Publié dans Psyché

Le blog, sept ans après

Le temps passe qu’on lui accorde de l’attention ou pas. Il passe et convertit nos débuts plein d’émoi en expérience, en routine.

J’ai créé le blog, il y a sept ans, jour pour jour.

Sept ans après, il est toujours là mais j’ai perdu l’enthousiasme des premiers jours.

Les lectures s’enchaînent et les brouillons de notes de lecture s’accumulent. La paresse s’invite souvent à ma table lorsqu’il s’agit de rédiger mes notes de lecture. Conséquence ? Le rythme de publication a changé, les avis se résument à quelques lignes.

J’ai arrêté les services presse, les participations aux jurys des concours qui me demandaient de rédiger des analyses de livre. Ecrire des avis développés ne m’emballe plus.

Je pense que mon envie d’écrire des notes de lecture s’est également amenuisée en raison de la baisse de visites. Une baisse due au fait que je ne peux plus partager mes liens sur Facebook qui les considère comme un spam. J’ai peut-être trop abusé des partages dans les groupes 😀

7 ans après, que faut-il faire ?

J’ai pensé à fermer le blog ou le passer en mode privé pour qu’il ne me serve qu’à moi, à centraliser mes livres lus depuis 2015. Mais les anciens articles du blog sont souvent consultés, je parle surtout des livres qui sont au programme scolaire et pour lesquels les élèves me demandent souvent schéma actanciel, résumé et autres. (rires)

Ce sont ces livres qui me rapportent le plus de trafic. J’ai été tentée de ne lire que les livres lus par les collégiens et lycéens mais ce serait trahir mes envies. Je ne veux pas lire ce qui fait « vendre ». Je veux lire ce qui me fait réellement envie.

7 ans après, de quoi suis-je fière ?

L’une de mes fiertés est d’avoir parlé des livres invisibles, notamment ceux de la littérature africaine.

Ah, une chose à ne pas oublier : le blog n’est pas célèbre mais il est bien référencé. Je peux le compter parmi les réussites, non ? 🙂

Je ne mettrai pas un point final à ce billet sans dire merci à ceux qui sont encore là, sept ans après.

GM signature
Publié dans Panaché

Le bilan de 2018 en tag PKJ

Adieu 2018 ! 

2018 a été une belle année littéraire pour moi avec tous les prix reçus. J’ai également lu plus de livres par rapport à 2017.

Le blog a également enregistré de belles performances en termes de visites et de visiteurs même si les like et commentaires ont baissé.

Merci à tous ceux qui ont bien voulu m’accompagner en 2018. Je prendrai le temps de vous remercier lors de l’anniversaire prochain du blog, DIEU voulant.

Je vous propose un tag pour débuter 2019, le dernier tag PKJ de l’année, celui du bilan ! Il s’agit de faire le point sur mon année de lecture en seulement 15 questions !

700__desktop_tag_adieu_2018_dekstop.png

 

Pouvez-vous citer…?

 

1) vos trois meilleures lectures de l’année.

Rebecca de Daphne du Maurier (mon coup de cœur)

Un amour interdit d’Alyssa Cole

Il est à toi ce beau pays de Jennifer Richard

 

 

2) vos trois plus grandes déceptions.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "Et si l'aube nous appartenait, tome 1 Roca Cendrine"

 

Des cris sous la peau 
Et si l’aube nous appartenait, tome 1 
Live your life come what may 

 

3) le meilleur roman PKJ lu cette année.

Honte à moi, je n’ai pas lu de PKJ cette année.

 

 

4) le premier livre lu en 2018.

 Les jeunes mortes de Selva Almada.

Résultat de recherche d'images pour "les jeunes mortes"

 

5) le dernier livre lu en 2018.

 

baiser du scandale

 

6) le livre avec la plus belle couverture.

 

Sagesse contée, tome 1

sagesse contée attita

 

7) une saga que vous avez terminée.

Aïe, il n’y en a pas. Les sagas et moi ce n’est pas la grande histoire d’amour.

 

 

8) le meilleur nouvel auteur lu.

Jennifer Richard. Il est à toi ce beau pays est une oeuvre magistrale.

 

Résultat de recherche d'images pour "jennifer richard"

 

9) la maison d’édition la plus lue.

Publishroom, en majeure partie des services presse. J’en profite pour remercier l’équipe marketing et communication. 

 

10) le dernier livre qui a intégré votre bibliothèque.

Résultat de recherche d'images pour "une coccinelle dans le coeur"

 

11) le roman que vous attendiez le plus en 2018.

Le nouveau roman de Chimamanda Ngozi Adichie. Il n’est toujours pas sorti. 😀

 

12) le livre que vous avez le plus conseillé.

 

La noce d’Anna.

dav

 

13) le livre dont tout le monde parlait (que vous l’ayez lu ou non).

 A Abidjan, tout le monde parlait de Camarade papa.

littérature ivoirienne

 

14) votre meilleur souvenir lié aux livres.

Les deux swaps faits cette année. 

 

 

15) le livre que vous attendez le plus en 2019.

La traduction française du dernier roman de Leye Adenle, la suite des aventures d’Amaka.

 

Résultat de recherche d'images pour "leye adenle when trouble sleeps"

 

Très belle année 2019 à tous et n’hésitez pas à me partager votre bilan lecture 2018 !

Mes plus belles lectures de 2018
J’en profite pour mettre les liens des articles moins consultés en 2018. Je sais que vous êtes très occupés, vous les avez sans doute loupés 😀
signature coeur graceminlibe
Publié dans Panaché

C’est le 1er janvier 2018! On balance tout!

Bonne et Heureuse année les amis ! Je suis tellement contente d’être encore en vie et vous ? 😀

Que 2018 soit pour chacun de vous une excellente année.

J’ai envie de vous partager plein de choses sur le dernier mois de 2017 alors je passe par le C’est le 1er, je balance tout !

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bleue

1) Top & Flop

J’ai lu huit œuvres en décembre :

 

Je n’ai pas eu de flop. Mon top est :

BUTOR

 

 

2) CHRONIQUES D’AILLEURS

En 2018, l’une de mes résolutions est de lire plus de romans de la littérature sud-américaine et asiatique.

A l’horizon des mots avec sa plume merveilleuse m’a donné un titre à lire Pedro Paramo 

Ce qu’il y a de terrible, et d’infiniment puissant avec cette histoire, c’est qu’elle m’a donné l’impression de pouvoir être lue à l’envers, dans le désordre, tant sa construction se rapproche d’un enfermement qui nous condamne à ce livre sans clé ni issue. On pénètre dans un monde aux confins poreux, à la fois intérieur, singulièrement personnel mais également lointain, presque exotique. C’est une expérience hors du commun, dont je crains de ne pas pouvoir te décrire l’essence avec précision tant il me semble falloir la vivre pour en ressentir l’unicité.

 

3) AILLEURS SUR LE WEB

 

L’un de mes personnages de roman est brésilien alors je m’intéresse ces temps-ci à tout ce qui touche ce pays.

Yannie m’a fait découvrir Rio de Janeiro, une ville que j’aimerais bien visiter avant mes 35 ans.

 

J’hésite beaucoup dans l’écriture de ma nouvelle romance. J’ai une forte envie d’écrire cette histoire et aussi l’envie de convaincre les non adeptes de la romance, du coup je me mets beaucoup de pression. Je procrastine, attends le bon moment. Cet article et la citation de Sefi Atta m’ont fait beaucoup de bien.

You do not need attention to write. All you need is passion for your work and an overwhelming desire to tell a story you genuinely care about. Readers can sense your sincerity and it separates you from the pretenders. – Sefi Atta

Before we continue, allow us to say this – Thank you so much Sefi Atta for this brilliant quote ! 

You do not need any attention or validation from anybody. When the passion for what you do is present, it will invigorate you to keep on writing and to tell that story or to tell the stories embedded deep within you even when you get discouraged, which you will sometimes get as a writer. It is important that you do not let go of your passion and your desire. As a matter of fact, let it consume you totally.

D’autres citations trouvées sur le même blog  qui m’ont boostée :

Don’t talk about writing. Don’t whine about writing. Don’t spend all your time obsessing over who wins what award. Write. And then edit. And edit again. Put in the work. Put in the time. Don’t try to get published too early. Don’t focus on making money or receiving praise, focus on been the best writer you can be.
Nnedi Okorafor, Author of Lagoon

 

“A writer who waits for ideal conditions under which to work will die without putting a word on paper” – E.B White

 

4) Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier

J’ai participé à l’action sociale de mon association. Pour en savoir plus, vous pouvez cliquer ici.

Mon 1er roman Tristesse au paradis a été publié et j’ai fait mes premières dédicaces ! C’est que du bonheur les amis.

Impression

 

Cette année a été excellente pour le blog. J’ai largement dépassé les objectifs que je m’étais fixé. Grand merci à chacun de vous pour l’intérêt porté à ce que je fais. 

Excellente semaine !

fleur v1

Publié dans Psyché

Le blog a deux ans d’existence !

Le lundi 18 Mai 2015, en ouvrant ce blog éponyme, j’étais comme ça 

 

 

J’ai écrit mon 1er article, une revue d’un livre qui a été un coup de cœur : Ce que le jour doit à la nuit et j’attendais avec impatience les commentaires.

Aujourd’hui, je suis comme ça 

 

 

Le blog a 2 ans d’existence ! Plus de 39400 pages ont été vues, il y a eu 19500 visiteurs, 324 articles écrits. C’est peu pour certains mais pour moi c’est énorme !

J’ai pensé qu’avec mon boulot, j’aurais mis cette activité en stand-by mais non la passion me presse. L’envie de partager est toujours là même quand je n’ai pas de retour. 

J’ai eu parfois envie de laisser tomber mais je suis contente de n’avoir pas cédé au découragement. Je suis fière d’avoir mené le blog là où il est.

Je tiens à vous remercier, vous qui m’accompagnez dans cette belle aventure. Merci aux abonnés d’hier et d’aujourd’hui pour les visites, les like, les commentaires.

Un grand merci à mon ami, coach Serge Koukougnon qui m’a donné cette idée.

Un énorme merci aux premières femmes et au premier homme qui ont marché sur la lune Grâce Minlibé (mon amie Béné, Esther Carpediem, ma première abonnée au blog et mon frère). Grâce à eux, je me sentais moins seule aux débuts du blog 😀 

Grand merci aux fidèles abonnés :

  • Yasmine D. et sa douce humeur ;
  • ma belle Afrolyne et son franc-parler ;
  • Zélie, l’amoureuse des mots ;
  • Cyriac et son ton de sagesse ;
  • Anne-Ju et son côté tordu ;
  • Juliet et son grain d’humour ;  
  • Nindedelver, PirouetteCacahuètes et tous ceux dont le nom m’échappe. Je sais que je peux toujours compter sur votre présence.

 

Un anniversaire est l’occasion idéale pour se réjouir mais aussi pour faire un bilan. Vu que je ne suis pas seule dans cette aventure, j’aimerais vous associer au bilan du blog, recueillir vos suggestions et pistes d’amélioration.

Pourriez-vous m’accorder quelques minutes et répondre à ce sondage en cliquant ici ?

Et si vous avez une âme de joueur, pourriez-vous dresser le portrait chinois du blog ? Vous répondez aux questions qui vous parlent le mieux. J’ai hâte de vous lire 🙂

Si le blog de Grâce Minlibé était…

  1. Un prix littéraire, ce serait… ?
  2. Un épice, ce serait… ?
  3. Un arbre fruitier, ce serait… ?
  4. Un dessert, ce serait… ?
  5. Un sport collectif, ce serait… ?
  6. Une heure de la journée, ce serait… ?
  7. Une pièce de la maison, ce serait… ?
  8. Un personnage Disney, ce serait… ?
  9. Un signe de ponctuation, ce serait… ?
  10. Une langue, ce serait… ?
  11. Un jeu de société, ce serait… ?
  12. Une pierre précieuse, ce serait …
  13. Une couleur, ce serait… ?
  14. Une des sept merveilles du monde, ce serait… ?
  15. Une matière enseignée à l’école, ce serait… ?
  16. Un genre musical, ce serait… ?

 

 

portrait chinois blog grace minlibe
Portrait chinois du blog par Dame Juliet ! 

 

deuxieme portrait chinois du blog grace minlibe
Portrait chinois du blog par l’auteur Pierre Thiry

 

GM signature