Publié dans Interviews

Komara Constance Mariam, une passion, une ambition, une vision

Inspecteur d’Education en poste au Ministère de l’Education Nationale et écrivain, KOMARA Constance Mariam, est passionnée de  lecture. Depuis une dizaine d’années, elle s’adonne à l’écriture. Elle a en librairie trois recueils de nouvelles qui méritent d’être lus dont Obsession que j’ai pris plaisir à chroniquer.

Cette passionnée a décidé de briguer la présidence de l’Association des Écrivains de Côte d’Ivoire (AECI) dont le VIe congrès se déroulera le 02 Avril 2016.

En quelques lignes, elle nous expose la raison de sa candidature, sa vision, son ambition.

constance

1. Pourquoi une femme à la tête de l’association ?

Une femme à la présidence de l’association pour créer une alternance et aussi pour redynamiser et faire rayonner la littérature ivoirienne.

Il y a seize ans qu’une femme a cédé les rennes de l’association à un homme et depuis lors, trois présidents se sont succédé.

2. Pensez-vous être capable de tenir les rênes de cette association ?

Oui. Je m’en sens capable. J’ai enseigné durant vingt ans dans des lycées et collèges. J’ai vu au fil des ans le désintérêt des élèves pour la lecture. Je suis écrivaine depuis une dizaine d’années et je constante que les adultes aussi lisent peu. Je connais donc parfaitement le mal de la littérature ivoirienne. Pour palier à cela, j’ai décidé de réunir tous les acteurs du livre pour ensemble sortir notre littérature de sa léthargie.

3. Quelle est votre vision pour l’association ?

Ma vision se résume dans mon slogan : «  RASSEMBLERREDYNAMISERRAYONNER »

4. Quels sont vos objectifs ?

Le premier objectif que je vise c’est de rassembler tous les écrivains au sein d’un siège digne de ce nom pour des échanges fructueux pour l’avenir de la littérature ivoirienne.

5. Concrètement qu’envisagez-vous pour améliorer la situation des écrivains en Côte d’Ivoire ?

Dans notre programme, il y a un volet socioprofessionnel pour défendre nos droits et créer un environnement où nos doléances sociales seront prises en compte. Pour se faire, nous allons prendre attache avec les autorités compétentes pour nous instruire et nous permettre de vivre mieux de notre art.

6. Qu’envisagez-vous pour inscrire la lecture aux habitudes des ivoiriens ?

Nous nous déplacerons vers les ivoiriens pour des échanges pour leur montrer les bienfaits de la lecture à eux et à leurs enfants.

Le programme de Komara Constance Mariam est disponible en intégralité via ce blog dédié : http://constancekomaraprsidente.wordpress.com/

Pour en savoir encore plus sur la candidature de Komara Constance Mariam, cliquez ici

Publié dans Interviews

Quand un homme admire une femme

08 Mars, une journée pour célébrer les droits des femmes, leur lutte, leur victoire, leur détermination, leur courage.

Pour marquer cette journée, j’ai invité des hommes à parler de femmes assez connues qui les inspirent et les influencent.

Plusieurs hommes ont voulu célébrer leur mère mais elles ne sont malheureusement pas connues. 😀

Cyriac et Cédric veulent célébrer des femmes qui impactent le monde. Allons à leur rencontre.

Angélique Kidjo

A l’occasion de la journée de la femme, quelle femme connue voudrais-tu  célébrer le 08 mars ?

Cyriac : J’aurais répondu ma mère, ma femme ou ces femmes qui ont contribué à faire de moi, d’une façon ou d’une autre, l’homme que je suis mais elles ne sont pas connues ! (rires) Revenons dans le cadre de ta demande. La liste est longue mais je dirais Angélique KIDJO.

Pourquoi ce choix ?

Cyriac : Elle est connue mondialement pour son impact artistique mais elle reste pour moi un exemple de promoteur de la culture musicale africaine dans le monde entier. Elle m’a marqué dès l’enfance avec son chant « agolo » !

Pourquoi l’admires tu?

Cyriac : Je ne passerai pas par quatre chemins. Promouvoir la culture africaine, être une star mondiale et garder ses valeurs, c’est devenu rare. La mondialisation a bouffé le lien à nos racines, notre culture, notre musique, nos styles vestimentaires, nos langues ! J’admire cette dame, qui malgré la renommée, son parcours à Paris, New York, Brésil, etc… n’a rien oublié de ses origines ! Bien au contraire. J’en tiens pour  preuve, la récente remise de son 3ème trophée du vainqueur du Grammy Awards, elle était en ensemble pagne !

Son discours, parlant d’une Afrique qui va de l’avant, est admiratif. Elle chante en fon, yoruba, reprend de façon magistrale des classiques de Jazz, pop, le tout combiné aux chants typiques du Bénin, et du Nigeria en passant par l’Afrique du Sud.

Elle dirige sa fondation Batonga, qui lutte pour la scolarisation de la jeune fille africaine avec des bourses, des écoles. Elle agit et le fait en toute discrétion.

Ses récompenses sont également impressionnantes : Grammy Awards, Kora music, Crystal Award.

Comment elle t’influence ?

Cyriac : Son style vestimentaire pour commencer. Grâce à elle, je commence à apprécier la couture du pagne. J’ai beaucoup aimé son ensemble lors de la remise de son trophée au récent Grammy Awards.

Elle m’influence parce qu’elle croit en l’Afrique : une Afrique qui va de l’avant et qui est dynamique.

J’aime également ses coiffures qui sont aux antipodes de celles que portent la plupart des stars africaines.  

Sa fondation Batonga m’inspire un projet d’ONG dans le domaine du développement durable avec des amis.

Pour finir, elle a suscité en moi, un attrait pour la langue Fon. J’ai la chance d’avoir un professeur de fon à domicile : ma femme. 🙂

Bonne fête, superwoman Angélique Kidjo !

Irie Lou Colette

A l’occasion de la journée de la femme, quelle femme connue voudrais-tu  célébrer le 08 mars ?

Cédric : Je voudrais célébrer la superwoman Irie Lou Colette, présidente de la FENACOVICI. (Fédération Nationale des Coopératives Vivrières de Côte d’Ivoire)

Pourquoi ce choix ?

Cédric : Elle a été désignée à l’unanimité comme étant la première femme active de Côte d’Ivoire.  Elle est à la tête d’une fédération de 5000  productrices de vivrier.

Petite vendeuse de fruits et légumes qu’elle était autrefois, elle a très tôt compris que sa non scolarisation ne devait pas être un frein à ses ambitions.

Pourquoi l’admires tu ?

Cédric : Je l’admire pour son dynamisme à fédérer dès le début des années 2000 les femmes du vivrier. Elle a pris l’engagement de lutter contre la pauvreté et la sous-alimentation en nourrissant la population ivoirienne avec les produits du terroir.

Comment elle t’influence ?

Cédric :  Elle m’influence par sa patience, son  courage, son goût pour le travail acharné, sa volonté de réussir. Elle sert et servira de modèle à tous les ivoiriens et ivoiriennes qui veulent s’engager dans la lutte pour l’autosuffisance alimentaire du pays et une agriculture dynamique, performante à forte valeur ajoutée.

Bonne fête, superwoman Irie Lou Colette !

Et vous, quelle femme voulez-vous célébrer en ce jour ? 

Publié dans Quand on est célib'

Pourquoi il n’a pas trouvé Ruth, Esther ou Marie…

Cet article est tiré de Ijustmetme.com. Je l’ai trouvé intéressant alors je le partage avec vous. 

Bonne lecture et n’hésitez pas à réagir en laissant des commentaires. 🙂

maryesther

Cet article est principalement pour les hommes chrétiens matures. Mature. Chrétien. Homme.

Ce n’est pas pour les hommes qui pensent qu’ils sont un don de Dieu pour « les femmes », mais ne peuvent pas être un don de Dieu pour « une femme». Ce n’est pas pour les garçons ou les joueurs qui pensent encore que les femmes sont « inférieur à ».

Pourquoi ? Parce que les garçons (même ceux se présentant comme des hommes) sont trop égoïstes pour prendre une seconde pour traiter ces informations ou même agir sur elles.

C’est pour les hommes… Hommes en formation pour devenir des leaders dans leur foyer, les hommes qui désirent rendre Dieu heureux en étant ses dignes représentants dans leur foyer… Des fils de Dieu qui veulent avoir la bonne mentalité pour mériter des filles de Dieu.

Alors nous y voilà. Pourquoi nos grands frères célibataires chrétiens n’arrivent pas à trouver leur Ruth, Esther ou Marie?

  1. Beaucoup de frères chrétiens ne comprennent pas simplement qu’une bonne épouse n’est pas «acquise» ou «obtenue»… elle est un don de Dieu. Bien sûr, la Bible dit que « celui qui trouve une femme trouve le bonheur », mais il est souvent pris hors contexte. Le contexte que nous considérons souvent est celui qui met toute la responsabilité sur les hommes pour concevoir des tactiques pour avoir une femme.

Comme si l’homme avec le meilleur plan d’acquisition est celui qui l’aura. Ce qui est réellement dit dans la Bible, c’est qu’elle est comme un Trésor que vous trouverez. Quelque chose que vous trouvez devient un Trésor parce qu’en temps normal vous n’auriez pas cette chose précieuse.

Lorsque vous tombez sur un coffre aux trésors en tant qu’un homme riche, ce coffre n’est pas vraiment un « Trésor ». Il a toujours la valeur… mais ce n’est pas un Trésor. Mais quand vous tombez sur ce coffre en tant qu’un homme dans le besoin, il deviendrait alors un Trésor pour vous. Pensez-y de cette façon.

Vous avez trouvé un emploi… parce que vous êtes qualifié pour le poste. Cependant, le travail vous a été donné par cette organisation. Alors qui a trouvé à qui? Avez-vous trouvé le travail? Où est-ce le travail qui vous est donné?

Nous, les hommes, lisons Proverbes 31: 10-31 et bavons sur cette description de la femme idéale que nous souhaitons, mais nous ignorons le tout premier verset… le verset d’ouverture de cette description: « qui peut trouver une femme vertueuse? Son prix est bien au-dessus des perles » ce qui signifie qu’elle n’est pas quelque chose que vous trouverez en vous basant sur vos propres capacités,  ressources ou  compétences recherche parce que sa valeur est au-dessus de tout cela et surtout que:

Vous ne pouvez pas acheter une femme vertueuse. Aucune somme d’argent, puissance ne peut l’ acheter. Elle est un don.

  1. Vous n’avez pas les DÉTAILS de la direction de votre vie, ne signifie pas que vous ne devriez pas être en mouvement : ne pas comprendre complètement votre direction dans la vie  ne vous donne pas une excuse pour la paresse. Dans l’article pour les dames, j’ai mentionné qu’elles ne devraient pas mesurer la valeur d’un homme par les détails de sa vie qu’il connaît parfaitement  parce que souvent, les hommes de Dieu n’ont pas tout compris… mais ne vous méprenez pas… Boaz, David et Joseph et tous les  autres grands hommes dans la Bible ont compris QUI ils étaient et marchaient en direction du but que DIEU leur avait assigné. Ils étaient en mouvement. Parfois Dieu a changé leur parcours à mi-chemin, parfois Dieu n’a pas dit ce qu’IL voulait vraiment faire jusqu’à la dernière minute, mais ils étaient en mouvement.
  1. De nombreux célibataires chrétiens sont trop préoccupés de recevoir un trophée pour eux-mêmes qu’ils ne voient pas ce que Dieu a placé à l’intérieur d’elle. C’est la vérité. Ils sont tellement absorbés par l’acquisition sans comprendre entièrement les responsabilités : ils considèrent cela comme l’achat d’art . Comment il ajoute cela à son patrimoine tout en ignorant les besoins de maintenance.

Vous savez qui vous êtes… si Dieu vous avait donné Marie, vous seriez le gars tellement préoccupé par la façon dont elle vous fera paraître, plutôt que de vous concentrer sur ce que Dieu vous a dit à son sujet, en vous concentrant sur ce qui est à l’intérieur d’elle, et comment elle s’inscrit non seulement dans votre patrimoine, mais dans le patrimoine du ciel également.

  1. De nombreux célibataires chrétiens veulent mener mais ne peuvent pas être conduits : Beaucoup d’hommes chrétiens célibataires sont impatients de recevoir leur propre «équipe» afin d’établir des règles et conduire une femme mais eux-mêmes ne peuvent pas être conduits. Ils n’ont ni mentors ni enseignants à qui ils doivent rendre des comptes  et ils n’ont certainement pas appris comment être redevable à Dieu. Romains 08:14, dit «Tous ceux qui sont conduits par l’esprit de Dieu sont les fils de Dieu »

Envie d’avoir une fille de Dieu? Soyez son fils. Vous voulez être son fils? Soyez conduit par Son esprit.- Tobi Atte

  1. Vous n’êtes pas disposés à travailler pour gagner ce que vous pensez, c’est un droit : je vais partager un de mes principes personnels, je fonctionne avec quand il s’agit de ma femme. Il s’agissait d’une décision que j’avais faite juste avant que je sois marié  et il m’a servi au-delà de ce que je peux pleinement décrire en ces mots.

C’est ici :

Je m’efforcerai de gagner en fait toutes les choses qui sont « censées être » mon droit en tant que chef de famille.

Pensez à ce sujet : Respect, communication, Leadership, amour, actes de service et toutes ces choses que nous, les hommes, attendons de nos épouses. Je savais que ma femme me donnerait volontiers ces choses, mais j’ai décidé que, autant que je peux, j’allais me comporter comme si j’avais littéralement gagné ces choses, pas comme si ils étaient simplement un droit juste parce que j’étais « un mâle ». Il m’a tellement bien servi.

Beaucoup d’hommes célibataires sont à la recherche d’une femme avec qui ils peuvent simplement exiger ce qu’ils considèrent comme leurs droits au lieu de chercher une femme avec qui ils peuvent gagner ces droits. 

  1. De nombreux célibataires chrétiens n’ont pas une instruction de Mission de mariage :  C’est une des étapes les plus fondamentales.

Le 14 mai , 2011. C’était un samedi matin et j’avais un réel fardeau sur mon cœur: celui de n’avoir pas trouvé l’élue de mon cœur. J’étais à une cérémonie de mariage la veille et je me suis réveillé dans un état sombre. C’était très inhabituel car jusqu’à ce moment, je n’avais eu aucune pression pour me marier.

J’étais donc là sur le côté de mon lit… sur mes genoux sanglotant à Dieu. Frustration refoulée,  tristesse, colère… tout est  sorti. Après un certain temps, j’ai cessé de pleurer et j’ai  entendu une voix me dire:

« Si je t’avais donné une femme, saurais-tu quoi faire avec elle ? Si je t’ avais donné une femme, saurais-tu comment la conduire et dans quelle direction ?

Vous pensez  que le but du mariage est tout simplement de s’acquitter de normes sociales ? Vous avez un cahier des charges ? »

C’était comme si un camion m’avait frappé.  C’était comme si une ampoule avait explosé dans mon cœur. Tout de suite, mes prières sont passées de  « qui elle est… quand elle viendra… c’est celui-ci ou celui-là? » à «Quelle est la mission de mon mariage?» « A quoi devrait ressembler ma famille? Que devrait accomplir mon mariage pour le Royaume de Dieu? »

  1. Vous ne savez pas comment identifier, protéger et nourrir les vertus chez une femme : je m’explique. Lorsque vous avez une Ruth, Esther ou Marie… quand vous avez une femme vertueuse, vous devez être en mesure d’identifier, de protéger et de cultiver ces vertus en elle.

Dans Ruth 2:5-17 Boaz a découvert comment Ruth avait travaillé dur toute la journée et comment elle était restée engagée à sa belle-mère et comment elle a quitté sa zone de confort pour venir sur une terre, qu’elle ne connaissait pas…  Il a identifié ces vertus. Puis il a protégé ces vertus (Vs 8-9) quand il lui dit: « n’allez pas glaner dans un autre  terrain, restez ici…». Puis, il a nourri ces vertus en créant un environnement où ces vertus pourraient continuer à prospérer. (Verset 15-16)

  1. Vous pensez que vous possédez alors que  vous n’êtes seulement qu’un dépositaire : Cela signifie seulement que Dieu vous a placé au-dessus d’elle pour la nourrir, protéger, prendre soin en son nom. Elle est toujours sa fille, et quand il reviendra, je suis sûr qu’il veut  la retrouver en meilleur état que lorsqu’il vous l’a remis. Cela ne signifie pas que ça va toujours être facile. Cela ne signifie pas que ça va toujours être mignon. Dieu sait  que conduire une femme  a ses… défis… mais c’est pourquoi vous êtes le seul avec les grandes épaules et des poils sur la poitrine.
  1. De nombreux célibataires chrétiens ont l’interprétation erronée de la soumission : Vous ne pouvez pas dire d’une part que vous voulez une femme vertueuse et puis d’autre part avoir l’intention de surseoir à sa décision. Vous devez être en mesure de vous en remettre à elle.

 (1 Samuel 25) Abigail a parlé en toute sagesse à David et l’a empêché de faire une erreur terrible dans le feu de l’action. Il a suivi sa sagesse et a empêché une grave erreur. Il lui dit (verset. 32-33) « louange au Seigneur, le Dieu d’Israël, qui vous a envoyé aujourd’hui pour me rencontrer. Soyez bénie pour votre bon jugement »

  1. Vous voulez lui faire quitter son père et sa mère et s’accrocher à vous, mais vous n’êtes pas prêt à laisser les vôtres :  Matthieu 19:5, Ephésiens 05:31, Genèse 2:24, Marc 10:7.
  1. Vous êtes ok pour le sexe avant le mariage : vous pensez qu’attendre d’avoir des relations sexuelles avant le mariage est une faveur que vous lui faites, vous ne réalisez pas que c’est essentiel et bénéfique pour vous aussi.

Joseph a considéré son maître, et comment il ne serait pas juste envers lui, mais il a aussi considéré le fait d’aller avec la femme de son maître comme un péché contre Dieu.  Afin que votre désir de pureté soit durable, vous devez le vouloir pour vous-même et pour Dieu.

Je sais qu’il y a beaucoup de bons hommes  qui veulent vraiment être des généraux de Dieu dans leur foyer. Dieu honore ce désir et je prie pour qu’IL vous donne cette grande femme vertueuse.