Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Mémoires de porc-épic

mémoires de porcépic

Pourquoi ce livre

Après ma lecture de Verre Cassé, j’ai eu envie de me plonger davantage dans l’univers d’Alain Mabanckou. La quatrième de couverture laissait entrevoir une histoire intéressante alors c’est sans hésitation que j’ai retiré ce livre du rayon où il se trouvait. 🙂

Résumé

Une légende populaire africaine affirme que chaque être humain possède son double animal. Un étonnant porc-épic, double d’un certain Kibandi nous livre son histoire. Il est chargé par son alter ego humain d’accomplir à l’aide de ses redoutables piquants toute une série de meurtres rocambolesques. Malheur aux villageois qui se retrouvent sur la route de Kibandi, car son ami porc-épic est prêt à tout pour satisfaire la folie sanguinaire de son «maître»!

Mon avis

Il est fou cet Afflelou  

Il est fou ce Mabanckou! Il a encore réussi à me faire éclater de rire en pleine rue!

«Mémoires de porc-épic» est un récit picaresque où les rites de la culture africaine sont revisités avec humour et dérision.

On se laisse emporter par le destin de cet étrange porc-épic à la fois attachant, bavard, agité, très au fait de la nature humaine et usant de la digression comme arme jusqu’au bout afin de nous peindre, nous les humains, et parfois nous blâmer sans répit.

J’ai beaucoup apprécié ces clins d’œil faits à la culture africaine, ces notes d’ironie sur l’Origine du monde et de l’homme, ces émotions diverses et fugaces qui nous saisissent au long de notre lecture.

Si l’on me demande à qui me ramènent les mots fraîcheur, humour et détente, je dirais les yeux fermés Alain Mabanckou.

Je vous souhaite de rire autant que moi en lisant ses œuvres et de découvrir votre double animal. 😀

Grâce Minlibé

Auteur de Chimères de verre

Ps : Les taciturnes s’ennuieront sûrement et mettront du temps à finir le livre, il faut avouer que ce porc-épic est un grand bavard 🙂