Publié dans Panaché

C’est le 1er, je balance tout – épisode 3

Happy New Month les amis ! C’est l’heure du c’est le 1er, je balance tout, un rendez-vous littéraire initié par le blog Allez vous faire liredans l’optique d’une entraide féconde entre blogueurs.

Le principe ? Quatre trucs à balancer !

  1. Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.
  2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
  3. Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
  4. Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier.

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

 

J’ai lu 4 romans en Octobre : Damoclès Au revoir là-haut Parlez-moi d’amour ! et Dark Company. Obligations professionnelles et familiales ne m’ont pas permis d’en lire plus.

 

1- TOP ET FLOP

Je n’ai pas eu de flop. Parlez-moi d’amour n’était pas mal, j’ai beaucoup apprécié Dark Company et Au revoir là-haut mais mon top est Damoclès.

Couverture Damoclès

Un premier tome dont j’attends la suite avec impatience. 

 

2- CHRONIQUES LITTÉRAIRES D’AILLEURS

J’ai décidé de ne plus lire le genre érotique que je trouvais un peu trop explicite mais je suis bien tentée de m’y remettre après le retour de lecture d’Essie Kelly sur Première nuit – Une anthologie du désir

L’ouvrage est une invitation à découvrir au détour d’intrigues bien menées l’ivresse étourdissante de l’excitation.
Il ne s’agit pas ici de ne parler que de sexualité mais de voyager dans l’intimité des personnages en découvrant leurs mœurs, leurs habitudes, leurs vies.

 

J’ai aussi découvert Intérieur Nuit.

 

C’est un gros coup de cœur du blog les petites chroniques. Elle dit :

J’ai adoré me plonger dans cette histoire ! Si de prime abord, ce thriller peut effrayer vu son nombre de pages (plus de 800), il se révèle très vite être addictif. On s’interroge en effet très vite à  l’instar de Mc Grath et de ses acolytes sur ce que cache Stanislas Cordova. Pourquoi vit-il reclus depuis aussi longtemps  ? Comment réussit-il à faire des films aussi terrifiants ? Qu’a t-il fait à sa fille ? Car le personnage fascine ses contemporains mais aussi le lecteur qui s’interroge sur sa part de responsabilité dans la mort tragique d’Ashley.

 

J’ai découvert le mindmapping grâce à BettyRose.

Le mindmapping (cartographie mentale en français) est un graphique qui permet d’organiser ses idées, des tâches, des mots, des concepts de façon intuitive sur un sujet central.

Image associée

 

Qu’est-ce que tu ferais si tu n’avais pas peur ? Elise y répond dans un article sur la toile de Nectar.

 

La mode et moi, ça fait deux mais il m’arrive de temps en temps de m’y intéresser. J’ai adoré l’un des articles de Marine. Elle nous présente les 10 commandements pour être tendance cet hiver 

10 commandements mode hiver

 

On peut ne pas aimer la poésie mais devant un tel talent on s’émerveille, on s’incline. Savourez ce texte    de Stevy Opong

 

 

Je suis néo-féministe. Je n’adhère pas à la définition du féminisme au 21e siècle, ce féminisme radical. Je suis ravie de savoir que Marguerite Yourcenar partage mon avis.

 

Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier ?

Je me suis mis moins de pression dans la rédaction des chroniques. L’essentiel n’est pas de publier 3 articles par semaine mais de présenter des articles de qualité.

J’ai enfin terminé les corrections de mon 1er roman. L’éditeur fera son possible pour qu’il soit publié en décembre. Décidément toutes mes naissances littéraires se font dans le mois de la nativité. Si c’est pas un signe du ciel ça 😀

J’ai aussi donné mon avis sur la compassion géographique. Ça m’a fait du bien d’écrire ma colère.

Ce mois a été excellent pour le blog. J’ai battu le record de vues et de visiteurs mensuels. Plus de 11600 vues et plus de 6000 visiteurs. C’est petit pour certains blogs mais pour moi c’est énorme ! 

Grand merci à vous pour l’intérêt que vous portez à ce que je fais.

Je vous souhaite une excellente journée. Je vais profiter de ce jour férié pour lire et avancer dans la rédaction de mes chroniques. 

GM signature

 

Publié dans Panaché

C’est le 1er je balance tout épisode 2

Happy New Month les amis ! Que ce dernier trimestre de l’année soit joyeux !

C’est l’heure du c’est le 1er, je balance tout, un rendez-vous littéraire initié par le blog Allez vous faire liredans l’optique d’une entraide féconde entre blogueurs.

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

Le principe ? Quatre trucs à balancer !

  1. Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.
  2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
  3. Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
  4. Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier.

 

J’ai lu cinq œuvres en Septembre: Désolée, je suis attendueLes pêcheurs Le langage des fleurs Vaudace Le convoi

 

TOP ET FLOP

Je n’ai pas eu de Flop le mois dernier. Mes 3 Tops sont :

Couverture Les pêcheurs

Les pêcheurs est un excellent roman psychologique. L’auteur nous a servi une belle analyse de ses personnages : la description des états d’âme, passions, conflits psychologiques, sentiment de fraternité est réussie.

 

 

Ce tome 2 est un roman de qualité. Les personnages sont aboutis, les thèmes abordés sont travaillés, l’auteure ne survole ni les questions psychiatriques, ni celles liées au féminisme.

marijose-alie

Je l’ai lu hier et j’ai bien aimé l’univers du roman. Un roman poétique où des destins s’entremêlent, chaque personnage porte un poids qu’il devra abandonner pour vivre réellement

 

Chroniques littéraires d’ailleurs

Alyttérature m’a fait découvrir  Dans le silence des oiseaux de Kriss F. Gardaz

Quand je lis un roman policier, j’ai quelques attentes et lorsqu’elles sont toutes comblées, je le dévore littéralement. Ce fut le cas avec Dans le silence des oiseaux, puisqu’il répond à tous les critères qui me semblent nécessaires pour obtenir une intrigue aussi bonne. En effet, on suit à la fois le point de vue de l’enquêteur, celui d’une libraire qui joue un rôle particulier dans cette investigation et celui du tueur. Pourtant, même si l’on a cette impression d’être omniscient, il n’en est rien. Jusqu’aux derniers chapitres, beaucoup de détails nous sont cachés pour être dévoilés au compte-goutte à la toute fin.

 

Ju lit les mots m’a fait découvrir un livre sélectionné pour le prix des auteurs inconnus.

 

L’auteur, Errol Sabatini a un réel talent de conteur et nous embarque dans une histoire riche et tout en poésie !

Je me suis immergée entre les lignes pour n’en sortir que tard dans la nuit. Le lendemain, il me fallait bien des allumettes pour rester les yeux ouverts au boulot… Mais j’étais sur un petit nuage et ça fait du bien !

 

Ailleurs sur le WEB

J’écris en ce moment une romance et j’ai envie de me surpasser. Je ne compte pas révolutionner le genre mais faire passer un excellent moment à mes lecteurs. J’ai donc cherché sur Internet les ingrédients pour concocter une bonne romance et je suis tombée sur un article de la plume d’Améthyste.

 

240_F_99277822_tAqYymDpq8uRcsoi1f3a1slHBpxlkJRU

Les ingrédients que je trouve nécessaires pour une romance réussie. Du peps, une héroïne forte s’il-vous-plait. Les neuneu vous pouvez rester au SPA à revoir votre manucure, on vous appellera. Un personnage masculin protecteur, mystérieux et intriguant dans sa complexité mais pas trop. Torturé mais pas non plus jusqu’à en devenir égoïste et inaccessible. En résumé, des personnages charismatiques, auprès desquels on peut s’identifier.

Une psychologie développée et analyse des rapports humains qui permet de mieux nous comprendre soi-même. Qui fasse réfléchir sur de nouvelles perspectives tout en nous permettant d’évoluer. Des émotions, des péripéties, de nouvelles choses. Je veux qu’un livre me parle et me prenne aux tripes (en mal ou en bien) sinon à quoi bon lire ?

 

Voyager c’est apprendre. Cécile nous donne les 10 leçons qu’elle a apprise en Thailande

 

Le blogging est un réel investissement le blogging et parfois ça peut être lassant ou nous apporter une certaine tristesse. Yasmine du blog ma vie, mes humeurs nous donne 7 conseils pour éviter le blues de la blogueuse

 

Qu’est-ce que je raconte de beau ?

J’ai lancé la 4e box littéraire Aïkan.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, texte et plein air

hdr

Je ne me suis pas mis la pression sur la publication d’articles et je pense continuer sur cette lancée. 

J’ai construit le plan de ma nouvelle romance. 

Et vous les amis, comment s’est passé votre mois de septembre ?

 

fleur v1

Publié dans Panaché

C’est le 1er, je balance tout – épisode 1

Happy New Month les amis ! Que ce nouveau mois soit la terre de concrétisation de vos rêves et projets !

J’ai le plaisir de vous annoncer un nouveau rendez-vous sur le blog : C’est le 1er, je balance tout !

C’est le 1er, je balance tout est un rendez-vous littéraire initié par le blog Allez vous faire lire, dans l’optique d’une entraide féconde entre blogueurs.

Le principe ? Quatre trucs à balancer !

  1. Le Top & Flop de ce que vous avez lu le mois-dernier.
  2. Au moins 1 chronique d’ailleurs lue le mois dernier.
  3. Au moins 1 lien que vous avez adoré le mois dernier (hors chronique littéraire).
  4. Et enfin : ce que vous avez fait de mieux le mois dernier.

Je voulais le débuter en août mais je n’avais pas eu le temps de préparer l’article.

Ce rendez-vous combine deux rendez-vous littéraires : le bilan de lecture du mois que je n’ai jamais fait sur le blog et ma promenade de blog en blog. Vous avez deux en 1 grâce à ce nouveau rendez-vous, n’est-ce pas génial ? 😀

 

Ce mois, je comptais lire 4 œuvres mais j’ai fini par en lire 7. Mes lectures ont été très  romantiques. 

Un amour en cage par [ME, Tana, ., Adoras]

Operation séduction par [Anskey, Joëlle, Adoras .]

 

Résultat de recherche d'images pour "une bouteille à la mer livre"

 

maman a un amant

 

 

Couverture Cueilleuse de thé

 

cover les lettres de rose

 

 

Résultat de recherche d'images pour "la reine de saba marek halter"

 

 

1- A Le  FLOP de mes lectures

 

Un amour en cage par [ME, Tana, ., Adoras]

Amour en cage

 

1– B Le TOP de mes lectures

 

 

Résultat de recherche d'images pour "une bouteille à la mer livre"

Une bouteille à la mer

 

 

 

maman a un amant

Maman a un amant

 

Couverture Cueilleuse de thé

Cueilleuse de thé

 

2- Chroniques d’ailleurs lues le mois dernier

 

La bibliomaniaque a partagé 5 livres de littérature jeunesse qui plairont bien aux adultes. Si vous souhaitez ouvrir un album pour tout-petits et être ébloui, autant par les mots que par les illustrations, elle nous conseille  Éloi et le cheval de joie de Roxane Turcotte et Maxime Lacourse ainsi que La belle histoire d’une vieille chose de Louis Émond et Steve Adams.

 

Je ne connaissais pas Laura Kasischke mais ça c’était avant que Julie à mi mots vante d’une fort belle manière la qualité de sa plume et son dernier recueil de nouvelles. 

Quinze textes, publiés dans différentes revues, qui proposent une autre manière de s’immerger dans l’écriture de Laura Kasischke. Souvent, parce que les fins n’en sont pas réellement. Elles sont laissées là, à la libre interprétation du lecteur. C’est déroutant, intrigant, stimulant. 

 

3- Liens adorés hors chronique littéraire

 J’ai découvert une jeune poétesse et l’un de ses poèmes sur mon sujet favori : le célibat.

Je vous laisse découvrir quelques strophes :

Gars mignon que j’apprécie,
A finalement une petite amie.
Scénario se répétant à l’infini.
La malédiction du célibat.

Dans un bus, dans un train,
Mon regard il soutient,
Mais descend et passe son chemin.
La malédiction du célibat.

Nouveau dans un groupe il me plaît.
Je ne lui ai quasiment jamais parlé.
Il embrassa sa coéquipière sous mon nez.
La malédiction du célibat.

C’est un nouveau départ nous discutons,
Il est triste son copain a mis fin à sa relation,
Du coup il convoite l’autre mignon.
La malédiction du célibat.

Le poème en entier est à lire ici

 

Je fais régulièrement des tours chez Le Libre Penseur. J’aime beaucoup ses réflexions sur le célibat, les relations amoureuses. Sa dernière réflexion se trouve ici 

J’avais déjà écrit dans un article que l’amour est tout sauf rationnel. Je le crois encore. C’est pour cette raison que la tête a un rôle à jouer quand le cœur veut à tout prix se jeter dans les bras du premier venu.

 

 

els

La paupiette Culturelle m’a fait découvrir ce qui tourne en boucle dans ses écouteurs. Une sélection plutôt intéressante.

 

En 35 photos, THE BROKEN HEELS DIARY montre que le magenta et le fushia subliment toutes les femmes noires. Je vais refaire ma garde-robe, les amis ! 😀

 

4- Ce que je raconte de beau

La maison d’édition qui va éditer Tristesse au Paradis a commencé à travailler sur la couverture du roman. J’ai hâte de voir ce que ça va donner. 

J’ai eu une nouvelle idée de romance. Je suis hyper excitée. J’ai commencé à écrire quelques idées. J’ai hâte de voir comment l’histoire va évoluer. 

J’ai préparé avec soin les goodies de la 4e box littéraire Aïkan. Elle aura pour thème Venu d’ailleurs. Au programme des livres d’auteurs africains à découvrir comme le convoi, les pêcheurs, le tambour des larmes, Lagos Lady, No home, les maquisards.

Je suis aussi associée à un projet humanitaire. Dans quelques semaines, je vous en dirai plus.

Qu’est-ce que vous avez à balancer de votre côté ? Top, Flop, dites-moi tout. 🙂

 

fleur v1

Publié dans Panaché

Le 4e award de ma vie de blogueuse

Deuxième nomination au Liebster Award par Chris Poete Officiel et ma belle Coeur d’encre.

Celle de Chris date de plus d’un an. Je suis désolée mon cher ami. Je n’avais pas vu l’article passer ! 😦

J’aime bien faire des tours sur leurs blogs. Chez Chris, je suis l’actualité et Chez Cœur d’encre, je retrouve toujours une cuillère à soupe de folie et de bonne humeur. Merci pour ce que vous faites, les amis. 

 

Pour ceux qui l’ignorent, le but du Liebster Award est de raconter 11 choses sur soi, répondre aux 11 questions du blogueur qui vous a nominé, et poser à son tour 11 questions à 11 autres blogueurs.

J’ai déjà raconté plein de choses sur moi aux Dragon’s Loyalty Award, le  BOOK FANGIRLING AWARD, et mon 1er Liebster Award. Je ne vais donc répondre qu’aux questions.  

questions liebster awards

…. de Cœur d’encre

 

Est-ce que tu collectionnes quelque chose à part les livres (les marques-pages, les billes, les crânes de tes ennemis) ?

Les photos numériques, ça compte ? (rires)

 

Y a-t-il un poète qui te plaise en particulier, ou une citation ?

ALFRED DE MUSSET ! Il a été une grande source d’inspiration pour moi.

Il y a une citation de Bernard B. Dadié que je garde précieusement dans un coin de ma tête :

 

L’image contient peut-être : texte

 

Quel est ton dernier rêve ?

Euh… si j’avais répondu juste au réveil, j’aurais pu répondre avec exactitude. Je me souviens juste que j’avais porté une robe bleue, des espadrilles de la même couleur et je cherchais un gilet de la même couleur également. Je devais accompagner l’une de mes sœurs mais je ne sais plus où.

 

Quels sont les trois livres que tu recommanderais envers et contre tout ?

Je vous recommanderai mes gros coups de cœur :

Résultat de recherche d'images pour "ce que le jour doit à la nuit livre"

 

Résultat de recherche d'images pour "lagos lady"

 

Résultat de recherche d'images pour "purgatoire des innocents"

 

Quel film a la meilleure bande-son selon toi ?

Je peux prendre un joker ? Je ne me souviens pas des bandes-son, shame on me. 

 

Es-tu déjà allé(e) à un festival ou une convention, et si oui, qu’en as-tu pensé ?

Oh là là, tes questions sont difficiles ! La mémoire me manque mais je pense avoir participé à un festival de film quand j’étais encore en France. 

Quel est ton fond d’écran ? (rejoins-moi dans la folie des 1000 fonds d’écran et plus…)

Mon fond d’écran est la photo de mon doudou, mon neveu chéri ❤ ❤ ❤

 

Quel était ton doudou ? ^^

Il s’appelait Jacques, je l’emmenais partout avec moi même à l’église. C’était un ours brun. 

Manga, anime ou aucun des deux ? Pourquoi ?

Plutôt anime même si j’en regarde rarement. J’ai trop de livres à lire. Récemment, un collègue m’a parlé de Death Note. J’ai commencé la 1ère saison et je l’aime bien.  

 

Résultat de recherche d'images pour "death note"

 

Cite un livre qui présente une originalité qui t’a marqué (en bien ou en mal)

Babyface de Koffi Kwahulé. Il est un mélange de prose, de correspondance, de poème, de  réalité et de fiction, de journal intime et narration à la troisième personne. 

 

Et pour finir en beauté, quelle est la meilleure manière de tuer un zombie ? (créative si possible 😉 )

On lui fait boire un mélange de laxatif, de bière et de vin. Ensuite on le place au milieu d’une voie d’autoroute, deux voitures roulant à vive allure et venant en sens contraire l’aplatissent. Si ça ne marche pas, on l’expose dans le désert, la lumière du soleil finira bien par le cramer. 

 

 

Les questions de Chris

 

Quels sont les grands thèmes de votre blog ?

La lecture, l’écriture et le célibat épanoui. 

 

Pourquoi avez-vous créé votre blog ? 

Occuper mon temps libre, garder une trace de mes lectures et partager mon expérience de femme libre. Une sainte liberté s’il vous plaît 😀

 

Quel est votre rêve le plus fou ? 

Devenir Prix Nobel 😀

 

Pour un dîner en amoureux, quel serait ton cadeau le plus fou  ?

Mauvaise question pour une célibataire 😀

Je joue le jeu jusqu’au bout. Si on n’est pas encore fiancé, je  lui acheterai une belle montre. Si on est marié, je lui offrirai un dîner dans un jet privé. Dîner entre ciel et terre, c’est ouf non ?! 😀

 

Si tu étais un pays lequel serais tu ? 

L’Italie pour la variété de sa gastronomie, ses paysages, sa chaleur.

 

Si, vous étiez un trait de caractère lequel seriez vous ? 

La patience. Non, je rigole ! Je serais la rigueur.

 

Qui est votre chanteur préféré ? 

Florent Pagny !!!! ❤ ❤

 

Qu’aimez-vous dans la vie ? 

Manger, voyager, dormir, rire, lire, écrire…

 

Avez-vous des passions ?

J’adore lire, écrire, voyager.

 

Que signifie le bonheur pour vous ? 

  • Faire ce que j’aime.
  • Etre aimée, goûter à des mets délicieux, écouter de belles mélodies, voyager, être en bonne santé et ne pas avoir de soucis financiers.

 

Quel livre me recommanderiez-vous ? 

Le chuchoteur de Donato Carrisi.

 


 

En parlant d’Award, je participe à l’E-voir Blog Awards. C’est la « Coupe nationale des blogs », à l’intention des blogueurs de Côte d’Ivoire ou des blogs sur la Côte d’Ivoire, pour soutenir la production d’informations alternatives et l’expression des citoyens.

Vous pouvez voter pour mon blog littéraire en cliquant sur le lien suivant : http://eba.ci/les-notes-de-grace-m/

puis cliquez sur le bouton j’aime de Facebook. Partagez également à vos amis. Je compte sur vous, je suis loin loin dans les votes. Merci d’avance !  🙂

 

signature coeur graceminlibe

Publié dans Panaché

Errons de blog en blog #6

Hey les amis ! Je vous retrouve pour une 6e promenade de blog en blog, ça faisait longtemps, n’est-ce pas ?

Tout a commencé…

Lundi 

Nina a lu un livre qui est dans ma wishlist : No home. Elle dit :

« C’est un livre à la fois très dur et lumineux. Évidemment le sujet principal est celui de la traite des noirs. Mais l’auteure n’en fait pas un livre misérabiliste pour autant. Les personnages ne s’apitoient pas sur eux-mêmes et les femmes sont fortes. Elles tiennent leurs familles à bout de bras et tentent de s’en sortir malgré les difficultés.  La famille et l’amour sont des sujets importants. L’originalité également est de voir à quel point les choix de nos parents influencent nos propres destinées. Cette saga est passionnante et nous immerge dans l’histoire avec un grand H, à travers de nombreux points de vue et sur plusieurs siècles. On s’attache instantanément à tous ces personnages très différents. »

Mes échappées livresques a aussi lu un livre qui me fait de l’œil: En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut. C’est un coup de cœur pour elle.

Olivier Bourdeaut nous entraîne avec brio dans une danse époustouflante et enivrante. Une histoire surprenante et décalée qui déborde d’amour, de tendresse, d’humour et de fantaisie. Une merveilleuse réussite! 

Mardi

Quand vous ne lisez pas, que faites-vous ? Jess vous propose une soirée ciné avec USS Indianapolis. L’acteur principal est Nicolas Cage, un acteur que j’aime beaucoup beaucoup

Et si après ce film, vous avez encore envie d’être surpris, lisez la consultation de Pauline Perrier.

Mercredi

C’est le jour des frissons et Laurie Lucas nous le rappelle bien avec « Une femme de ménage » de Jérémy Bouquin

Un livre que je conseille à tout ceux qui aime les polars avec du surnaturel, à tout ceux qui ont le cœur bien accroché ou encore tout ceux qui n’ont rien contre le découpage de cadavres très très bien décrit (on pourrait se croire prés de Sandra dans certains moments). Petite note de fin : Attention aux éclaboussures! Et pensez à prévoir un livre plus léger après celui-ci, parce que ça décoiffe!

Jeudi

Saviez-vous que l’homme idéal existe et qu’il est québécois ? Moi, je l’ignorais jusqu’à ma découverte de la chronique du livre L’homme idéal existe, il est québécois de Diane Ducret par la voleuse de marque-pages

La plume de l’auteure est un petit bijou. J’ai ri du début à la fin. Les décors m’ont fait voyager dans un univers très cosy avec boissons chaudes, feux de cheminées, balades en traîneaux et la neige …  Ce roman m’a mis du baume au cœur et m’a fait un bien fou. Je le recommande à toutes celles qui ont rencontré « des connards » listé avec humour par notre héroïne et qui en ont souffert, mais qui au fond de leur cœur croient encore au prince charmant.

« Ne plus avoir d’idéal préconçu, ne pas demander à l’autre de me dessiner un avenir quand je ne sais pas moi-même ce que je vais y mettre, ni d’effacer mon passé, mais juste laisser un présent s’esquisser »

Vendredi

J’ai envie de découvrir l’Afrique Australe, de faire un vrai safari et le tour fait sur le blog de Mytripfab a nourri encore plus ce rêve.

Lors de notre voyage en Namibie nous avons eu la chance de réaliser un rêve d’enfant en explorant l’une des plus vastes et plus belles réserves d’Afrique Australe.

Au volant de notre 4X4, nous avons parcouru le parc National d’Etosha. Ancien marais salé asséché. Plus de 22 000 kilomètres carrés. Il abrite une faune d’une incroyable richesse : 114 espèces de mammifères et quelques 340 variétés d’oiseaux.

Vous cherchez un roman noir comme on les aime ? Culturevsnews nous propose Et ils oublieront la colère de Elsa Marpeau

Été 1944. Une femme court dans la campagne icaunaise. Elle cherche à échapper à la foule qui veut la tondre.
Été 2015. Un homme a été tué près d’un lac. La gendarme chargée de l’enquête soupçonne que son meurtre est lié à une tonte, qui a eu lieu soixante-dix ans plus tôt.
Entre aujourd’hui et hier, les destins s’entremêlent mais les protagonistes ne s’en souviennent plus – ils ont oublié la colère, les jours de liesse et la cruauté des vaincus contre ceux de leur camp, lors de la Libération. L’enquête va exhumer ce passé dont plus personne ne veut se rappeler.

Ce livre est centré sur les violences faites aux femmes lors des conflits! C’est aussi l’histoire des hontes et des vengeances du corps social qui se répètent, de l’injustice. Alternant passé et présent, l’auteur nous implique totalement dans ses recherches jusqu’au dénouement final qu’on était loin d’imaginer. Un très bon roman noir comme on les aime.

Samedi 

Journée chômée et payée. Y a mieux à faire que de rester devant un écran d’ordinateur, non ? 😛

ma balade de blog en blog

J’espère que vous avez apprécié cette tournée de blogs. A très bientôt !

PS : Merci à tous ceux qui ont pris la peine de remplir le sondage de bilan du blog. Le design du blog a pris un coup de jeune. Comment le trouvez-vous ?

signature coeur graceminlibe

Publié dans Panaché

Promenons-nous dans les blogs pendant que …

Coucou les amis ! J’ai encore fait un tour sur les blogs cette semaine. Tout a commencé…

Dimanche

Il y a des romans qu’on a adoré parce qu’ils racontent une histoire exceptionnelle, parce qu’ils nous ont fait frémir, parce qu’ils sont très bien écrits, captivants. Et puis il y a des romans qu’on a adoré, sans très bien savoir pourquoi. Le récital des anges fait partie de ceux-là.

Derrière des jeux d’enfants, derrière une rivalité entre deux familles aux modes de vie opposés, derrière un engagement politique, le sujet principal est celui d’une femme qui se cherche. Qui a cru que le mariage et la maternité ferait d’elle une femme heureuse, qui s’est trompé, et qui cherche à s’accomplir d’une autre façon. Qui veut se sentir utile, considérée, vivante. Qui veut avoir une place dans le monde.
Un sujet qui me parle, forcément, puisque bien que ce roman ce déroule au 19ème siècle, ce thème est plus que jamais d’actualité.

Lundi

J’ai appris que Les arbres voyagent la nuit . Le saviez-vous ?  😀 

Pour moi, cette lecture est une mise en scène de l’humain et de ses sentiments sous toutes les coutures possibles. J’ai aimé redécouvrir toute une palette d’émotions, et me les approprier comme si elles étaient miennes. Un roman touchant à apprécier comme il vient, même si je n’ai pas apprécié les dernières pages.

Mardi

Le sel de nos larmes , quel joli titre pour un roman.  De plus, c’est un coup de coeur d’Emi !

13442185_10153941777749818_5392922649395507218_n

L’auteure a pris le parti de traiter de faits réels, en les romançant certes. Mais sans jamais en faire trop.
Elle ne minimise pas l’horreur de cette période, elle ne l’édulcore pas non plus. Elle en parle avec des mots justes, qui prennent aux tripes, bouleversent et vous transportent.

J’adore l’alternance des points de vue. Et avec ce livre j’ai été servi. 4 points de vue différents. De personnages totalement différents. Les chapitres sont plutôt courts la plupart du temps et la lecture est de ce fait très fluide. Une fois commencé, j’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter de lire. Je voulais toujours en savoir plus.
Même si le dénouement est en partie connu, vous voulez encore rester un peu avec eux tous. Partager leurs peines, leurs découvertes, leurs choix, leurs erreurs, leurs pertes, leurs petites joies, leurs amitiés, leurs amours, leurs ruses, leurs forces, leurs faiblesses, leurs secrets… et tant d’autres choses encore!
Je me suis préparée tout le long à ce que ce soit difficile et douloureux, mais malgré cela cette lecture a tout de même été intense, traumatisante et à la fois lumineuse.
Parce que même si cette lecture est difficile, au milieu de l’Horreur, Ruta Sepetys arrive malgré tout à transmettre un message d’Espoir.

Jeudi

Il y a deux gouttes d’eau dans la mer et Deux gouttes d’eau » de Jacques Expert

Dans ce thriller, on ne tourne pas autour du pot. Dès le premier chapitre, le massacre est présenté et l’intrigue commence, en parallèle de l’introduction des personnages de la police judiciaire qui ont un caractère bien affirmé, surtout le commissaire divisionnaire Robert Laforge qui est un homme petit par la taille mais grand par l’autorité.

Ce thriller addictif est rudement efficace, il est psychologique (et j’adore ça) et il nous fait vaciller tantôt vers l’un des suspects, tantôt vers l’autre, jusqu’au bout. Même si le final était une de mes hypothèses, cela n’a pas gâché ma lecture car j’ai tout de même beaucoup douté. Jacques Expert nous mène merveilleusement bien en bateau, il déroule parfaitement les éléments et fait sombrer nos certitudes page après page.

Merci Lucette pour cette sympathique découverte.

Deux gouttes d'eau

Vendredi

Sur NaïraCulture, j’ai découvert Rita Marley

Rita Marley m’a particulièrement intrigué tout d’abord par sa peau noire très ébène. Une peau noire qui brille et qu’elle assume totalement. Etant une jeune fille noire assez concernée sur les problèmes que ma communauté peut rencontrer et en particulier sur le problème de la couleur de peau (peau noire et peau claire). Le couple de Rita et de Bob m’intriguait beaucoup du fait que Bob soit un homme métis assez charmant pour ma part et que Rita soit une femme noire. Avant comme aujourd’hui on dit souvent que les hommes noirs ou métis ne s’intéressent pas aux femmes noires. Et bien en voyant le couple de Rita et Bob je me dis que cela peut être faux.

Djihane S nous propose également une sélection de lectures idéales pour l’été, pour se détendre et passer un bon moment.

Il y a de l’amour, des intrigues addictives qui placent nos personnages dans des situations rocambolesques et c’est un plaisir de les suivre, essayant de s’en sortir. Quiproquos et préjugés sont au rendez-vous.

Il y a de l’amour, de l’humour, des rebondissements et une belle leçon de vie.

EDB - Summertime - Nitouche et Hana - couv e-book (1)

L_epouse_insaisissable__c1_large (1)

L'embarras du duc

 

je peux bien me passer de toi

Un_merci_de_trop_hd

Si vous avez aussi découvert de jolis articles cette semaine, n’hésitez pas à me refiler les liens en commentaire.  😉 

Publié dans Panaché

Errons de blog en blog #4

Montage créé avec bloggif

Contente de vous retrouver une 4ème fois pour une balade de blog en blog. Je suis allée en promenade et je ne suis pas revenue les mains vides; j’ai déniché plein de coups de cœur que je vous invite à découvrir.

Dimanche

J’ai été ravie d’apprendre que la Bande Dessinée de l’Attentat était disponible. J’ai beaucoup aimé ce roman de Yasmina Khadra. Merci Ju lit les mots pour la diffusion de cette bonne nouvelle.

Lundi

 Seulement si tu en as envie de Bruno Combes est un coup de cœur de Rose.

C’est un roman magnifique, qui dès les premières pages nous entraîne dans l’histoire de Camille pour ne plus pouvoir  lâcher le livre, avant d’avoir lu le mot fin. C’est écrit avec beaucoup de délicatesse et de douceur, j’ai beaucoup aimé la plume et le style de l’auteur.

Mardi

Que la lumière soit ! Que Justice  soit lu !

Qu’y-a-t-il de commun entre « rester vivant, les éleveurs de chèvres afghans, Bill Clinton et Kant » ?
Réponse : le philosophe Michael J. Sandel.
Professeur de philosophie à l’Université de Harvard, il excelle à interroger les questions contemporaines du droit, de la politique, de la moralité, de la liberté…
Si vous cherchez une réflexion sur la société humaine et le genre humain, butinez ce qui vous intéresse à travers les mille anecdotes et réflexions de ce livre…

Mercredi

Sandra Ganneval… J’ignorais ce nom jusqu’à ce jour. Kobo Writing Life a interviewé cette auteure et vous pouvez la lire ici.

Vendredi

Mamzelle Doc se livre à un récapitulatif de ces coups de cœur de l’année et elle le fait avec de jolis mots. 

N. Vogt Osli, Mon heure viendra

On pressent la fin dans le dernier tiers du roman mais elle reste tout de même saisissante et invite à réfléchir sur l’influence de l’enfance dans le devenir des hommes mais aussi sur tous ces petits riens du quotidien qui font déraper une vie … ou pas. Moi qui ne suis pas très adepte de science-fiction, j’ai dévoré ce livre ! Mon seul regret est que la couverture, même si elle prend tout son sens à la lecture du roman, n’est ni très jolie ni très attractive.

C.L. Marguier, Le faire ou mourir

J’ai surtout aimé que la fin soit très originale et qu’elle nous fasse toucher du doigt la fragile frontière entre l’horreur et l’espoir, frontière qui peut décider de tout un destin. Le faire ou mourir est un premier roman étonnant pour une jeune romancière, c’est un roman à la fois sensible et sombre dont l’étrange titre prend tout son sens à la fin.

S. Germain, L’Inaperçu

Dans L’Inaperçu, tout est affaire de re-construction, au sens premier du terme : que ce soit après un deuil, ou après un drame comme seule la grande Histoire sait si bien en provoquer, ou tout simplement après  les ratés de la vie, chacun des personnages est mu par une quête de son Moi profond, indispensable à re-trouver, indispensable à « réparer » pour vivre encore, coûte que coûte.

L. Christopher, Lettre à mon ravisseur

J’ai adoré ce récit qui m’a fait vibrer avec les deux protagonistes. L’auteur, Lucie Christopher, réussit le tour de force de nous plonger en quelques mots dans ce désert dont, a priori, nous lecteurs occidentaux ne connaissons pas grand chose mais dont nous ressentons presque l’écrasante chaleur. Ainsi, on se retrouve dans le même désarroi que Gemma, à devoir apprendre de manière empirique comment on (sur)vit et à surmonter nos peurs les plus enfouies. Le dispositif narratif mis en place (une longue lettre de Gemma à Ty) nous place dans le plus intime d’une relation complexe entre deux êtres seuls au monde que tout oppose et que tout relie en même temps. Lettre à mon ravisseur est un  texte organique, vibrant, qui dépeint la pire des horreurs dans le plus époustouflant des paysages.

Journée coup de cœur également  pour Hammaily avec IN THE AFTER de  DEMITRIA LUNETTA

J’ai beaucoup aimé ce livre. Non. Je l’ai même adoré ! J’ai trouvé que l’intrigue était bien menée, que la plume de l’auteure était agréable, légère et facile à lire. L’histoire est totalement addictive et on ne voit absolument pas les pages passer ! A chaque fin de chapitre je voulais commencer le suivant !

J’espère que cette promenade vous a plu. Lequel de ces livres allez-vous certainement acheter ? 

fleur v1

Publié dans Panaché

Ma 3ème balade de blog en blog

ma balade de blog en blog

Coucou les amis ! Contente de vous retrouver pour ma 3ème balade de blog en blog.

Lundi

J’ai découvert L’élite grâce à Profiteroles

Si comme moi vous avez adoré Hunger Games bien avant que le livre ne fasse un carton planétaire, ne croyez pas que L’élite est une pâle copie. Je suis entrée dans l’histoire de Cia dès les premières pages et je ne l’ai plus lâchée. Vous voulez que je vous dise ? J’ai attaqué le volume 2. Eh bien ça m’a fait le même effet. Ça fait juste froid dans le dos.

En fouillant les contenus WordPress qui parlent de célibat, je suis tombée sur Hors-norme, un article écrit par Tribulations féminines.

Mardi

Euh c’est vraiment un jour de la semaine ? J’ai complètement oublié de m’accorder une pause au boulot pour parcourir les blogs.

Mercredi

J’ai découvert le dernier coup de coeur de Alice Neverland : Dis-moi si tu souris.

l’histoire est simple, et quelque peu prévisible. Mais c’est vibrant de sincérité et de réalité. C’était beau et juste à la fois, et j’ai vraiment été la première étonnée d’être saisie à ce point par les émotions que retransmet l’auteur…

Jeudi

La fille aux livres a lu le coma des mortels de Maxime Chattam et elle a adoré.

Le personnage de Pierre est déroutant. Il nous expose le tréfonds de son âme, de ses pensées les plus nobles aux plus abjectes. Pierre dépeint notre société, le bon comme le mauvais, les défauts des hommes, leur côté sombre et égoïste. Il met des mots sur nos comportements en couple, dans le travail ou dans la vie. Et ça fait pas rêver.

Le roman commence par la fin, oui, par la fin, et on remonte le fil du temps pour comprendre l’histoire de Pierre.

Et pour le point final, un énorme coup de génie pour le jeu de piste lancé par l’auteur. Comme moi, vous allez sans doute reprendre votre livre depuis le début ( je conseille de vous munir d’un papier et d’un stylo) et le feuilleter pour obtenir La Vérité.

Et si vous voulez une petite romance contemporaine remplit d’humour et de légèreté, vous pouvez lire Ce si joli trouble de Cora Carmack

Vendredi

J’ai trouvé très intéressant l’article de Danstalumière sur le célibat épanoui

Certains pensent que le célibat a pour but le mariage ! Oui c’est un temps ou plutôt une saison dans la vie d’une personne et, il a sa spécificité mais le mariage en soi n’est en aucune façon le but de cette saison. Le mariage n’est pas non plus le but d’une vie.

Le temps du célibat n’est pas un temps juste pour rêver de mariage ou pour vivre à moitié. Rejette cette pensée que tu n’es pas complet(e) tant que tu n’es pas marié(e).

Et voilà, c’est tout pour cette semaine. J’en profite pour vous donner le nom de la gagnante du jeu-concours organisé pour les 1 an du blog.

C’est Cina qui remporte la tasse magique Chimères de verre ! Grand merci à tous ceux qui ont participé et voté.

Je lui remets sa tasse dès demain sinon elle risque d’afficher ma tête sur tous les réseaux sociaux. 😀

Bises

Publié dans Panaché

Ma deuxième balade de blog en blog

ma balade de blog en blog

Nous sommes dimanche et qu’est-ce qu’on fait le dimanche sur le blog de graceminlibe ?

On parcourt les blogs ! (standing ovation, applaudissements à n’en plus finir)

Merci pour l’accueil réservé à cette nouvelle rubrique. 

Prêts pour un deuxième voyage ? C’est parti !

Dimanche 

 J’ai lu « Seul (e) » une jolie réflexion sur le célibat sur le blog de Sexy in ze city.

Lundi 

Journée sous haute tension, besoin d’aérer l’esprit. Quoi de mieux que des univers poétiques et romanesques pour s’évader ?

Au programme, il y avait  :

  • Les enfants du Cap, un polar nourri de de toutes les magouilles immobilières vécues dans des villes comme le Cap et des risques écologiques qui en découlent chroniqué par LE DIT DES MOTS

  • AIME DIEU, un joli poème écrit par Gilles Dogbo

Ps : J’ai constaté que les blogueurs étaient très productifs le lundi.

Mardi 

J’ai lu la chronique saisissante de Une pause littéraire sur Le fils de Philipp Meyer.

De ce livre, il dit : « Le fils, véritable coup de cœur, est une incroyable épopée familiale, prenante, captivante. Les chevauchées d’Eli dans le désert happent l’attention du lecteur qui plonge dans la culture indienne tandis que l’on est touché par la force que trouve Jeanne Anne pour parvenir à s’imposer. Plus qu’une histoire familiale, Philipp Meyer dresse alors une histoire du Texas, de son indépendance à son rattachement aux États-Unis, de la guerre de Sécession à l’exploitation de la richesse de son sol. C’est aussi l’histoire d’un État conservateur, faisant la guerre aux côtés des Confédérés, qui a fait sa fortune grâce à l’élevage. L’auteur évite alors toute leçon de moralité, préférant s’attacher aux manières de penser des époques qu’il dépeint. Il le fait alors avec subtilité, nous plongeant dans les tourments de cette famille qui marque l’esprit du lecteur, tout comme ces longues chevauchées dans les Plaines. »

Mercredi

Douce Passion m’a fait découvrir The Book of Ivy d’Amy Engel. « Ça fait super plaisir de se plonger dans une lecture facile et totalement addictive. »

Jeudi

J’ai été emportée par la folie que c’est d’écrire d’Alexandra Bitouzet. 

Vendredi et Samedi 

Jours chômés 

J’espère que vous prendrez plaisir à découvrir ces blogs. On se dit à dimanche prochain ?