Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Le chœur des femmes – Martin Winckler

Couverture Le choeur des femmes

Ce livre a rejoint ma PAL fin 2017 car le résumé était alléchant. Je l’ai téléchargé sans me soucier du nombre de pages. En 2018, je l’ai mis de côté à cause de ce critère. Vous savez que je n’aime pas les pavés. 😀

A la dernière session du challenge Des gages ta Pal, la gagnante m’a choisi ce livre qui était également dans sa PAL et dont on ne lui a dit que du bien.

Les commentaires sur Livraddict étant plutôt élogieux, j’ai ignoré le nombre de pages et débuté ma lecture.

abandoned antique architecture building
Photo de Pixabay sur Pexels.com

 

J’ai découvert Jean Atwood, interne des hôpitaux et major de sa promo. Elle se destine à la chirurgie gynécologique. Elle vise un poste de chef de clinique dans le meilleur service de France. Mais on l’oblige, au préalable, à passer six mois dans une minuscule unité de « Médecine de La Femme », dirigée par un barbu mal dégrossi qui n’est même pas gynécologue, mais généraliste !

Jean est enragée. Elle ne veut pas perdre son temps à écouter des bonnes femmes épancher leur cœur et raconter leur vie.

Je ne comprends pas que des gamines se mettent à coucher si tôt ; déjà à vingt ans c’est pas une partie de plaisir, alors à quatorze !

 

Arrogante, hautaine, grossière, elle est. Elle fait souvent rire mais ses défauts trop gros m’ont agacée durant la moitié du livre. Heureusement, elle va apprendre au contact du Dr Karma à développer un caractère plus bienveillant.

Parlons donc de ce super médecin à l’écoute et au service des femmes. Il va permettre à Jean de développer les attitudes d’un vrai médecin. Militant pour le respect du corps des femmes et leurs histoires personnelles, l’écoute des patientes et la recherche de leur bien-être. Il montre du doigt toutes les violences gynécologiques faites aux femmes.

Notre boulot, ça n’est pas de lui dire que ce qu’elle ressent est « vrai », ou « faux », mais de chercher pour son bénéfice, et avec son aide, ce que ça signifie.

 

Il rappelle qu’un médecin accompagne son patient et ne doit pas s’ériger en donneur de leçons.

Dr Karma est le médecin par excellence. J’ai trouvé que c’était un peu démesuré. J’ai eu l’impression que tous les médecins étaient méchants et qu’il était le seul médecin compétent et bienveillant dans le monde.

Mais ceux qui font bien leur boulot, on n’entend jamais les femmes s’en plaindre. Le problème, c’est tous ceux qui ne le font pas. Et personnellement, je les trouve beaucoup trop nombreux.

Les thèmes abordés sont pertinents : l’éthique médicale, l’intersexualité, la violence gynécologique, le sexisme, etc… Personnellement, ce livre m’a rappelé combien l’empathie est importante et qu’il fallait apprendre à respecter les choix des autres, à écouter sans juger. Je cite le Dr Karma: “Respecter, ne veut pas dire adhérer.”

Mais j’avoue que j’ai eu du mal avec la structure narrative. Elle m’a empêchée de réellement prendre plaisir à la lecture. Il y a un mélange de genres : récit, chronique, chansons, extraits de poèmes. J’ai trouvé que le tout était mal agencé. Il y a également un trop-plein de descriptions inutiles, une redondance de chroniques qui ont accentué mon ennui.

Par ailleurs, j’ai trouvé l’histoire familiale de Jean trop mièvre.

Tous ces bémols font du chœur des femmes, une lecture mitigée pour moi. 

Avez-vous lu ce roman ? Qu’en avez-vous pensé ?

fleur v1

Publié dans Quand on est célib'

Pourquoi je n’ai pas encore rencontré Joseph, David ou Boaz?

Un article tiré du site Ijustmetme.com que j’ai trouvé intéressant. N’hésitez pas à me dire ce qu’il vous inspire et les points pour lesquels vous êtes pour ou contre.

Bonne lecture! 🙂

ijustmetme

Cet article est principalement pour les femmes célibataires chrétiennes matures.

Mature. Chrétienne. Femmes. Pourquoi? Parce que les filles pourraient s’offusquer ou ne pas comprendre, mais une mature femme chrétienne va probablement comprendre et recevoir l’information.

Le statut marital  ne définit pas une femme donc être célibataire n’est pas une maladie ou une indication de quelque chose qui ne fonctionne pas correctement chez une femme.

Le but de cet article n’est pas d’énumérer un tas de raisons qui prouvent que c’est de votre faute si vous n’êtes pas encore mariée…comme si le mariage était quelque chose que vous venez d’acheter au magasin…

OK, attaquons le but du sujet. Pourquoi nos merveilleuses sœurs chrétiennes ne peuvent pas trouver leur Boaz,  David ou Joseph ?

  1. De nombreuses femmes  chrétiennes veulent un homme qui «sait où il va»… mais les hommes de Dieu habituellement n’ont pas la moindre idée :  Réfléchissez-y un moment, parcourez la bible.  Tous les grands hommes qui ont connu une intimité avec Dieu, qu’IL a utilisés et bénis n’ont généralement pas eu un indice sur où ils allaient et (Voici la partie encore plus folle) même s’ils avaient la moindre idée, leurs vies pendant une longue période ne reflétaient pas ce que Dieu  leur avait promis. Joseph avait fait un rêve dans lequel les gens se prosternaient devant lui mais il est devenu un esclave, puis un prisonnier ; David qui a été oint pour être roi a ensuite vécu au cours des 15 prochaines années dans le désert comme un fugitif.

Ces hommes auraient difficilement trouvé une épouse aujourd’hui. Pourriez-vous l’imaginer ?

Abraham aurait appelé sa sœur Sarah de côté après le culte et lui aurait dit: « Euh, Sarah tu sais que je t’aime, n’est-ce pas? Alors, Dieu veut nous emmener quelque part… mais je ne sais pas où. Veux-tu m’épouser et venir avec moi? »

David aurait dit: « Regarde bébé… Vraiment, je veux passer le reste de ma vie à prendre soin de toi… En fait, j’ai juste été oint roi… mais je suis en fuite, le roi que je suis censé remplacer veut ma mort. « 

Ou Joseph: « Regarde Jill, Dieu m’a montré beaucoup de rêves, des gens vont s’incliner devant moi et je serai un grand leader. Mais aujourd’hui, j’ai lavé la vaisselle dans la maison de Potiphar, en fait je suis son esclave. »

Les hommes de Dieu n’ont pas toujours les détails de leur destinée. Alors arrêtez d’être à la recherche d’hommes qui ont tout compris!

Voici ce que vous devez rechercher : les hommes qui peuvent être conduits par Dieu. (Rom 08:14) Ne cherchez pas un homme qui a déjà les plans les mieux conçus. Cherchez celui qui sait comment faire pour suivre les indications du meilleur planificateur.

  1. Beaucoup de femmes abordent des relations dans la perspective:« Faible risque, haute récompense »: ce qui signifie qu’elles veulent obtenir le meilleur homme  avec le moins de risque. (Et je ne parle pas seulement des finances ici)

Elles veulent que l’homme prenne tous les risques… pour être tout à fait convaincue qu’il veut être avec elles avant qu’elles s’ouvrent et montrent qui elles sont vraiment.

Vous savez qui vous êtes… Vous agissez comme si vous êtes l’unique prix de cette équation. Cet homme ne sait rien sur votre parcours mais vous êtes devenue un détective privé pour vous assurer qu’il est assez bon pour vous. Vous êtes financièrement irresponsable, vous dépensez des pourcentages fous de vos revenus sur vos cheveux, les chaussures, les sacs mais vous voulez un homme qui sait comment gagner et économiser de l’argent. Vous n’avez pas grandi dans votre vie de foi mais vous voulez un homme qui chasse les démons, parle en langue parce que  « il est le chef de famille ».

Vous voulez le voir tel qu’il est, mais vous vous dissimulez dans des photos parfaitement filtrées sur Instagram, des extensions de cheveux,  des soutiens-gorge rembourrés, du maquillage et des couches de choses qui font qu’il est impossible de savoir qui vous êtes vraiment. Vous êtes paresseuse mais vous voulez un homme qui peut rester debout toute la nuit à travailler sur un projet.

Beaucoup de dames chrétiennes disent qu’elles ont la foi, mais elles ne l’ont pas. Elles disent qu’elles font confiance à la volonté de Dieu pour leur avenir, mais elles sont couchées. Elles placent leur confiance en un homme. Quel genre de travail il a/peut obtenir. Combien il peut gagner. Elles veulent s’assurer qu’il a la « capacité de fournir ».

Mais j’ai rencontré beaucoup de grands hommes qui n’ont pas trouvé l’emploi qu’ils ont le potentiel d’obtenir. J’ai rencontré certains qui avaient tout, mais Dieu leur a demandé de tout abandonner pour la cause de l’Évangile.

  1. Beaucoup de dames oublient que les bons chrétiens cherchent des femmes qui partagent des valeurs qui ne relèvent ni du romantisme ni du spirituel : Bien sûr  qu’il doit être romantique et partager ces valeurs spirituelles mais euh Mesdames… ces frères chrétiens recherchent les autres traits de caractère essentiel pour une vie à deux: fiabilité, économie, éthique du travail, gestion du temps, et ainsi de suite.

Une des premières choses que nous apprenons, par exemple sur Ruth était son éthique de travail. (Ruth chapitre 2). Elle savait comment  oublier ses ongles, retrousser ses manches. Elle a travaillé très dur et même quand elle a obtenu l’attention du « gars bien établi avec le cœur sensible » elle n’a pas arrêté de travailler. Elle a pris la pause qu’il lui a offerte et est retournée au travail.

Voilà comment vous gagnez le respect de l’homme… quand vous pouvez lui montrer que ce qu’il a ne définit pas qui vous êtes.

Voici la cerise sur ce gâteau. Le dévouement de Ruth au travail ne l’empêchait pas de se faire jolie et ranger (Ruth 3:3)

  1. Beaucoup de femmes pré-qualifient leurs prospects: Nous rencontrons des gens tout le temps mais nous  les pré-qualifions prématurément.  Le pire est que notre comportement envers eux devient irrespectueux et nous jetons la courtoisie par la fenêtre. Nous disons: « Si vous ne ressemblez pas au profil de mon potentiel mari, alors vous ne méritez pas ma courtoisie et le respect comme une personne »

Parfois (en fait de nombreuses fois) la personne qui peut ajouter le plus de valeur à votre vie n’a pas  le profil que nous avons en tête.

  1. De bons chrétiens connaissent leur valeur et celle que doit avoir leur femme: Ils réalisent la puissance d’impact qu’une femme a sur l’issue de leur vie et leur ministère, et ils passent plus de temps essayant de voir ce qui est sous la surface. Ils savent qu’une femme peut faire ou défaire. Ils se rendent compte que les désirs de la femme peuvent les accélérer vers la fin ou les faire dérailler. Ils se rendent compte que tandis que vous restez toujours un prix, eux aussi sont précieux aux yeux de Dieu et veulent agir comme Il le demande. Oui, ils prient pour une Ruth, mais ils sont aussi en prière contre Dalila.

  1. Beaucoup de dames chrétiennes n’ont aucun témoignage des hommes: (Ruth chapitre 2 verset 3) Boaz est revenu d’un voyage, a vu Ruth et demandé à son contremaître qui elle est et à qui elle appartient. Il a répondu et a donné un témoignage fantastique de Ruth. (Voir la réponse de Boaz Verset 11)

Voici un secret Mesdames, vous aimez un mec et essayez de le garder pour vous-même jusqu’à ce que vos copines forcent une confession? Nous les gars ne faisons pas ça. Quand vous nous intéressez, nous le disons à quelqu’un, nous demandons autour de vous… et nous demandons à nos amis masculins/mentors. Parce que nous savons qu’ils nous diront les choses telles qu’elles sont  et bien sûr ils ne vont pas répandre la nouvelle.

La vérité est que même les femmes chrétiennes peuvent être toxiques parfois quand il s’agit de la façon dont elles traitent les hommes qu’elles ne considèrent pas comme des potentiels maris. Elles oublient que quand le mari potentiel vient et s’intéresse à elles, il demandera à d’autres hommes… qui n’ont jamais communiqué avec elles, mais les ont regardées de loin et Oui certains de ceux qui ont pu avoir un intérêt pour elles, mais qu’elles ont brutalement éconduit.

  1. Beaucoup de femmes chrétiennes veulent un homme de  Proverbes 31: ce n’est pas une faute de frappe. Relisez Proverbes 31, ces qualités sont celles que beaucoup de femmes recherchent chez un homme alors qu’elles devraient être occupées à développer ces qualités.

  1. Beaucoup de dames chrétiennes veulent se marier mais ne sont pas vraiment prêtes à être conduites : elles veulent se marier avec un petit ami mais pas un mari. Elles veulent seulement un partenaire mais pas un leader. Elles disent qu’elles concéderont l’autorité à Dieu lui-même, mais dans leur cœur, elles ne sont pas disposées à être dirigées par son représentant à la maison.

  1. Beaucoup de jeunes femmes chrétiennes mariées dressent une image de conte de fées du mariage à leurs amies célibataires

Beaucoup de jeunes femmes mariées rendent un mauvais service aux femmes célibataires. Elles aiment être le centre d’attention, montrent de parfaites photos Instagram, de chers mariages glamours, de parfaites mises à jour de Facebook et ainsi de suite. Y a-t-il quelque chose de mal à cela ? Non.

Il serait juste utile que des  jeunes femmes mariées disent que le jour du mariage ne fait pas le mariage. Cela aiderait les femmes célibataires beaucoup plus si elles parlent de l’importance d’une femme de prière, une femme forte, une femme soumise (à un homme pieux) et comment, contrairement à la croyance populaire, la foi d’une épouse est une arme pour la famille et sa défense aussi bien.

Au lieu de cela, elles rendent leurs sœurs rêveuses, ces dernières attendent une histoire parfaite et un homme parfait.

Mes sœurs, Dieu a une belle histoire d’amour écrite pour vous. Regardez Les hommes à travers les yeux du Christ, ôtez votre fierté. Surtout, commencez à vous voir comme un vrai cadeau de Dieu qui peut apporter des bénédictions dans la vie de votre mari et la faveur de Dieu parce que c’est ce que vous êtes.