un refuge de chatons. 


Résultat de recherche d'images pour "joyland"


Quelle est selon toi la meilleure idée pour qu’il y ait moins de célibataires sur terre ?
Communication et empathie u.u Il faut savoir parler, écouter, et comprendre. 

 

Résultat de recherche d'images pour "voyage"

Quelle est la destination idéale de voyage pour toi ?
Argh trop dur >< Mais je me souviens toujours avec bonheur de Wigtown, le village du livre écossais, ma plus belle découverte à l’étranger, un lieu où je me suis sentie comme dans un rêve ! 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "film"

Un film que tu recommanderais avec la plus vive énergie ?
J’ai déjà parlé de The Crow, alors cette fois-ci je vous propose Cloud Atlas, lui aussi dans mon top 3. Un film assez dense, mais qui mérite amplement qu’on le regarde avec attention pour les 6 histoires qui le composent (et qui déchirent mémé avec l’eau du bain), les détails à repérer, les acteurs qui ont fait un travail incroyable, et la conclusion vraiment magnifique u.u 

 

Quelle chanson écoutes-tu régulièrement en ce moment ?
Freaks de The Hawk in Paris

Je te donne un mot : parfum. Peux-tu écrire un petit récit déjanté sur le sujet comme tu le fais si bien ? 
Au fond d’un enchevêtrement de rues sombres, de murs fissurés et de réverbères cassés, il y a une petite boutique. Une parfumerie. Mais vous ne la trouverez certainement pas en vous fiant à vos yeux… Voyez les choses en face, vous aurez l’air d’un touriste et vous vous ferez détrousser comme une donzelle en détresse. Non, pour la trouver, c’est bien plus simple : fiez-vous à votre nez. Tous les jours les effluves de la parfumerie embaument dans tout le quartier, s’infiltrent dans le sol et remontent le long des cheminées. Il faut humer les odeurs, jusqu’à déceler celle qui les supplante toutes. On ne peut pas la manquer. Et vos pas vous mèneront directement à cette boutique, car pour une parfumerie c’est la meilleure carte de visite qui soit. Là-bas, vous trouverez tous les parfums qu’on puisse imaginer : celui de la grande maison vieille et poussiéreuse de vos vacances, celui des jours d’été passés dans le hamac, celui des livres jaunis par l’âge ou au contraire frais imprimés, celui du linge fraîchement lavé, celui de l’île d’Avalon, même le parfum de votre âme sœur que vous ne connaissez pas encore. Ces parfums n’ont pas de prix. Vous les prenez à vos risques et périls. Certaines effluves ont des tourbillons, si puissants et si violents, que votre âme n’y résiste pas. Bien des gens se sont perdus dans le parfum de leurs rêves, au point de le boire comme Platon a bu la cigüe. Et vous ? Quel est votre parfum ? 
Y a t-il une question que tu aurais aimé que je te pose ? Tu peux y répondre ?
Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? La réponse, vous vous en doutez, c’est tarte aux mirabelles u.u
C’est tout pour le moment ! A très bientôt pour une nouvelle découverte. 
signature coeur graceminlibe
Publié dans Panaché

Sept péchés capitaux d’une blogueuse, 3e partie

Zélie est une blogueuse que j’ai découverte lors de mes recherches de blogueurs pour faire une chronique sur Chimères de verre. Depuis la publication de sa chronique, elle est une fidèle habituée du blog, n’hésite pas à laisser des commentaires. J’ai voulu en savoir plus sur ses péchés capitaux en lecture. 

 

Aucun texte alternatif disponible.

Zélie, parle-nous de la relation que tu as avec les livres.

J’adore les livres. J’en ai des piles partout chez moi car je n’ai pas encore la place de mettre une bibliothèque. Je ne sais pas m’en séparer alors ils restent avec moi.

Un article de toi qu’il faut absolument lire ?

J’aime poser des questions aux auteurs alors je vous invite à aller consulter n’importe quelle interview sur le blog.


avarice

Quel est le livre le moins cher dans ta bibliothèque ?

Aucune idée. J’ai la chance d’en recevoir certains en service presse alors j’imagine que ce serait ceux-là. J’en trouve également lors des brocantes à des prix minimes.

 


Aucun texte alternatif disponible.

Quel livre as-tu dévoré ?

Il y a quelques années, Harry Potter. Dernièrement, j’ai dévoré la saga Outlander de Diana Gabaldon ou encore les ailes d’émeraude d’Alexiane de Lys.

Résultat de recherche d'images pour "les ailes d'émeraude"Résultat de recherche d'images pour "les ailes d'émeraude"Résultat de recherche d'images pour "les ailes d'émeraude"

 

 


paresse

Quel livre as-tu mis du temps à lire ?

Je n’ai jamais pu finir Les Hauts de Hurlevent. Mais, ce n’est pas la question. J’ai pris du temps pour lire le dernier opus de la saga de Maxime Chattam, Autre-Monde.

Résultat de recherche d'images pour "maxime chattam autre monde tome 7"


 sexy sex babe wink horny GIF

Quel livre érotique t’a marquée ?

J’ai lu 50 nuances mais je dirais que la série Calendar Girl me plaît plus.

Résultat de recherche d'images pour "calendar girl"


envie

Quel livre te fait envie en ce moment ?

J’ai envie de retrouver la collection complète de la saga les Enfants de la Terre de J.M. Auel. Je n’ai que le dernier tome en grand format. Je cherche les autres. En livre récent, par contre, j’ai hâte de pouvoir lire la suite des filles de Nightingale.

Résultat de recherche d'images pour "filles de nightingale"

 


orgueil

Quel personnage as-tu trouvé orgueilleux ?

Je dirais Darcy. Mais, c’est plutôt les personnages dont j’ai envie de mettre un coup de pied pour qu’ils avancent, qui m’énervent le plus.

 


colère

Quel livre t’a mise en colère ?

Aucun livre dans mon souvenir ne m’a mise en colère. Je ne me mets pas facilement en colère, sauf quand je n’ai pas la suite de mon livre et qu’il faut que je patiente, mais c’est de l’excitation et non de la colère.

 


 

Quelle est selon toi la meilleure idée pour qu’il y ait moins de divorce sur terre ?Moins de célibataires ?

Que chacun écoute l’autre. Tout le monde irait beaucoup mieux. Les gens sont égoïstes et ne pensent qu’à eux.

 

Quelle est la destination idéale de voyage pour toi ?

Soit l’Irlande ou l’Italie, les deux pays que j’ai déjà visités. J’aimerais y retourner.

Un film que tu recommanderais avec la plus vive énergie ?

Tous les films historiques. J’adore l’Histoire et j’en ai fait mon métier alors … ;

Je te donne un mot : papillon. Peux-tu écrire un petit récit sur le sujet ? 

Le papillon est un être si fragile que l’on a peur d’en voir un. Mes élèves ont eu une belle frayeur quand un papillon s’est invité dans la classe mais nous avons tout fait pour qu’il puisse retrouver la liberté. C’est très délicat, les couleurs sont superbes et je prends plaisir à les observer parfois. Néanmoins, je suis dans une région où il n’y en a pas beaucoup alors …

 

Merci Zélie. Bon dimanche et à très bientôt pour une nouvelle découverte, les amis. 🙂

fleur v1