Publié dans Arrêt sur une oeuvre

Et soudain tout change

Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d’avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.
A quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu’avant l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie… Du meilleur au pire, avec l’énergie délirante et l’intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur…

Et soudain tout change

Le drame survenu dans cette histoire m’a émue, les délires de ces lycéens m’ont fait rire, l’histoire tend à prouver que l’homme n’est pas foncièrement mauvais. Ce sont les bons points que j’attribue à cette histoire.

Les mauvais points ?

J’ai trouvé que l’histoire était très longue. Le drame tirait un peu trop en longueur, les questionnements de Camille aussi. 200 pages auraient suffi pour nous attendrir ou faire rire.

Certaines péripéties étaient prévisibles comme : « j’aime un mec que ma copine aime également. Il me semble qu’il l’aime aussi mais je me trompe totalement ! En fait, il m’aime et on va vivre une belle histoire d’amour ! « 

J’ai trouvé que c’était un peu trop romantique.

Bons et mauvais points assemblés, je dirai que ce roman n’est pas mon préféré de Gilles Legardinier mais il offre un moment plaisant de lecture. L’auteur a pris soin d’apporter une touche philosophique à son roman, je vous laisse profiter de quelques uns de ces mots.

– Quelle est la différence entre une attirance physique et le véritable amour?

-Camille, on couche parce qu’on a envie. On aime parce qu’on n’a pas le choix.

On peut effectivement vivre chaque jour comme si c’était le dernier, mais il faut se méfier : parfois, il y a un lendemain, et il faut alors assumer ce qu’on a fait la veille…

On peut dire à tout le monde qu’il faut générer moins de déchets pour préserver la planète, chacun garde ses petites habitudes, à part ceux qui en sont déjà convaincus. Si par contre une actrice ou un sportif le dit, alors beaucoup de gens commencent à changer. Les gens, dans leur grande majorité, ne font pas « parce que », ils font « comme ».

C’est peut-être le secret d’un vrai couple : chacun doit révéler ou réveiller quelque chose chez l’autre.

L’histoire se répète toujours, Camille. On a tous la même vie. C’est ce que tu décides de voir ou d’ignorer qui la rend unique.

Publicités

Auteur :

Quand j’ai eu envie d’écrire pour me décharger des maux de la vie, le courant poétique s’est imposé comme le canal d’expression par excellence. En décembre 2014, j’ai publié mon recueil de poèmes «Chimères de verre» aux Editions Edilivre. En 2015, finaliste au prix Littérature et musique 2015 organisé par les éditions Souffle Court, je deviens co-auteur du recueil de nouvelles «Une nuit avec Baker » Désirant partager ma passion pour la lecture et l’écriture, j'ai créé en mai 2015 ce blog éponyme. Je lis, j'écris et je n'oublie pas de vivre !!!

Un p'ti mot pour me faire plaisir ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s