Publié dans Arrêt sur une oeuvre

La Kube du romantisme entre joie et désillusion

Ce mois-ci nous vous embarquons dans le thème du romantisme avec la collection &moi, une collection 100% romance !

La Kube

 

Nous étions en février et vous savez mon attrait pour la romance, comment aurais-je pu passer à côté de cette Kube ?

J’ai donc sauté sur l’occasion et passé commande.  

img_20190401_204403

La préface

C’est ma 3e Kube et j’ai trouvé cette préface utile car elle indique les coups de cœur des libraires : trois livres sur l’Amérique des paumés. Il y a également une chronique de Page des Libraires et l’une des nouvelles libraires Kube propose une sélection de cinq romances : 

  • Dévorez Toute résistance serait futile de Jenny Colgan
  • Nos étoiles contraires de John Green
  • La Petite librairie des cœurs brisés d’Annie Darling
  • Un jour de David Nicholls
  • Carry on de Rainbow Rowell

Elle les a classées en 5 thèmes : la romance la plus improbable, la plus longue, la plus magique, la plus triste, la plus littéraire. Sauriez-vous rattacher chaque livre à un thème ?

Vous avez 5 minutes pour le faire 😀

J’ai bien envie de me laisser tenter par les livres de Jenny Colgan et Annie Darling. Et vous ?

 

Le cadeau de l’éditeur du mois

J’ai été déçue. Je m’attendais à des extraits de livre, des nouvelles romantiques personnalisées, hélas ! Je n’ai reçu que trois grandes cartes représentant trois romans des éditions &moi. Elles sont jolies mais je vais sûrement les insérer dans mes prochains swaps ou ma box Aïkan car j’ignore personnellement ce que je peux en faire 😦

img_20190401_204430

 

Les goodies

  • Un marque-page

img_20190401_204512

  • Un joli carnet et un crayon pour écrire nos pensées

img_20190401_204331

  • Deux sachets Clipper Teas dont un sachet d’infusion bio fleurs de sureau, hibiscus et camomille et un sachet de thé blanc framboise bio aromatisé

img_20190401_204314

J’ai commencé par le thé blanc car je n’en avais jamais goûté. J’ai apprécié le parfum, doux en bouche mais je l’ai trouvé légèrement acide. J’ai moins apprécié le second.

  • Une carte postale que j’enverrai promis, juré, craché à Sarah, ma libraire spéciale Kube. Elle est mon élue depuis ma première commande car elle est fan de littérature africaine.

img_20190401_204446

Ici également, j’ai été déçue car ces goodies ne sont pas en accord avec le thème.  Je m’attendais à du sensationnel romantique : un marque-page en cœur ou des bougies parfumées par exemple. 

sad cry GIF

 

Le livre

Je désirais lire une histoire d’amour de couple hétéro mixte (blanc/noir) ou de couples afro. J’ai indiqué la liste suivante à Sarah :

Le sel et le miel de Candy Miller – Cendrillon de Jean-Claude Derey – The hate you give d’Angie Thomas – Le clan des femmes d’Hemley Boum

J’étais sûre de recevoir Le sel et le miel mais Sarah a choisi

img_20190401_204504

 

Ce livre mérite un 18/20 ! Il est excellent. Telles sont les phrases que j’ai prononcées en refermant le livre.

J’ai l’habitude de mettre les livres reçus dans la Kube dans ma box littéraire Aïkan mais celui-là je pense que je vais le garder.

J’avais demandé à lire une belle histoire d’amour. Le clan des femmes a obéi à mon souhait.

Je vous l’avoue, en le mettant dans ma liste, je ne pensais pas qu’il s’agissait d’une histoire d’amour. Des amoureuses de littérature afro en ont dit beaucoup de bien et je désirais ardemment le lire.

Merci Sarah de m’avoir envoyé ce livre.

l'Afrique écrit

Hemley Boum nous raconte la vie de la mère de son père, une biographie un peu romancée mais on a la chance d’avoir très souvent les pensées directes de la grand-mère. Elle a décidé de l’appeler Sarah et elle a bien choisi le nom car sa grand-mère_comme Sarah_ va éprouver la stérilité et être obligée de partager son homme.

le clan des femmes

Mais l’histoire ne commence pas avec la stérilité. Sarah a été mariée à un sénile lorsqu’elle avait environ 9 ans. Une petite fille qu’on va forcer à grandir. Un mariage précoce et forcé qui met en colère et on espère que les mentalités vont changer pour que cela s’arrête définitivement.

Hemley Boum nous décrit l’organisation de la communauté et la place des femmes dans celle-ci.

img_20190402_075043

 

Elle fait le portrait touchant de plusieurs femmes en particulier Première épouse, la première épouse de l’époux de Sarah. Une femme qui va l’épauler, la faire grandir.

Le clan des femmes

 

Hemley Boum

Sarah va avoir la chance de vivre un véritable amour, une réelle intimité avec un homme. Un homme qui n’a aimé qu’elle comme je suis sûre qu’Abraham a aimé Sarah.

J’ai été touchée par sa façon d’aimer Sarah dans le meilleur comme dans le pire. Cet homme est impressionnant. J’espère que mes sœurs et amies connaîtront cet amour.

Un autre portrait admirable est celui de la guérisseuse qui va livrer de belles pensées sur la maternité.

 

Le clan des femmes

citation le clan des femmes

J’ai passé un très bon moment de lecture. Je déclare solennellement que ce livre est à lire et à faire lire.

Pour l’acheter, cliquez ICI

 


 

Pour la première fois, je ne suis satisfaite qu’à 60% du contenu de ma Kube. J’espère que ma prochaine commande me fera oublier ma déception. J’attends d’avoir le coup de cœur pour l’un des prochains thèmes. 

Avez-vous déjà tenté l’expérience Kube ?

 

signature coeur graceminlibe

Publié dans Arrêt sur une oeuvre

La Kube des enquêtes, ce que vous avez raté

« Attention au départ ! Prenez garde à la fermeture automatique des portes, la Kube Express va bientôt partir ! »

Pour vous faire patienter jusqu’à vos prochaines vacances, nous avons trouvé LA solution avec la Kube Originale : vous distraire tout en vous faisant plaisir ! Embarquement immédiat à bord d’un train pas tout à fait comme les autres… Au programme, des voyages trépidants, des enquêtes à mener, des personnages hauts en couleurs qui vont venir bousculer et réveiller votre quotidien ! Ajoutons à cela, le livre conseillé spécialement pour vous par nos libraires, une surprise acidulée qui vous accompagnera partout dans les prochaines semaines et quelques gourmandises délicieuses et rafraîchissantes qui vous aideront à garder le moral au beau fixe !
Vous l’aurez compris, avec notre éditeur invité du mois, les éditions du Masque, nous allons vous en mettre plein les mirettes !

N’attendez plus, le train de la Kube ne passera pas deux fois 

 

Je n’ai pas pu résister lorsque j’ai reçu ce message de la Kube le 1er Juin. J’ai commandé ma box et je vous montre ce que vous avez raté si vous ne l’avez pas commandée.

 

dav

 

L’éditeur invité du mois a été généreux. Dans la Kube, il y avait un carnet de notes,

dav

un marque-page qui donnait des indices pour découvrir une autre surprise de l’éditeur : les premiers chapitres du roman de Jessica Fellowes : Les soeurs Mitford mènent l’enquête, tome 1 : L’assassin du train

 

Les soeurs Mitford mènent l'enquête, tome 1 : L'assassin du train  par Fellowes

J’ai apprécié que l’éditeur invité nous fasse découvrir les premières pages d’un roman en rapport avec le thème de la Kube. 

 

Quid des goodies de la Kube ?

  • Un sympathique marque-page avec au verso un petit quiz sur Sherlock Holmes, Hercule Poirot et Robert Galbraith.
  • Une jolie pochette multifonctionnelle. Elle peut servir de protection pour un livre ou des documents. Je l’adore !

dav

  • Un thé à la pomme, poire, fleurs d’hibiscus, de bleuet et baies de goji. Doux thé mais je préfère celui reçu dans la  Kube d’Octobre dernier.

dav

  • Une carte postale que j’enverrai à Sarah, la libraire qui a choisi mon livre. Je l’ai choisie lors de ma première commande La Kube parce qu’elle est fan de littérature africaine. Je lui ai donné une liste de polars africains que je voulais lire et dans cette liste elle a pioché  Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes

Couverture Notre quelque part

C’est Yao Poku, vieux chasseur à l’ironie décapante et grand amateur de vin de palme, qui nous parle. Un jour récent, une jeune femme rien moins que discrète, de passage au village, aperçoit un magnifique oiseau à tête bleue et le poursuit jusque dans la case d’un certain Kofi Atta. Ce qu’elle y découvre entraîne l’arrivée tonitruante de la police criminelle d’Accra, et bientôt celle de Kayo Odamtten, jeune médecin légiste tout juste rentré d’Angleterre. 
Renouant avec ses racines, ce quelque part longtemps refoulé, Kayo se met peu à peu à l’écoute de Yao Poku et de ses légendes étrangement éclairantes…

 

l'Afrique écrit

Sarah a littéralement adoré. Une langue magnifique (superbe traduction) pour un faux polar qui nous plonge au Ghana.

J’ai aussi trouvé que la traduction était bien faite. Registre de langue courant où s’imposent quelques mots en dialectes locaux. 

Je désirais lire un polar, j’ai fortement été déçue parce que ça n’en est pas vraiment un. La médecine légale intervient _chose qui n’est pas courante dans les polars africains _ mais il m’a manqué : une aventure trépidante, une liste de suspects à décortiquer, des mobiles à analyser. L’auteur fait plutôt une satire de la police ghanéenne, il s’attarde sur le folklore ghanéen, la sagesse ancienne et ses mystères. Je l’avoue, ce n’est pas déplaisant. J’ai apprécié le conte traditionnel livré par Yao Poku ainsi que ses petites notes d’humour. 

dav

 

Notre quelque part est un sympathique voyage au Ghana, une escale en terre inconnue à ne pas bouder.

 


J’ai constaté qu’il manquait des caramels dans ma box en voyant les photos d’autres lecteurs. Ils se sont peut-être perdus en chemin, mon colis ayant été expédié chez une amie en France. 😀

 

Encore une fois je suis satisfaite de ma Kube. Je ne regrette pas mon achat. Je referai sûrement une autre commande en novembre ou décembre le temps de faire baisser ma PAL.

Avez-vous déjà tenté l’expérience Kube ?

 

signature coeur graceminlibe