Publié dans Arrêt sur une oeuvre

TTL 68 : La fille volée – Franco clerc

Qui dit jeudi, dit Throwback Thursday Livresque. Cette semaine, le thème est Couverture colorée.

J’ai pensé à cette BD des éditions Harmattan.

La fille volée de Franco Clerc

Dans un Tananarive où magie noire et superstition, pègre et cabinets occultes, misère et débrouille se superposent et s’affrontent au quotidien, Vanessa s’aventure seule pour la première fois, à ses risques et périls… Récit haletant, personnages découpés au couteau, suspense et surprises : pour ce premier album, Franco Clerc restitue l’ambiance particulière des rues de la capitale malgache.

Enfant, Vanessa est arrachée à sa famille par un personnage avide de réussite et rempli d’une ambition démesurée : Guy Dera. Guy Dera protège à outrance Vanessa car de sa vie dépend son ascension sociale. Il est encore plus en alerte car des politiciens veulent causer sa perte en s’en prenant à elle.

Vanessa a envie de goûter à plus de liberté, elle aimerait être comme tous les jeunes de son âge. À la première occasion qui se présente, elle quitte le joug familial malgré le système de surveillance paternel corsé et rencontre un jeune délinquant avec qui elle s’enfuit, les hommes de son père à sa trousse.

Je suis restée sur ma faim car cette bande-dessinée de 62 pages s’achève juste au moment où elle devient très intéressante. A mon avis, faire une histoire en deux tomes dessert le 1er tome. Je ne suis pas fan des BD en noir et blanc de manière générale et ce sentiment s’est accru avec cette BD.

Par ailleurs, je n’ai pas du tout été fan des dessins que j’ai trouvés trop esquissés.

Quel livre auriez-vous proposé pour ce thème ?